Prix officiel des énergies : électricité bois fioul gaz

Dernière modification :

Comparatif-du-prix-des-énergies-de-chauffage-Portail-habitat-Picbleu.png

Comparatif officiel 2016 du prix des énergies de chauffage fossiles et renouvelables, bois bûche, déchiqueté, pellets, granulés de bois, électricité, fioul domestique, gaz naturel/propane, réseau de chaleur, solaire. Picbleu diffuse ses indices de prix des énergies sous forme d'un comparateur avec une courbe de l'évolution du prix des énergies. Cette publication sous forme d'argus fournit des renseignements et des conseils thermiques sur les énergies et sur l'efficience d'un bâtiment. Ces prix sont exprimés en centimes d'euros TTC par kWh pour chaque énergie qui fait l'objet d'avis, de remarques et de commentaires sans complaisance.

Sommaire

  1. Ne pas se limiter au prix du kWh
  2. La fiscalité impacte certaines énergies
  3. Quels sont les 3 éléments de confort ?
  4. L'argus du prix des énergies
  5. Comment lire la grille des énergies ?
  6. Comparatif de l'évolution des énergies

1. Ne pas se limiter au prix du kWh 

Le choix d'une énergie ne doit pas se limiter seulement au prix du kWh. Après examen de chaque énergie, vous serez amenés à en supprimer certaines et à vous intéresser de plus près à d'autres, vous pourrez choisir la solution technique et le matériel adapté, en toute connaissance de cause. N.B. Voir en bas de page les remarques importantes à connaitre sur le tableau du prix des énergies.

Le type de logement, sa localisation, la qualité de ses équipements, le nombre de personnes, la composition de la famille, leur âge, leur niveau de vie, leur activité professionnelle, le mode de fonctionnement des occupants sont autant de critères dissemblables aux vôtres. Au final, ces critères entraîneront des consommations toujours différentes pourtant avec un prix du kWh identique. Un exemple avec une maison neuve pour laquelle la première année la consommation d'énergie est si faible que les occupants n'y font plus spécialement attention par la suite. Résultat : l'année suivante, il n'est pas rare de voir le budget énergie fortement augmenter !

2. La fiscalité impacte certaines énergies

Depuis le 1er janvier 2016, la nouvelle TICPE (Taxe Intérieure sur les Produits Énergétiques) conjuguée à l’effet de la TVA impacte toutes les énergies fossiles gaz naturel, fioul domestique, gazole, essence à l'exception du gaz propane, du gaz butane et du carburéacteur* qui en sont exemptés.

* Carburants pour l'aviation ou jet fuel ou kérosène utilisés pour les aéronefs.

Par exemple pour le fioul domestique, la TICPE augmente de 19,9 euros les 1000 litres (passage de 76,4 euros à 96,3 euros), la TVA à 20 % s’applique également à cette taxe, donc l’augmentation réelle est de 23,88 euros pour le consommateur. Le carburant diesel augmente de 3,5 centimes en 2016 et l’essence augmente de 2 centimes le litre.

En 2012, le nouveau pouvoir politique souhaitait mettre en place une taxe qui varierait en fonction du prix des carburants. L'idée était de préserver le pouvoir d'achat des ménages. Cette taxe n'a jamais été mise en place, car en 2014 une taxe carbone a été instituée. Cette hausse est restée inaperçue jusqu'à aujourd'hui, parce que le pétrole est à un niveau historiquement bas depuis 2014. Cette taxe carbone pèse pourtant 1.7 milliard d'euros sur la fiscalité du gaz et des carburants. Gare à la remontée des prix du brut !

3. Quels sont les 3 éléments de confort ?

Il faut noter que le poste énergie est une source de dépense qui dépend étroitement de 3 paramètres :

isolation    : ce poste est essentiel pour limiter les déperditions (les calories qui s'échappent)
ventilation : si l'aération des locaux est indispensable, ce poste doit limiter les pertes de chaleur
chauffage : un appareil performant optimise la consommation d'énergie et limite le coût d'usage


Ces 3 postes sont étroitement liés pour permettre à la fois un réel confort, des économies importantes et une atmosphère intérieure saine pour un logement de qualité. Les performances de l’ensemble de ces 3 éléments dépendent du maillon le plus faible.

4. L'argus du prix des énergies

Ci-dessous, l'argus comparatif des prix des énergies de chauffage en centimes d'euro pour 100 kWh PCI et en rejets de CO2 tel qu'il était en début 2016.

Précision importante : Ne vous focalisez pas uniquement sur le prix en centimes kWh des énergies, car de nombreux paramètres influent sur le coût global !
  • Le type de bâtiment, son exposition, son isolation, la qualité des équipements (des convecteurs électriques coûtent cher à l'usage alors qu'une pompe à chaleur qui utilise pourtant la même énergie est beaucoup plus économe !).
  • Dans le prix de revient global, la difficulté pour un particulier est d'intégrer d'autres paramètres comme le coût d'investissement, l'entretien, la maintenance.
  • La fiabilité d'un système, la sécurité d'approvisionnement, l'évolution du prix dans le temps sont encore quelques uns des éléments à prendre en compte.
  • Les comportements, les besoins différents, la santé sont également d'autres éléments qui complexifient le problème.

Une bonne connaissance des besoins et des solutions sont indispensables pour ne pas se tromper : c'est ce que vous propose Picbleu avec ses différents comparatifs actualisés et l'accompagnement de son expert éclairé.

   comparatif-prix-energies-en-centimes-kWh-janvier-2016-encyclopedie-habitat-picbleu.png

5. Comment lire la grille des énergies ?

Pour comparer leur coût réel d’usage, les prix du kWh (kilowattheure) sont établis en fonction du pouvoir calorifique de chaque énergie. Le tarif du kilowattheure retenu correspond à un logement individuel utilisant cette énergie pour le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire.
Ce tableau montre l'évolution des principaux prix de l'énergie : Électricité, bois, gaz propane, fioul, gaz naturel, granulés de bois (ou pellets) conditionnés en sacs de 15 kg ou livrés en vrac. Les tarifs sont exprimés en kWh (pour 100 kWh) de l'énergie la plus chère (1) à la moins chère (11).  Les prix indiqués en centimes d'euro (PCI) et (PCS pour le gaz) intègrent pour certaines énergies l'abonnement lié pour une consommation donnée précisée en légende.

Enregistrer

  • 6 .Comparatif de l'évolution du prix des énergies

    Sur ce dossier à télécharger, mis à jour et actualisé, vous trouverez les énergies de base les moins chères.  Chaque énergie est commentée de façon plus détaillée que sur le comparateur « instantané » argus Picbleu figurant sur cet article.

    Il ne s'agit pas d'un abonnement, mais du téléchargement d'un document unique en PDF. Vous pourrez demander l'aide de notre expert !

    Dossier complet sur les différentes énergies. Comparatif du prix et de l'évolution de toutes les énergies et combustibles de 2002 à ce jour. Lecture facile sur une grille simple
    Dossier complet sur les différentes énergies. Comparatif du prix et de l'évolution de toutes les énergies et combustibles de 2002 à ce jour. Lecture facile sur une grille simple

    Ce qu'il faut absolument savoir sur chaque énergie. Grâce à ce comparatif complet restez parfaitement informés sur le coût réel de chaque combustible ou énergie de chauffage qui est commenté. Chaque remarque simple et de bon sens permet le bon choix.

    4.99 € TTC

    Plus d'infos

    Précisions importantes pour ce tableau des énergies

    Le choix d’une énergie est établi en fonction du prix du kWh. Mais le coût annuel de la consommation énergétique dépend du système de chauffage utilisé. Pour choisir une énergie, connaître le prix du kWh ne suffit pas. Chaque cas est unique. Ce comparatif permet d'avoir une idée de chaque énergie afin de faire le bon choix.  En effet, un kWh (kilowattheure) utilisé par un convecteur électrique ou par une pompe à chaleur n'aura pas le même rendement. Il est donc important, voire indispensable, de pouvoir comparer les différentes solutions de chauffage.
    Ce comparateur, cet article et les données collectées sont limités à un usage privé. Ces données ne sont pas autorisées à la reproduction pour un usage commercial sans autorisation expresse.

    Important : Le crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE) selon l'article 10 du projet de loi de finances pour 2017 déposé à l'Assemblée nationale le 28 septembre 2016 a été reconduit jusqu'au 31 décembre 2017

  • Electricité

    Electricité 1  Électricité (2):

    Prix incluant l’abonnement de 100 kWh au tarif réglementé pour une puissance de 12 kVA en double tarif heures creuses heures pleines. Hypothèses de calcul : consommation de 13 MWh dont 5 MWh durant la plage de période en heures creuses. Cette consommation est égale à celle d'une maison équipée tout électrique.

    Tarifs régulés. Source : Pégase Ministère de L'Écologie, du Développement Durable et de l'Énergie. 

    Baisse et augmentation simultanés

    Le 1er août 2016, les tarifs réglementés de vente d'électricité ont baissé pour les particuliers en moyenne de 0,5 %. Rappelons que depuis 2011, la hausse du tarif bleu EDF est de 27 %. Le rattrapage des factures d'électricité entre le 1er août 2014 et le 31 juillet 2015 qui est de 2.5 % annule presque cette baisse limitée à certaines options ! Le pourcentage d’évolution varie en fonction de la puissance et de l’option tarifaire souscrites.

    Attention toutefois, car certains tarifs sont réévalués à la hausse :

    • 3 kVA base
    • 6 kVA heures pleines/heures creuses
    • TEMPO quelle que soit la puissance

     Trois méthodes de calcul

    (2) Le calcul des émissions de CO2 de l'électricité fait l'objet d'un long débat en France en raison de l'utilisation du nucléaire, ainsi trois méthodes de calcul coexistent, chacune fournissant des résultats très différents : la première méthode propose un contenu de 180g/CO2/kWh pour le chauffage électrique alors que la seconde méthode obtient entre 500 et 600 grammes de CO2. L'électricité ne libère pas de CO2 lors de son utilisation, mais elle en génère lors de sa production en amont (extraction minerai d'uranium, enrichissement, etc.).

    En France, l’électricité n’est pas seulement produite par des centrales nucléaires ou hydrauliques. Pendant les périodes de pointe dues aux chauffages électriques (radiants, convecteurs, pompes à chaleur, etc.), les centrales thermiques à gaz, fioul ou charbon sont fortement sollicitées pour répondre aux besoins en électricité.

    Voir article sur les énergies comparées en centimes d'euro pour 100 kWh PCI et en rejets de CO2.

    Les heures creuses et les heures pleines

    8 millions de foyers soit 31 % des logements français sont équipés de chauffage électrique, car les convecteurs sont simples à installer et ne nécessitent pas un gros investissement initial, peu polluant à domicile l'électricité produite à 75 % par le nucléaire, génère des nuisances environnementales.

    Pour la pompe à chaleur géothermique : Installation de type PAC eau glycolée/eau sur plancher chauffant basse température (COP moyen annuel de chauffage de 3).

    Les besoins en eau chaude sanitaire sont effectués grâce à une résistance électrique (3000kWh). Barème régulé 12 kVA double tarif.

    Les taxes sur les factures d'électricité

    Loi NOME, CSPE, TURPE, ARENTH, de nombreuses taxes vont toutes dans le sens des hausses de l'énergie au détriment du pouvoir d'achat des usagers qui ont vu leurs revenus figés depuis l'entrée en vigueur de l'Euro.

    Enregistrer

  • Gaz propane (moyenne de tous les propaniers)

    Le calcul pour des anciennes chaudières

     Moyenne (2) du prix du gaz propane tous propaniers calculé en PCI :

    Dans le cas d'une chaudière qui n'est pas à condensation, on utilise le Pouvoir Calorifique Inférieur (PCI) du propane qui est de 12,88 kWh par kg soit 11.87 centimes/kWh TTC.

    Moyenne du prix du gaz propane tous propaniers : 100 kWh PCI de propane en citerne, pour une livraison de 1 tonne dans une citerne consignée, avec rechargement à l'initiative du gazier. Le Pouvoir Calorifique Inférieur (PCI) du propane est de 12,88 kWh par kg.

    Sources : relevés de barèmes Pégase* Ministère de L'Écologie, du Développement Durable et de l'Énergie. 

    Péréquation entre des relevés de prix pratiqués sur le terrain, les barèmes officiels de chaque marque et des relevés de factures de clients.

    Le calcul pour les chaudières modernes à condensation

    Evolution du prix du gaz propane profession Portail habitat Picbleu Moyenne (3) du prix du gaz propane tous propaniers calculé en PCS :

    100 kWh PCS de propane en citerne, pour une livraison de 1 tonne dans une citerne consignée, avec rechargement à l'initiative du gazier.

    Le prix affiché du kWh PCS est calculé à partir du prix moyen de la tonne de gaz propane en citerne. 1 tonne = 13 835 kWh PCS.

    Il n'inclut pas le prix de mise à disposition et d'entretien de la citerne ni du compteur éventuel. La formule la plus intéressante étant la consigne ou dépôt de garantie.

    Ce prix est à prendre en compte uniquement lorsque l'on dispose d'une chaudière à condensation ce qui actuellement est la norme en attendant les nouvelles chaudières hybrides.

    Quelle est la fiscalité sur le gaz propane ?

    La TVA à 20 % s'applique sur le gaz propane. Le montant de la TICPE n'est pas appliquée sur le gaz propane *
    * Depuis le 1er janvier 2016 la TICPE est appliquée seulement sur le gaz carburant automobile (91,60€ HT/tonne de gaz).

    Quelle est la différence entre le gaz naturel et le gaz propane ?

     Comparatif prix du gaz naturel et tarif gaz en citerne

    Comparatif de tous les fournisseurs de gaz propane en citerne Portail habitat Picbleu.jpg

    Enregistrer

  • Chauffage urbain (Compagnie Parisienne)

    Prix du chauffage urbain Le prix du chauffage urbain indiqué correspond aux tarifs de la Compagnie Parisienne de Chauffage Urbain (CPCU). Il est exprimé en euros courants TTC.
    Un ménage peut s'abonner au tarif T100 longue utilisation (LU) ou T110 moyenne utilisation (MU).


    On distingue la prime fixe annuelle par kWh facturé, fonction du type d'abonnement, et le prix de la consommation de vapeur, fonction du type d'abonnement et de la saison. La puissance facturée est égale à la puissance souscrite jusqu'à 400 kWh. Au-delà, le consommateur bénéficie d'un abattement de 30 %.


    Le prix complet (incluant prime fixe plus consommation) correspond à des consommateurs types. Exprimé en euros TTC/100 kWh PCI, le prix annuel est calculé comme la moyenne des douze prix mensuels.


    Le pouvoir calorifique de la vapeur est de 697 kWh par tonne.

    Enregistrer

  • Gaz propane le moins cher

    Evolution du prix du gaz propane le moins cher Portail habitat Picbleu Barème officiel du gaz propane à la tonne livré par la marque la moins chère en France (4).

    100 kWh PCI de propane en citerne, pour une livraison de 0.7 tonne, en mode automatique à l'initiative du propanier ou sur commande du client. Le Pouvoir Calorifique Inférieur (PCI) du propane retenu pour ce comparatif est de 12,88 kWh par kg. Le prix du gaz est celui appliqué systématiquement aux clients par rapport au barème officiel de la marque et non pas un prix attractif remisé pendant 12 à 24 mois pour signer le contrat.

    (4) Pour le gaz propane le moins cher en France. 100 kWh PCI de propane en citerne aérienne ou enterrée, pour une livraison de 1 tonne, en mode prévisionnel, contrat de 5 ans.

    Le Pouvoir Calorifique Inférieur (PCI) du propane retenu pour ce comparatif est de 12,88 kWh par kg. 

    Le gaz propane comparé au gaz naturel

    Il est possible de vérifier l'évolution du gaz naturel et du gaz propane en citerne sur ce Comparatif prix du gaz naturel et tarif gaz en citerne

    Comparatif de tous les fournisseurs de gaz propane en citerne Portail habitat Picbleu.jpg

    Enregistrer

  • Gaz naturel (appelé anciennement gaz de ville)

    Evolution du prix de l'électricité Portail habitat Picbleu Gaz naturel :

    Prix complet avec abonnement inclus de 100 kWh PCI gaz naturel au tarif B2I 3 usages : 

    Hypothèse de calcul : consommation annuelle de 34,89 MWh PCS. Il s'agit de la consommation standard d'une grande maison avec chauffage, eau chaude sanitaire et cuisson au gaz. 5.8298 euros en juin 2016

    Prix complet avec abonnement inclus de 100 kWh PCI gaz naturel au tarif B1 3 usages : 

    Hypothèse de calcul : consommation annuelle de 23,26 MWh PCS. Consommation standard d'un grand logement avec chauffage, production d'eau chaude sanitaire et cuisson au gaz. 6.2020 euros en juin 2016

    Tarifs régulés. Source méthodologie : Pégase* Ministère de L'Écologie, du Développement Durable et de l'Énergie. Relevé des différents barèmes officiels Engie GRDF 

    Pourquoi le prix du kWh est-il plus élevé pour un appartement ?

    Dans les barèmes B1 et B2I le prix du kwh est le même, mais la consommation est différente pour un appartement et une maison individuelle. L'abonnement étant identique, le prix complet de 100 kWh est donc plus élévé pour un appartement que pour une maison.

    L'évolution du kWh

    Le tarif réglementé du gaz naturel a augmenté de + 0.4 % en juillet 2016 et + 2% en août 2016. Les tarifs réglementés de vente de gaz naturel en distribution publique d'ENGIE (ex GDF SUEZ) ont baissé en moyenne depuis le 1er janvier 2016 de 2 % (HT) par rapport au barème en vigueur en décembre 2015. Depuis le 1er janvier 2015, les tarifs réglementés de vente de gaz ont en moyenne baissé de 17,1 %. La taxe intérieure de consommation sur le gaz naturel (TICGN) évolue au 1er janvier 2016, de 2,64 €/MWh à 4,34 €/MWh.

    Cette baisse répercute l’évolution des coûts d’approvisionnement d’ENGIE depuis le 1er décembre 2015 en fonction d'une formule tarifaire.

    La formule tarifaire

    La formule tarifaire inscrite dans l’arrêté du 24 juin 2015 relatif aux tarifs réglementés de vente du gaz naturel fourni à partir des réseaux publics de distribution d'ENGIE (ex GDF Suez) détermine le coût du produit.

    La part des indices du marché de gros est de 77,4 %. La forte baisse des indices mensuels (principal indice de la formule tarifaire) et trimestriel du prix à terme du gaz sur le marché de gros des Pays-Bas, et de celui du marché français PEG Nord (Point d'Échange de Gaz Nord), pour le mois de janvier 2016 par rapport au mois de décembre 2015 explique cette baisse.

    Source CRE (Commission de Régulation de l'Énergie)

    Comparatif du prix du gaz naturel par rapport aux autres énergies Portail habitat Picbleu.jpg

    Enregistrer

  • Fioul domestique

    Evolution du prix du fioul domestique Portail habitat Picbleu Fioul domestique : 100 kWh PCI de FOD (Fioul Domestique) pour une livraison de 2 000 litres.

    Les taxes sur le fioul domestique

    La nouvelle TICPE (Taxe Intérieure sur les Produits Énergétiques) appliquée depuis le 1er janvier 2016 conjuguée à l’effet de la TVA impacte le prix du fioul domestique de 23,88 euros les 1000 litres.

    Explication : la TICPE augmente de 19,9 euros les 1000 litres (passage de 76,4 euros à 96,3 euros), la TVA à 20 % s’applique également à cette taxe, donc l’augmentation réelle est de 23,88 euros pour le consommateur.

    La CEE sur le fioul 

    La plus value sur la facture, pour le fioul domestique uniquement par les taxes sans préjuger de l'augmentation inévitable du prix du pétrole est de :

    • 2014 : + 6,80 centimes € TTC/litre
    • 2015 : + 9,17 centimes € TTC/litre
    • 2016 : + 11,55 centimes € TTC/litre

    La CEE (Contribution Énergie Climat) a renchéri le prix du fioul en 2014, en 2015 puis 13 % supplémentaire en 2016.

    Pour un ménage consommant 15000 kWh de fioul par an, dans une maison ancienne isolée classiquement soit environ 1500 litres, cela représente une augmentation uniquement de la partie taxe de 102 € TTC depuis 2014 pour atteindre 175 € TTC en 2016.

    La méthode de calcul

    La consommation standard d'une maison de taille moyenne avec chauffage et eau chaude sanitaire au fioul domestique (FOD) est de 2 000 litres de FOD par an. Le Pouvoir Calorifique Inférieur (PCI) du FOD est de 10,8 kWh par litre. Sources : Pégase* Ministère de L'Écologie, du Développement Durable et de l'Énergie ou la Direction des Ressources Énergétiques et Minérales du ministère de l’Industrie.

    L'historique du prix du fioul domestique

    Pour une livraison de 1000 litres, au 6 août 2016, le prix moyen du fioul ordinaire en France était de 0,585 €/Litre (0.605 €/Litre du fioul de qualité supérieure). Pour une livraison de 1000 litres, au 6 août 2016, le prix moyen du fioul ordinaire en ALSACE de 0,568 €/Litre (0.588 €/Litre du fioul de qualité supérieure). Le prix moyen du fioul ordinaire en AQUITAINE 0,605 €/Litre (0.625 €/Litre du fioul de qualité supérieure). Le prix du fioul ordinaire en AUVERGNE 0,581 €/L (0.601 €/Litre du fioul de qualité supérieure). Le prix du fioul ordinaire en BOURGOGNE 0,582 €/L (0.602 €/Litre du fioul de qualité supérieure).

    Pour une livraison de 1000 litres, au 1er mai 2016, le prix moyen du fioul ordinaire était en ALSACE de 0,613 €/Litre (0.633€/Litre du fioul de qualité supérieure). Le prix moyen du fioul ordinaire en AQUITAINE 0,602 €/Litre (0.622 €/Litre du fioul de qualité supérieure). Le prix du fioul ordinaire en AUVERGNE 0,597 €/L (0.617 €/Litre du fioul de qualité supérieure). Le prix du fioul ordinaire en BOURGOGNE 0,603 €/L (0.623 €/Litre du fioul de qualité supérieure).

    Pour une livraison de 1000 litres, au 13 janvier 2016, le prix moyen du fioul ordinaire était en ALSACE de 0,529 €/Litre (0.549 €/Litre du fioul de qualité supérieure). Le prix moyen du fioul ordinaire en AQUITAINE 0,520 €/Litre (0.540 €/Litre du fioul de qualité supérieure). Le prix du fioul ordinaire en AUVERGNE 0,551 €/L (0.571 €/Litre du fioul de qualité supérieure). Le prix du fioul ordinaire en BOURGOGNE 0,543 €/L (0.563 €/Litre du fioul de qualité supérieure).

    Pour une livraison de 1000 litres, au 6 avril 2015, le prix moyen du fioul ordinaire était en ALSACE de 0,693 €/Litre (0.718 €/Litre du fioul de qualité supérieure). Le prix moyen du fioul ordinaire en AQUITAINE 0,722 €/Litre (0.747 €/Litre du fioul de qualité supérieure). Le prix du fioul ordinaire en AUVERGNE 0,695 €/L (0.720 €/Litre du fioul de qualité supérieure). Le prix du fioul ordinaire en BOURGOGNE 0,747 €/L (0.772 €/Litre du fioul de qualité supérieure).

    Pour une livraison de 1000 litres, au 23 juillet 2015, le prix moyen du fioul ordinaire était en ALSACE de 0,679 €/Litre (0.699 €/Litre du fioul de qualité supérieure). Le prix moyen du fioul ordinaire en AQUITAINE 0,694 €/Litre (0.714 €/Litre du fioul de qualité supérieure). Le prix du fioul ordinaire en AUVERGNE 0,663 €/L (0.683 €/Litre du fioul de qualité supérieure). Le prix du fioul ordinaire en BOURGOGNE 0,686 €/L (0.707 €/Litre du fioul de qualité supérieure).

    Les variations du cours du pétrole

    Vous pouvez consulter l'historique des variations du prix du fioul domestique. Notons que le prix du fioul domestique est d'une variabilité extrême qui reflète les tensions des marchés surtout financiers.

    Le fioul et l'environnement

    Rappelons également que la catégorie de fioul supérieur émet des fumées un peu moins polluantes, mais qui posent toujours des problèmes environnementaux.

    Il est important de changer de chaudière pour réduire les émissions de CO2 dans l’atmosphère pour une meilleure qualité de l'air ou de se raccorder au réseau de gaz naturel si celui-ci alimente la commune. Il est important de connaître les effets de ce combustible sur la santé et sur l'environnement.

    ce-qu-il-faut-savoir-sur-le-fioul-domestique-encyclopedie-picbleu.jpg

    Les sources

    Sources Relevés de terrain, DIREM, fioulmarket.fr
    Historique : relevés tarifs du fioul domestique (voir notice d'information de la fédération des combustibles).

    Enregistrer

  • Granulés de bois en sac

    Granulés de bois en sac Granulés de bois en sac :

    Dans le cas d'un chauffage d’appoint (le plus courant : poêle individuel) avec livraison par palette en sacs.

    Le tarif est exprimé pour 100 kWh PCI en centimes d’euro PCI granulés ou pellets. (Pellets est le nom en anglais)

    Le conditionnement est effectué en sac individuel de 15 kg. Sources : Pégase* Ministère de L'Écologie, du Développement Durable et de l'Énergie. CEEB Propellet France. Relevés de terrain (Prix d'un sac de granulés de bois 15 kg variant de 3.79 € TTC* à 5.40 € TTC à l'unité au 01 01 2016). 

    Depuis le 1er trimestre 2012, le prix du granulé de bois est exprimé pour un PCI (Pouvoir Calorifique Inférieur) de 4600 kWh/tonne contre 4800 kWh/tonne, valeur utilisée précédemment. Cette valeur correspond au minimum de la norme ISO 17225. * Prix relevé 2/2/2016 centre Leroy Merlin Bayonne 64

    Le comparatif entre granulés de bois penche en faveur du gaz naturel

    Le granulé de bois n’est plus compétitif face au gaz naturel orienté à la baisse depuis 2014. Toutefois en cas de hausse des produits pétroliers, l’écart se creusera très vite.

    Ne vous fiez pas au seul prix du kilowattheure, car le rendement des chaudières gaz à condensation est très supérieur à celui des poêles à granulés de bois.

    Le rendement d'une chaudière gaz à condensation se situe aux environs de 100 à 108 %, contre 80 à 84 % avec les poêles à granulés de bois pour les meilleurs modèles et uniquement lorsque les appareils à bois énergie sont performants et bien réglés.

    Par contre, le prix de revient annuel des pellets est faible pour un poêle à granulés, car le chauffage se limite à une seule pièce et est utilisé quelques heures par jour.
    Les chaudières à granulés à bois sont des solutions intelligentes surtout avec des modèles automatiques à allumage/extinction et décendrage géré par électronique. Certains modèles sont gérés directement par une base météo via une tablette ! L’installation d’une sonde extérieure n’est plus obligatoire avec ces modèles.

    Les recommandations

    Messieurs les fabricants, s'il vous plaît conditionnez vos granulés de bois dans des sacs en papier.

    Bien sûr, lorsque les sacs en papier ont été impactés par l'humidité cela se voit immédiatement à la différence des sacs en plastique qui peuvent voyager des milliers de kilomètres. Mais notre intérêt à tous est de consommer local pour éviter les coûteux déplacements de camions et de bateaux, simplement pour conserver la qualité de l'air qui n'est plus satisfaisante (de plus en plus d'alertes à la pollution de l'air).

    Vous savez peut-être également que les plastiques sont des perturbateurs endocriniens toxiques par contact, les consommateurs ébahis ont découvert que le bisphénol a été supprimé des petits tickets de caisse qui nous paraissaient si innocents. Pourtant...

    En savoir plus 

    Quelle est la différence entre une norme et une certification ? (DIN plus,EN plus, NF)

    Enregistrer

  • Granulés de bois en vrac (livrés dans un silo)

    Evolution du prix du granulé de bois en vrac Portail habitat Picbleu Granulés de bois

    Les granulés de bois sont livrés en vrac par camion dans un silo de stockage pour un usage chauffage central automatique par chaudière.

    Tarif exprimé pour 100 kWh en centimes d'euro (PCI de 4600 kWh par tonne correspondant au minimum de la norme EN 14961-2). 

    Prix transport inclus pour une livraison de 5 tonnes de granulés de bois dans un rayon de 50 kilomètres. Sources : Pégase* Ministère de L'Écologie, du Développement Durable et de l'Énergie. CEEB. Propellet France.

    Relevés de terrain. Depuis le 1er trimestre 2012, le prix du granulé de bois est exprimé pour un PCI (Pouvoir Calorifique Inférieur) de 4600 kWh/tonne contre 4800 kWh/tonne, valeur utilisée précédemment. Cette valeur correspond au minimum de la norme ISO 17225.

    Pas de taxes contribution « climat énergie » pour le granulé de bois

    Le granulé de bois n'est pas impacté par la contribution « climat énergie » à la différence du gaz naturel et du fioul domestique. 

    Le granulé de bois est un combustible écologique à condition qu'il ne parcoure pas des milliers de kilomètres (Amérique du Sud ou Canada) et si ce ne sont pas des arbres, mais des scories qui sont employées pour sa fabrication.

    Peu coûteux, même si les poêles à granulés représentent un investissement conséquent, ce combustible est aujourd'hui très demandé (voir granulés de bois en sacs plus haut).

    Les granulés de bois livrés en vrac sont préférables aux sacs en plastique dont il faut se débarrasser. Des éléments gênants pour la qualité de l'air lorsqu'ils sont incinérés ou pour la qualité de l'eau lorsqu'ils sont enfouis.

    En revanche, le bois bûches sans emballage est donc plus intéressant, mais génère plus de polluants atmosphériques. Le bois en bûches est moins attractif, car il demande beaucoup de manipulations (stockage, décendrage, nettoyage, ramonage, etc.), il connaît donc logiquement une plus faible augmentation en termes de développement (21 %).

    Enregistrer

  • Bois en bûches

    Bois bûches  Le prix du bois bûches est de 65 €/mètre cube apparent (stère), mais a été relevé à 109 €/mètre cube apparent (stère) dans la grande distribution.

    L'avantage du  bois bûches est d'être sans emballage à la différence du granulé de bois (en sac). Il est donc plus intéressant, mais génère plus de polluants atmosphériques.

    Le bois en bûches est moins attractif que les granulés de bois pour le grand public, car il demande beaucoup de manipulations (stockage, décendrage, nettoyage, ramonage, etc.), il connaît donc logiquement  une plus faible augmentation en termes de développement (21 %).

    Par contre, dans l'esprit des personnes interrogées, les bûches de bois semblent leur donner plus de liberté : il paraît facile de se procurer du bois. En réalité, les forêts appartiennent à des privés et la coupe des arbres est bien encadrée.

    Voir article ci-dessous sur « remarques sur le bois énergie en bûches ». Le prix du bois sur pied dans les Landes s'établit à 10 €, une hausse due aux usines récemment implantées utilisant des chaudières biomasse dévoreuses de souches, scories, mais également bois d'éclaircie et troncs d'arbres pouvant servir au chauffage domestique.

    Un problème d'alimentation pour ces géants énergivores et polluants interviendra avant 10 ans.

    Le prix du bois bûche

    Linéaire de vente dans une grande surface nationale de bricolage (64) de bois de chauffage de hêtre et de chêne en 33 cm ou 50 cm. Photo Picbleu 2016 

    Prix du bois de chauffage en grande distribution

    Le prix moyen relevé du bois bûche en 2014 coupé en 50 cm est de 65 € par mètre cube apparent (anciennement stère de bois), mais il existe de fortes disparités d'une région de la France à une autre et d'un détaillant à un autre. Le prix moyen est de 75 € en Bretagne, 68 € dans le sud-est, 60 € dans le sud-ouest, 51 € dans le centre, mais ces prix moyens peuvent doubler suivant la distribution (voir photo). Ces prix varient en fonction de la présence de forêts de bois durs comme le chêne, le hêtre, le charme et des coûts de transport qui se renchérissent en raison de la hausse continue des prix du pétrole.

    Prix moyen des buches de bois en France :

    • Bûches 25 cm = 66 €/stère 3,4 centimes d'€/kWh PCI
    • Bûches 33 cm = 65 €/stère 3,3 centimes d'€/kWh PCI
    • Bûches 50 cm = 62 €/stère 3,2 centimes d'€/kWh PCI

    Relevé du prix dans le département de l'Hérault

    • Bûches 50 cm = 104 €/stère 6,4 centimes d'€/kWh PCI septembre 2016 ( le moins cher relevé 97 € TTC)

    Selon les chiffres de l'ADEME, la moitié des maisons individuelles sont équipées au bois pour un chauffage d'appoint ou total

    Le bois : un combustible traditionnel

    Le bois a toujours été utilisé comme combustible de chauffage. En France, selon les chiffres de l'ADEME, la moitié des maisons individuelles sont équipées au bois pour un chauffage d'appoint ou total, ce qui représente 6 millions de résidences principales.

    Les utilisateurs ont compris que les feux de cheminée ouverts sont très médiocres et que les anciens poêles, inserts et autres cuisinières à bois sont également polluants, car leur combustion imparfaite génère une pollution atmosphérique surtout lorsque le bois est mal utilisé (séchage, humidité, etc.).

    D'énormes progrès ont été accomplis sur la qualité de la combustion

    Des progrès considérables ont eu lieu sur les techniques d'optimisation de flamme, de double combustion, de circulation des fumées, de réglage des températures. Les appareils les plus performants sont les chaudières à bois déchiqueté à gazéification qui permettent d'utiliser des bûches de bois, des plaquettes et des granulés de bois.

    Les plaquettes forestières ou briquettes sont des bois déchiquetés ou de résidus de bois très secs (7 à 10 % d'humidité) compactés qui brûlent parfaitement et plus longtemps que les bûches.

    Enregistrer

  • Bois déchiqueté

    Bois déchiqueté Le prix du bois déchiqueté est en moyenne de 75 € la tonne ou 25 € le m3

    Il existe 4 principaux facteurs de variations des prix du bois déchiqueté :

    1) Le type de bois déchiqueté :

    2) les prix au départ* de la structure d’approvisionnement sont de l’ordre de :

    • 50 euros TTC/tonne pour le bois issu de déchets ou de la transformation du bois
    • 80 euros TTC/tonne pour la plaquette forestière ou bocagère.

    3) Les distances de livraison : il y a une corrélation entre le prix pratiqué et les distances de livraison, même si ce facteur est moins prépondérant que les deux précédents

    4) Les modes de livraison : le mode de livraison, dicté par la configuration de l’installation influe directement sur le prix. Par exemple, le prix de la plaquette forestière livrée par grappin est supérieur à 100 € TTC/tonne.

    Source AREC 2016

    Pourquoi le prix du bois augmente-t-il moins vite que les autres énergies ?

    Le coût de fabrication n’est qu’en partie lié au coût de l’énergie carbonée, son tarif est surtout lié au prix de la matière première renouvelable, aux amortissements des unités de production et de transport ainsi qu'aux coûts des intervenants (forestiers, scieurs, transporteurs, producteurs, distributeurs, etc.).

    bois-buche-chauffage-energie-picbleu

    Enregistrer

  • Solaire thermique (Production d'eau chaude sanitaire)

    Bois déchiqueté  Les panneaux et capteurs solaires :

    Les panneaux solaires thermiques produisent l'eau chaude sanitaire domestique :

    Ces panneaux convertissent l’énergie solaire en chaleur grâce à un système de tubes contenant un liquide caloporteur mélangé avec un antigel qui transporte l’énergie. Ce liquide est chauffé par les rayons calorifiques du soleil, les calories sont diffusées par un échangeur de chaleur afin de chauffer un ballon d’eau chaude pour le stockage. Les énergies les moins chères sont l'éolien et le solaire, énergie vertueuse par excellence, car abondante et gratuite. Même si la fabrication des panneaux solaires demande de l'énergie pour leur fabrication (énergie grise) donc une émission de CO2 (1), le bilan global est bon.

    L’énergie stockée peut être utilisée pour alimenter le bâtiment en eau chaude sanitaire ou contribuer au système de chauffage central (chauffage solaire « basse température » (CES). Pour le chauffage central, ces installations coûtent assez cher, mais fournissent un complément gratuit de 30 %. En général, elles peuvent s’envisager pour des constructions neuves ou des rénovations lourdes et peuvent servir à chauffer une piscine grâce à un échangeur. Il est toujours recommandé de prévoir un appoint « classique »( électricité, gaz naturel, gaz propane, fioul, etc.), afin de garantir la fabrication d’eau chaude à la bonne température lors des périodes de ciel gris.

    Les panneaux solaires rentables et recyclables

    Oui, les panneaux solaires sont rentables, oui les panneaux sont recyclables

    Les panneaux solaires thermiques suivant les régions peuvent produire jusqu'à 80 % de votre eau chaude et sont économiquement les plus rentables. Il faut compter environ 5 ans en moyenne pour les amortir. Ils se recyclent parfaitement, car les composants de base sont simples beaucoup mieux que votre téléphone portable (seulement 1 % des nombreux composants parfois toxiques recyclés) ou que votre téléviseur à écran plat. 

    Avis : Le fabricant français produits solaires Clipsol

    Enregistrer

  • Solaire photovoltaïque (Production d'électricité)

    Les panneaux photovoltaïques :

    Les panneaux photovoltaïques sont plus « écologiques », car l’énergie produite est largement supérieure à celle qui a été nécessaire à la production de ces mêmes panneaux.

    Les panneaux solaires photovoltaïques développés depuis les années 60 dans le secteur spatial sont composés de cellules photovoltaïques et de semi-conducteurs qui permettent de transformer l’énergie solaire en énergie électrique.  Ces panneaux peuvent facilement être installés sur les toitures, les façades ou dans le jardin en auto consommé.

    N’écoutez pas les personnes qui vous parlent de recyclage.

    Se soucient-t-ils déjà de ce qu’ils consomment : leur télé à écran plat, leur smartphone, leur tablette, leur électroménager, le devenir de leur voiture, des objets usuels bien plus polluants à leur fabrication et à leur utilisation ?
    Demandez-vous d’où partent certaines informations (souvent une même source). Ces informations identiques sont relayées par la totalité des relais (télévisions, presse écrite, WEB, etc.)

    Des intérêts privés

    Qui (quel groupe financier ou industriel) a intérêt à véhiculer certaines idées ?

    L’histoire ne se répète pas : elle bégaye.
  • Solaire aérovoltaïque (photovoltaïque + thermique)

    L’aérovoltaique ou capteur solaire aéraulique est un système solaire 2 en 1 qui produit de l’électricité et du chauffage permettant des économies d’énergie.

    L'aérovoltaïque est l'association de capteurs solaires qui chauffent l’habitation et de panneaux photovoltaïques qui produisent de l'électricité gratuitement. Cette innovation permet d'utiliser la puissance radiative du soleil pour produire du chauffage et de l'électricité

    Système aérovoltaïque : solaire thermique plus photovoltaïque

    Installation de panneaux photoltaïques électricité sur toiture Portail Picbleu

    Enregistrer

  • Le contenu et les modalités d'application du DPE

    Le contenu et les modalités d'établissement du diagnostic de performance énergétique (DPE) sont règlementés (Décrets et arrêtés sont téléchargeables sur le site gouvernemental). Le diagnostic de performance énergétique (DPE) décrit le bâtiment ou le logement (surface, orientation, murs, fenêtres, matériaux, etc.), ainsi que ses équipements de chauffage, de production d'eau chaude sanitaire, de refroidissement et de ventilation.

    Le diagnostic de performance énergétique (DPE) indique suivant les cas, soit la quantité d'énergie effectivement consommée (sur la base de factures), soit la consommation d'énergie estimée pour une utilisation standardisée du bâtiment ou du logement.

     Le DPE

    Le Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) donne une indication sur la performance énergétique d'un logement ou d'un bâtiment, en évaluant sa consommation d'énergie et son impact en termes d'émission de gaz à effet de serre. Il s'inscrit dans le cadre de la politique énergétique définie au niveau européen afin de réduire la consommation d'énergie des bâtiments et de limiter les émissions de gaz à effet de serre.

    Un diagnostic de performance énergétique doit être établi lors de la vente d’un logement existant. Ce diagnostic est un document qui indiquant la quantité d’énergie effectivement consommée ou estimée pour une utilisation standardisée du logement. L’objectif du diagnostic de performance énergétique (DPE) est de contribuer aux économies d’énergie et de réduire les émissions de gaz à effet de serre.

    Deux étiquettes à 7 classes de A à G (A correspondant à la meilleure performance, G à la plus mauvaise) facilitent la lecture du diagnostic de performance énergétique (DPE) :

    •  L’étiquette énergie pour connaître la consommation d'énergie primaire
    •  L’étiquette climat pour connaître la quantité de gaz à effet de serre émise.
  • Remarques importantes du tableau du prix des énergies

    Comment sont calculés les prix des énergies ?

    Le prix des différentes énergies tient compte de plusieurs paramètres qui entrent dans le calcul final

    • L’abonnement est inclus pour le gaz naturel et l’électricité, la livraison incluse pour le gaz propane, le fioul domestique et le bois.
    • L’achat de cuve de fioul domestique n'est pas pris en compte.
    • Pour le gaz propane, la citerne est consignée 190 € TTC, ce qui est la formule la plus avantageuse

    IMPORTANT : ce tableau gratuit mis à la disposition du public, malgré la précision de sa méthode, est fonction des données récoltées à l’instant T par Picbleu.

    Les valeurs indiquées ne peuvent se substituer à un contrôle établi et facturé par un expert ou un bureau d’études. La responsabilité du service est limitée au cadre strict du présent tableau et ne saurait être engagée pour tout préjudice, corporel ou matériel causé par suite d’omission, de négligence, d’erreur, de manquement à une loi ou un règlement ou à l’inobservation des prescriptions éditées.

    De la même façon, le service Picbleu ne saurait être tenu pour responsable de tout défaut ou dysfonctionnement inhérent aux matériels et/ou systèmes implantés ainsi qu’à leurs performances économiques et/ou énergétiques.

    Ces informations gratuites sont établies suivant des hypothèses de coûts d’énergies et de modes de vie fixées à un moment donné. Elles ont pour but de permettre des conseils ou des comparatifs entre énergies et solutions techniques d’isolation et de chauffage.

    Elles ne constituent donc en aucune manière, ni directement, ni indirectement un document contractuel engageant soit Picbleu, le conseil, le chauffagiste-conseil, le ou les fabricants ou les intermédiaires intervenants.
    Les informations relatives au crédit d'impôt contenues dans cette page sont indicatives, valables à la date d'édition et ne peuvent être considérées comme des documents faisant juridiquement foi. Leur contenu et leur exactitude ne peuvent être garantis. Elles n'ont aucune valeur contractuelle et n'engagent pas la responsabilité de Picbleu.

    Les textes de référence relatifs au crédit d'impôt sont disponibles sur le lien suivant : www.legifrance.gouv.fr
    ou N.º Impôt Service : 0 820 324 2S2 (0.12 €/minute)

    Les textes de référence relatifs à l'éco-prêt à taux zéro sont disponibles sur le lien suivant :  Site du ministère de l'Écologie, de l'Énergie, du Développement durable et de l'Aménagement du territoire.
    ou Nº Impôt Service : 0 820 324 2S2 (0.12 €/minute)

    Les relevés de terrain

    Ces chiffres sont le résultat de relevés de terrain dont la source de données pour certaines énergies reste confidentielle. Ils sont également le résultat d'une péréquation entre relevés de terrain effectués par les services Picbleu et des sources ADEME, DRAAF, EDF, Engie (ex GDF Suez), Fioulmarket, Propellet, Pégase (acronyme de Pétrole, Électricité, Gaz et Autres Statistiques de l’Énergie).

    Les prix fournis par la SOeS (Service de l'Observation et des Statistiques du Ministère du Développement Durable) sont disponibles en ligne par la base de données Pégase (A).
    (A) La base Pégase (acronyme de Pétrole, Électricité, Gaz et Autres Statistiques de l’Énergie) enregistre et diffuse les statistiques de l’énergie rassemblées par le Service de l’observation et des statistiques (SOeS).

    Enregistrer

  • Pourquoi faire payer des comparatifs ?

    « Il n’y a pas de repas gratuit » disait Milton Friedman, économiste

    Sur Internet tout semble gratuit même si un budget a été dépensé pour acheter l'ordinateur, le smartphone ou la tablette et que tous les mois il faut payer un opérateur Internet pour l'abonnement. Il faut noter également que le matériel fonctionne avec une énergie coûteuse : l'électricité.

    Pour ne citer qu'un cas de gratuité : les moteurs de recherche

    Saviez-vous que les puissants ordinateurs des moteurs de recherche parcourent puis traitent toutes les informations contenues dans les courriels afin officiellement : « d’assurer l’affichage et la mise en page des informations, prévenir les courriers électroniques indésirables non sollicités (spam), assurer la sauvegarde des courriers électroniques, ainsi que pour d’autres motifs nécessaires à la fourniture du service de messagerie ».

    Mais cette curiosité sert également à exploiter toutes les données transitant par internet afin de constituer une base de données très fine et afficher des annonces publicitaires, des liens contextuels ciblés, plus tout une série d'applications opaques dont la portée est plus ou moins limite.

    Lire la posologie et les contre-indications des médicaments : cela refroidit !

    En fait, si les consommateurs lisent les petites lignes des contrats avant de les signer parce qu'ils doivent débourser des euros pour avoir un service réel ou un bien physique. Dans le domaine du virtuel (le service étant considéré comme « gratuit ») les usagers ne prennent ni le temps ni la peine de lire les conditions générales de vente qui sont pourtant souvent instructives.

    Les internautes ne lisent jamais en général les clauses des textes qui accompagnent les applications « gratuites ». 

    Mais, en ont-ils vraiment le choix ?

Commentaires
Cet article a été commenté 4 fois.
Pour capter le rayonnement solaire abondant et gratuit, il est nécessaire de recourir à des capteurs : les panneaux solaires
La fabrication et le recyclage des panneaux solaires induisent aussi des rejets de CO2.
Comparer le prix du Kw l'électrique
1- quand vous comparez le prix de Kw l'électrique aux autres énergies vous oubliez de dire que le rendement d'un chauffage électrique est de 1, alors que pour les autres types de chauffage les chaudières n'offrent qu'un rendement inférieur à 1 autour de 0,8 dans la pratique. 2- Vous ne parlez pas du tarif EDF TEMPO qui fortement augmenté cette année en octobre, reste encore intéressant en complément du gaz propane en cuve. Intéressant aussi avec les pompes à chaleur combinées avec une chaudière au gaz.
Un panneau photovoltaïque restitue entre 8 et 10 fois l’énergie nécessaire à sa fabrication
L’énergie « grise » totale d’un panneau du silicium à la pose est estimée à 3000 kWh par KWc. Il faut environ 3 ans pour restituer l’énergie grise, un peu plus dans le nord et un peu moins dans le sud (les conditions d’ensoleillement de la France sont environ de 1000 kWh produits par kWc) Les panneaux ont une durée de vie de 25 à 30 ans. Un panneau photovoltaïque restitue donc entre 8 et 10 fois l’énergie nécessaire à sa fabrication. Les émissions de CO2 évitées par l’utilisation de panneaux photovoltaïques et le CO2 dégagé par les processus de fabrication. Les panneaux solaires thermiques et photovoltaïques ne sont pas dangereux et ne polluent pas L’empreinte carbone globale d’un système photovoltaïque complet est évaluée à environ 44 g CO2-eq/kWh, elle est à opposer à celle des autres énergies en calculant la totalité du cycle de vie et non pas à la sortie d'une centrale nucléaire ou thermique.
Les 3 piliers de la transition énergétique reposent sur :
1) L'économie d'énergie par des changements de comportement et d’organisation de la société (Exemples, extinction d'une lampe lorsque l'on quitte une pièce, mise à l'arrêt des veilles des appareils électriques notamment la nuit et pour les collectivités limitation du temps d'allumage des enseignes lumineuses et éclairages publics, etc.) 2) L'économie d'énergie par l'usage d'appareils performants (pour un même service, moins d’énergie consommée). Cette consommation rationnelle et plus efficace permet des économies considérables (Exemple lampes basse consommation, chaudières hybrides, pompes à chaleur, etc.) 3) L'utilisation d'énergies renouvelables et durables. (Exemple : des panneaux photovoltaïques alimentent une maison en électricité auto consommée)
Commenter cette page
Veuillez vous créer un compte ou vous connecter pour participer à la discussion

Tous les articles

Actualités

Dossiers

Conseils

Trucs et Astuces

Normes et réglementations