Est-il possible de mettre un tuyau de gaz en cuivre diamètre 28 dans une cloison ?

Bonjour, est-il possible de mettre un tuyau de gaz en cuivre diamètre 28 dans une cloison ? j'ai entendu parler de fourreau !!merci de m'indiquer une référence matière, etc. Es possible de l'enterrer au sol ? En vous remerciant. Cordialement. 02600 VILLERS COTTERETS
Publiée le 23/01/2015 par Picbleu
Réponse approuvée par Picbleu

nouvelle réponse

Il existe trois types d'incorporation de tuyauterie de gaz:

— Encastrement : la canalisation est mise en place dans un emplacement réservé au moment de l'exécution du gros oeuvre, le remplissage étant effectué ensuite.
— Engravure : la canalisation est mise en place dans une saignée pratiquée dans la paroi existante, le remplissage étant effectué ensuite.
— Enrobage : la canalisation est noyée dans la paroi lors de la mise en oeuvre de celle-ci, la mise en place du matériau ayant lieu après la mise en place de la canalisation.

La NF DTU 61 .1 P2 indique que sont interdits :

- Les saignées dans les éléments porteurs,
- L’enrobage de canalisations dans l'épaisseur d'une chape flottante,
- L’enrobage d'une canalisation gaz dans une dalle ou une chape chauffante,
- L'enrobage des canalisations dans un mortier de pose des carrelages scellés ou des chapes à base de liants hydrauliques destinées à recevoir un carrelage collé ou un revêtement souple (textile ou plastique),
- Le franchissement d'un joint de gros oeuvre par les canalisations incorporées.

Il est interdit d’incorporer une conduite de gaz dans une dalle porteuse existante.

La responsabilité du service est limitée au cadre strict du présent courriel donné gratuitement en fonction des déclarations de l’internaute et ne saurait être engagée pour tout préjudice, corporel matériel ou autre causé par suite d’une mauvaise interprétation, d’omission, de négligence, d’erreur, de manquement à une loi ou un règlement ou à l’inobservation des prescriptions éditées.

De la même façon, le service ne saurait être tenu pour responsable de tout défaut ou dysfonctionnement inhérent aux matériels et/ou systèmes implantés ainsi qu’à leurs performances économiques et/ou énergétiques.
Les réponses apportées ne constituent donc en aucune manière, ni directement, ni indirectement un document contractuel engageant soit ACQUALYS, le conseil, le chauffagiste-conseil, le ou les fabricants ou les intermédiaires intervenants.
Est ce que cette réponse vous a été utile ?
Proposer une réponse