GNL et chauffage domestique

Les fournisseurs de gaz distribuent du GNL (Gaz Naturel Liquéfié) aux entreprises.
Quand et à quelles conditions sera-t-il possible d'alimenter un chauffage domestique avec cette source d'énergie stockée sur place ?
Publiée le 23/11/2013 par Picbleu
Réponse approuvée par Picbleu

La mise en place de l'équipement GNL, les travaux de génie civil, d'infrastructure, de raccordement, les démarches administratives réglementaires concernant la déclaration du stockage demandent un investissement important.

Les sociétés gazières distributrices de gaz butane et propane Antargaz, Butagaz, Primagaz, Totalgaz, Vitogaz ont obtenu l'autorisation de livrer du Gaz Naturel Liquéfié (GNL) par camions sur le territoire français. Un arrêté du Ministère de l'Écologie, du Développement Durable et de l'Énergie du 23 aout 2013 permet ainsi aux industriels des 27.000 communes non reliées au gaz naturel de bénéficier d'une source d'énergie plus économique, car le prix moyen du GNL, en tenant compte des coûts de transport est en moyenne 25 % inférieur à celui du fioul lourd. Le GNL possède la plus haute densité énergétique de tous les combustibles disponibles sur le marché avec un Pouvoir Calorifique Supérieur (PCS) plus élevé que celui du fioul (+ 36 %).Le gaz naturel produit en moyenne 27 % d'émissions de CO2 de moins que le fioul, il ne produit ni dioxyde de soufre (SO2), ni particules fines et libère moins d’oxyde d’azote (NOx) que les autres combustibles fossiles. Une étude de faisabilité et un diagnostic complet du site d'utilisation doivent être réalisés afin de déterminer le dimensionnement de l'installation GNL, les besoins en énergie, la consommation, la puissance nécessaire, le débit demandé, le type de process, les besoins en autonomie, la place disponible, etc. La mise en place de l'équipement GNL, les travaux de génie civil, d'infrastructure, les travaux de raccordement, les démarches administratives réglementaires concernant la déclaration du stockage demandent un investissement important. Une installation GNL est composée de 4 éléments : le réservoir cryogénique, le système de vaporisation, l’automate de contrôle, l'odoriseur plus les éléments de sécurité plus ou moins importants suivant la taille du réservoir. Le GNL est transporté sur le site et livré dans un réservoir cryogénique à -162 °C pour le maintenir à l’état liquide. Le GNL est ensuite réchauffé à l'aide de vaporisateurs afin de le faire passer de sa phase liquide à l’état gazeux pour pouvoir être utilisé par les équipements gaz de l'industriel. L'approvisionnement en GNL sur un site nécessite une installation spécifique qui est réservée aux industriels en raison de sa complexité et de ses conditions de sécurité.
http://www.acqualys.fr/page/qu-est-ce-que-le-gaz-naturel-liquefie-gnl
Est ce que cette réponse vous a été utile ?
Proposer une réponse