Comment neutraliser une cuve de chauffage de fioul domestique : la remplir d'eau ou de sable ou l'enlever ?

Bonjour, Nous envisageons de changer de chauffage fioul pour du gaz. Dans cette ancienne maison que l'on vient d'acquérir, il y a une cuve enterrée de fuel de 3000 litres. On sait qu'il faut d'abord la neutraliser et ensuite soit la remplir d'eau ou de sable soit l'enlever. Est-il possible de le faire soi même comme indiqué sur des forums sur internet ou est-il préférable de la faire enlever et par qui ? Est-il possible de la garder pour récupérer les eaux de pluie ? et comment faire. Merci pour votre réponse. 06270 Villeneuve loubet
Publiée le 09/11/2014 par Picbleu
Réponse approuvée par Picbleu

Il est vivement conseillé de faire appel à un professionnel agrée pour réaliser l'opération de neutralisation de l'installation de fioul.

Attention aux conseils donnés sur certains forums par des particuliers qui démontrent que certains sont parfaitement inconscients des risques individuels et environnementaux pris par leurs méthodes improvisées et surtout dangereuses. La difficulté pour un particulier est de gérer l'ensemble des contraintes et il est vivement conseillé de faire appel à un professionnel agrée pour réaliser l'opération de neutralisation de l'installation de fioul.
Le problème lié à une cuve de fioul est l'espace confiné avec l'accumulation de vapeurs nocives et inflammables (les vapeurs de pétrole contiennent du butène, propène, butane, propane, des gaz hautement inflammables, etc.) qui concourent à une augmentation du risque.
- Le fioul est inflammable, cancérigène, nocif et dangereux pour l'environnement
- Le fioul possède un point éclair à 55 ° (la température la plus basse à laquelle un corps combustible émet suffisamment de vapeurs pour former, avec l'air ambiant, un mélange gazeux inflammable sous l'effet d'une source d'énergie calorifique). Si les risques d'explosion sont moins élevés qu'avec de l'essence ou du gaz propane cela ne signifie pas qu'il y ait une absence totale de risque.
- À partir de 0,5 % de vapeur de fioul dans l'air, une étincelle peut provoquer une explosion. Au-dessus de 5 %, il n'y a plus assez d'air comburant pour que le mélange puisse exploser. Ces données s'appellent LIE (Limite inférieure explosibilité : 0,5) ou LSE (limite supérieure explosibilité : 5 %).
Fioul domestique, hydrocarbure, combustible fossile, FOD
Les différentes étapes pour neutraliser une cuve à fioul :
Un professionnel va vider le réservoir de fioul à l'aide d'une pompe ATEX et d'une cuve en dépression reliée à un tuyau qui va aspirer le liquide, un évent rejette les vapeurs de fioul vers l'extérieur. Le risque est la formation d'une zone ATEX (atmosphère explosive dans l'industrie) dans laquelle une simple décharge d'électricité statique suffit à provoquer une explosion.
Le dégazage de la cuve consiste à pomper les vapeurs de fioul encore présentes dans la cuve et de contrôler l'atmosphère de la cuve. Un certificat de dégazage authentifie cette opération, sa validité est d'environ 48 h.
L'opération suivante précédée d'un contrôle à l'aide d'un explosimètre consiste à un nettoyage haute pression avec des détergents dont les eaux utilisées très polluées sont récupérées et traitées dans un centre agrée.
La cuve peut être découpée ou extraite du sol par levage au moyen d'une grue puis évacuée, vers un centre agrée. Cette opération est réalisée pendant la durée de validité du certificat de dégazage. Éviter absolument d'utiliser de l'eau (1 litre d'hydrocarbure pollue 1000 litres d'eau) et utiliser uniquement du sable si l'on souhaite neutraliser une cuve qui sera laissée en place. Si l'ensemble des procédures ci-dessus a été respecté, elle ne présentera plus de risque si ce n'est de polluer le sol avec la dégradation de son enveloppe. Un texte de loi qui concerne les installations industrielles classées s'applique parfaitement aux contraintes des particuliers : « Tout abandon (définitif ou provisoire) d'un réservoir doit faire l'objet de dispositions conduisant à éviter tout risque de formation de vapeurs : par le comblement du réservoir, le produit utilisé pour la neutralisation doit recouvrir toute la surface de la paroi interne du réservoir ».(arrêté du 22/06/1998 article 18)
Un réservoir ayant contenu des hydrocarbures est impropre à sa réutilisation pour la collecte des eaux pluviales.
Est ce que cette réponse vous a été utile ?
Proposer une réponse