Comparatifs des principaux isolants naturels « durables »

Dernière modification :

Isolation de plafond par plaque et ouate de bois Portail habitat Picbleu.jpg

 

Les matériaux écologiques naturels à base de fibres animales et végétales sortent enfin de leur marginalité, grâce à la montée en puissance des médias et des préoccupations environnementales.Les produits « bio-sourcés » se développent et trouvent de nombreuses applications dans le bâtiment. Plumes de canard, chanvre, cellulose, Laine de mouton, plumes de canard, ouate de cellulose (issue de la récupération de journaux), chanvre, paille, coton, lin, tissu, algues et coquillages.

Cette page permet de découvrir :

1) Pourquoi choisir le chanvre et le « béton de chanvre » ?
2) Pourquoi un matériau naturel n'est pas forcément « écologique » ?
3) Pourquoi est-il préférable de choisir les produits naturels non industriels ?
4) Quels sont les matériaux isolants durables ?
5) Quelles sont les caractéristiques et prix de tous les isolants naturels ?

1) Pourquoi choisir le chanvre et le « béton de chanvre »

Des règles professionnelles concernant le « béton de chanvre » ont été établies. Pour des applications sol, mur, enduit, toiture des normes ont été admises. Le chanvre est un matériau écologique ne demandant que peu de ressources et qui possède l'énorme avantage de capter le CO2, principal gaz à effet de serre qui absorbe une partie des rayons solaires.

Le nombre de demandes d'Avis Techniques (AT) délivrées par le CSTB ne cesse de croître pour les isolants thermiques. De nouveaux matériaux isolants écologiques « bio-sourcés » sont également susceptibles de bénéficier d'une certification ACERMI.

Guide isolants écologiques maison écologique Picbleu

2) Pourquoi un matériau naturel n'est pas forcément « écologique »

 Le saviez-vous ? Un matériau ou un isolant « naturel » — par opposition à « artificiel » « industriel » ou « synthétique » — n'est pas forcément un matériau ou un isolant « écologique ».

L'écobilan ou ACV

La qualité écologique se mesure grâce à un écobilan ou ACV ( analyse du cycle de vie).

Cet écobilan tient compte des impacts sur la santé et l'environnement (transport, consommation de matières premières, énergie nécessaire pour sa fabrication, il est appelé énergie « grise ». L'énergie grise utilisée dans l'analyse de cycle de vie d'un matériau ou d'un produit émissions de polluants dans la terre, dans l'air, dans l'eau ainsi que les déchets engendrés lors de la transformation, la commercialisation, la mise en œuvre, l'utilisation, l'élimination et le recyclage.

L'énergie grise

• L'énergie grise des isolants conventionnels est l'énergie nécessaire à l'extraction des matières premières. Leur fabrication et le recyclage du matériau sont très supérieurs à l'énergie grise des isolants écologiques.

Les additifs

Il faut noter que les produits isolants d’origine végétale qui contiennent des fibres d’origine animale sont généralement traités contre la prolifération des insectes (mites, poux…) par de la perméthrine (nom générique) qui peut parfois être présentée sous l’appellation Mitin FF. Cette substance est un pesticide organochloré d'origine chimique de la famille des pyréthrinoïdes. La cible de cet insecticide est le système nerveux des insectes.

Les isolants à base végétale contiennent jusqu’à 25% de polyester pour lier les fibres végétales. En l’absence de ce liant, il ne serait pas possible d’obtenir un matelas laineux. Le polyester peut être remplacé par de la laine de mouton qui assure la cohésion des fibres entre elles lorsque le matelas est chauffé à la fabrication. Dans les deux cas, ces additifs nécessitent, pour des raisons différentes, des traitements complémentaires. D'un point de vue de l'impact environnemental des produits d’origine végétale, animale, minérale ou organique, il convient d’analyser l’ensemble du cycle de vie depuis les semences, collecte ou extraction des matières premières, jusqu’à la fin de vie du produit dans le bâtiment.

Il peut y avoir un écart de 1 à 3 sur les différents indicateurs environnementaux majeurs, pour cette raison il faut prendre en compte d'autres paramètres que la ligne de fabrication. Comme tous les produits de la construction, les isolants, quelles que soient leur famille et leur nature, doivent faire l’objet de Fiches de Déclarations Environnementales et Sanitaires (FDE&S) conformes à la norme NF P 01-010.

Ces fiches sont consultables sur la base de données publique www.inies.fr ainsi que sur les sites Internet des industriels. Elles s’appuient sur des analyses de cycle de vie des produits.

3) Pourquoi est-il préférable de choisir les produits naturels non industriels ?

Certains grands groupes industriels puissants possèdent des filiales qui commercialisent des produits labellisés « naturels », mais qui n'on de naturel que le nom comme les produits « bio » que l'on trouve en grande surface emballés dans du plastique toxique et ayant parcouru parfois des milliers de kilomètres . Généralement ces multinationales s'arrangent à éliminer par des informations tronquées et par des tarifs 30 % moins élevés les petites PME qui tentent de mettre sur le marché des produits bio-sourcés.

Les isolants écologiques à la différence des matériaux synthétiques favorisent la « respiration » des parois, c'est-à-dire les échanges thermiques entre l'extérieur et l'intérieur du bâtiment. Ils sont mêmes capables de réguler le taux d'hygrométrie en absorbant et de restituant une partie de la vapeur d'eau constituée à l'intérieur des locaux.

C'est pour cette raison que leur cahier des charges préconise l'emploi d’un film freine-vapeur qui empêchera la vapeur d'eau de stagner toujours aux mêmes endroits et protégera l'isolation de la poussière et des petits insectes. Système différent d'un pare-vapeur utilisé pour les isolants conventionnels qui transforment un logement en véritable boite à œufs parfaitement hermétique.

Il faut isoler et utiliser des produits à la fois respectueux de l'environnement et inoffensifs pour la santé de l'homme.

Ci-dessous, un panneau constitué de fibres de bois compressées sans additif chimique Photo Picbleu ®

Isolant en fibre de bois

 

 Il est également possible de comparer tous les isolants issus de la chimie et les matériaux naturels existants sur le marché

4) Quels sont les matériaux isolants « durables » ?

• L'argile expansée.
• Le chanvre.
• La chèvenotte.
• La laine de bois.
• Les fibres de bois.
• Les copeaux de bois.
• Les fibres de coco.
• La laine de mouton.
• La laine de coton.
• Le liège expansé.
• Le lin.
• La ouate de cellulose.
• L'ossature bois et le chanvre.
• L'ossature bois et la paille.
• Le textile recyclé.
• Les panneaux en cellulose et fibres végétales.
• Les parpaings en bois massif.
• Les roseaux.
• Les plumes de canard.
• Le verre cellulaire.
• Conditions à respecter pour l'emploi de ces matériaux naturels isolants.

5) Quelles sont les caractéristiques et prix de tous les isolants utilisés ?

Comparez les meilleurs matériaux écologiques pour la construction ou l'isolation de votre maison. Découvrez quels sont les isolants et les matériaux naturels les plus adaptés à votre habitat, votre budget et à votre mode de vie.

Suivez le guide !

  • Argile expansée :

    AVANTAGES :

    L'argile expansée se présente sous la forme de billes obtenues à partir d’argile crue, cuite à 1100°C. Ces billes sont insensibles à l’eau et très résistantes à la compression. Cet isolant constitue une ressource non renouvelable mais l'argile expansée est disponible en grande quantité. L’argile expansée est incombustible (Euro Classe A1). Environ 1 m3 d’argile extraite permet de créer 5 m3 de granulats légers d’argile expansée. Grâce à un excellent rapport poids/résistance, l'argile expansée rend accessible la rénovation des combles, la réalisation de chapes allégées sur plancher bois pour lesquelles la combinaison d’une forte épaisseur, d’une bonne isolation et d’une charge faible est requise. La structure de la bille d’argile, caverneuse et sphérique, est une protection naturelle contre la diffusion du son et le passage des calories.
    Matériau drainant grâce à son pourcentage de vide interstitiel, l’argile expansée est un granulat léger qui se met en place et s’égalise très facilement. Il acquiert une stabilité qui lui confère de réelles capacités de portance. Insensibilité au gel et aux agressions chimiques.

    UTILISATION :

    L'argile expansée s'utilise en vrac, en mortier allégé pour la réalisation de chapes ou encore en bloc de construction préfabriqués. Terrassement, aménagement et stabilisation de terrains de sport, travaux de VRD, aménagement de jardins suspendus, isolation de fondations, sécurité passive routière ou aéroportuaire, comblement de carrières.

    Argile expansée. Photo Picbleu

    PERFORMANCES :

    Conductivité thermique de λ= 0.103 à 0.108 W/m.°C (watt par mètre et par degré Celsius W/m. °C)
    Energie grise : 300 kWh/m³
    Perméabilité à la vapeur d’eau : variable en fonction du liant.

    PRIX : Prix approximatif : 25 à 30 €/m² pour un pouvoir isolant équivalent à 10 cm de laine de verre.

    INCONVENIENTS :

    Pollution principale : unités de fabrication (CO2), transport sur de longues distances.

    EFFETS SUR LA SANTE :

    On ne constate aucun dégagement toxique en cours d’utilisation.

    RENSEIGNEMENTS PRATIQUES :

    CSTB avis techniques

  • Chanvre :

    AVANTAGES :

    Excellent bilan écologique pour la chènevotte. La chènevotte est la partie intérieure rigide de la tige. séparée de la fibre par défibrage. La paille de chanvre ou chènevotte en vrac sert pour l'isolation, la réalisation de dalles de chanvre, d'enduit isolant, de chaux incorporant du chanvre.

    Le chanvre ou Cannabis sativa est cultivé en Europe depuis plus de 4000 ans, il est utilisé pour l’alimentation, les vêtements, les cordages, etc, le chanvre est une matière première renouvelable, facilement cultivable et aux rendements élevés. Le chanvre cultivé par les Celtes a servi de litière pour animaux en raison de ses capacités absorbantes ou de paillage pour son caractère imputrescible. La France est le premier producteur européen avec 12500 hectares de culture produisant 25000 tonnes de fivres et 48000 tonnes de chènevotte. Environ 40% des fibres de chanvre sont utilisés pour les isolants végétaux.

    Le chanvre est aussi véritablement écologique, car durant sa culture il pousse dans presque tous les sols, sans irrigation ni intrants ni autres produits phytosanitaires (l'utilisation de pesticide et d'insecticide n'est pas nécessaire).

    Même si le chanvre se développe mieux dans des sols humides du nord de la France, d'autres régions comme L'Aube ou la Vendée cultivent également cette plante. De plus, le chanvre assainit l'air, car lors de sa croissance il assimile le CO-2 et n'appauvrit que très peu les sols. Après sa moisson, le chanvre laisse un champ propre et riche en éléments minéraux. Le chanvre peut atteindre 4 mètres de hauteur, cette plante est une variété légale de la famille des Cannabacea à très faible taux de THC (Tétrahydrocanabinol : molécule présente dans le cannabis et le haschisch). Le chanvre fournit la chènevotte, copeaux issus du cœur de la plante et utilisés en vrac pour des remplissages, ou additionnés à de la chaux, pour une chape ou un enduit ; ainsi que la fibre, issue du défibrage mécanique de la partie extérieure de la tige, pour confectionner des rouleaux et panneaux textures (fibres polyester ou naturelles, environ 15 %), de 20 à 80 kg/m3 de densité. L'industrie planétaire du chanvre est en plein essor et conquiert un nouveau marché : celui de l'isolation. Le remplacement du Chanvre ne pose plus un problème, car c'est un matériau recyclable, 100 % naturel (sans additifs), le chanvre possède une excellente inertie thermique. Les murs laissant passer la vapeur d'eau elle reste perméable à la vapeur et résiste parfaitement à l’humidité. Résistance naturelle aux nuisibles (le chanvre ne contenant pas d'albumine, insectes ne s'y attaquent pas) En panneaux rigides et en laine le chanvre est répulsif pour les rongeurs. Autre point positif : une protection contre le feu irréprochable.

    PRESENTATION :

    Le chanvre se présente sous forme de granules de chènevotte (écorce du plant de chanvre, paillettes de 5 à 15 mm de longueur), de granules de fibres longues, ou encore en fibres longues seules (en vrac, en rouleaux ou en panneaux).
    UTILISATION :
    Fibre végétale de plus en plus utilisée dans l’isolation des murs, toitures et rampants. Panneaux semi-rigides de 1x2m et de 0.60 x1.20 Épaisseur de 20 mm à 160 mm. Existe en rouleau et en Granulats (chèvrenotte), granulats minéralisés ou blocs préfabriqués constitués de chanvre et de chaux (30x30x60 cm) ces granulats sont utilisés pour la réalisation de dalles isolantes (phoniques et thermiques) ou pour l'isolation des murs.

    Chanvre isolant naturel
    Le chanvre en rouleau ou en panneaux. Photo Picbleu
    PERFORMANCES :
    Conductivité thermique de 0.038 (rouleaux et panneaux) et pour la chènevotte 0.048 watt par mètre et par degré Celsius (W/m. °C)
    PRIX :
    À épaisseur égale, la laine de chanvre est quatre fois plus chère que les laines minérales (laine de roche et laine de verre) mais possède un bilan écologique et économique beaucoup plus positif. Pour des panneaux de 0.615 m ou 1.35 de largeur
    Épaisseur 50 mm : 7.5 € le m2 TTC (colisage 10.00 m2)
    Épaisseur 80 mm : 12 € le m2 TTC (colisage 6.65 m2)
    Épaisseur 100 mm : 15 € le m2 TTC (colisage 5.00 m2)
    INCONVENIENTS :
    Certains fabricants incorporent un traitement ignifuge au carbonate de soude ou au sel de bore et un liant synthétique qui assure sa stabilité sa souplesse et sa résistance. Ils sont alors composés de 85 % de fibres naturelles et 15 % de fibres polyester pour assurer son maintien. Sa texture très dense rend difficile la recoupe des panneaux ou des rouleaux. La chènevotte doit être traitée contre les moisissures et si elle est mal aérée elle sera sensible à l'humidité. La laine est délicate à travailler, car elle ne se découpe pas facilement.
    EFFETS SUR LA SANTE : L'isolation en chanvre est un produit écologique ne contenant aucun additif susceptible de nuire à l'environnement, lors de sa transformation et de sa pose, le chanvre ne constitue pas un danger pour la santé. De plus l'odeur du chanvre est particulièrement agréable lors de sa mise en oeuvre.
    RENSEIGNEMENTS PRATIQUES :
    Une association dont le but est de développer et de construire en chanvre http://www.construction-chanvre.asso.fr

Commentaires
Il n'y a pas encore de commentaire pour cette page.
Commenter cette page
Veuillez vous créer un compte ou vous connecter pour participer à la discussion

Tous les articles

Actualités

Dossiers

Conseils

Trucs et Astuces

Normes et réglementations