Maison neuve : chaudière à gaz ou pompe à chaleur aérothermie ?

Bonjour, Nous allons faire construire une maison neuve avec un plancher chauffant au rez de chaussée et des radiateurs à l'étage. Nous ne savons toujours pas s'il nous faut une chaudière à gaz ou une pompe à chaleur aérothermie. Pouvez-vous nous communiquer des informations permettant de faire notre choix de type de chauffage. Nous vous remercions d'avance. Bonne journée. 59130 LAMBERSART
Publiée le 16/08/2013 par Picbleu
Réponse approuvée par Picbleu

Une pompe à chaleur hybride électrique/gaz est un choix possible si l'on fait abstraction du budget

Même s'il est difficile de conseiller ses clients sur le choix d’un équipement de chauffage, car chaque système possède des avantages et des inconvénients, nous ne pouvons qu'approuver les chaudières hybrides qui sont des systèmes efficients grâce à la combinaison de deux sources d’énergie. Ces chaudières hybrides sont conformes aux exigences de la règlementation thermique 2012 qui donne un caractère obligatoire à au moins une énergie qui doit être renouvelable.
http://www.acqualys.fr/sujet/construction-maison-neuve-normes-rt-2012-basse-consommation
Cette dualité réunira les points positifs de chacune des deux énergies. Les énergies renouvelables comme le solaire, la géothermie, l'aérothermie offrent des efficacités variables selon les zones géographiques ainsi que la période de l’année. La pompe à Chaleur a des difficultés à couvrir les besoins en chaleur lorsque les températures descendent en dessous de + 7 degrés ° et doit, pour être efficace, fonctionner au maximum de ses capacités en utilisant un système de résistance électrique coûteuse. L'association de deux énergies, le gaz et l'électricité permet de privilégier une énergie selon les conditions préférentielles, ou selon la température extérieure. Une chaudière hybride permet de tirer parti de deux générations de chaleur différentes en vue de produire de l'eau chaude pour le chauffage et de l'eau chaude sanitaire avec le meilleur rendement annuel. Une pompe à chaleur atteint des rendements élevés appelés COP lorsque la température extérieure est au dessus de + 7 °C. Au dessus de cette température, les risques de givrage sont faibles et les résistances de dégivrage ne sont pas mises en service, les COP sont alors supérieurs à 3.
Une chaudière gaz ne souffre ni de cet inconvénient ni de l'obligation d'une souscription à une tarification électrique supérieure. Cette tarification est obligatoire pour la puissance demandée par une pompe à chaleur. Avec une chaudière hybride, une optimisation par la régulation s'effectue en temps réel entre les deux systèmes d'après leurs rendements sur énergie primaire. C'est toujours le générateur le plus efficace qui fonctionne en priorité : au-dessous de + 7 °C la chaudière gaz prend automatiquement le relais de la pompe à Chaleur (PAC) et continue à produire de l'eau chaude supérieure à 60 °C même par basse température.
http://www.acqualys.fr/sujet/pompes-a-chaleur-hybrides-gaz-electricite
Est ce que cette réponse vous a été utile ?
Proposer une réponse