Habitat durable

Comparatif Prix isolant thermique pas cher pour bien isoler

Comparatif des prix d'isolants thermiques pas cher pour bien isoler. Choisir un isolant biosourcé en fonction de son prix et de ses performances : densité, épaisseur, déphasage, conductivité thermique, critère qualité, classe résistance.

 

Sommaire

 

 

L'isolation du toit, des combles ou du plafond est une priorité, car 30 % des pertes de chaleur s'évacuent par le haut (la chaleur monte). Concernant la chaleur radiative du soleil, un bon isolant évite le réchauffement du logement. Pour le chauffage, l'isolation efficace permet de conserver les calories en réduisant sa consommation de kilowatts à la source et donc une réduction efficace des factures d'achat de matériel de chauffe moins puissant et moins cher de chauffage avec moins de calories à fournir.

L'isolation est le meilleur investissement de long terme, rentable et durable sans entretien.

 

1. Le sarking pour isoler le toit 

Pour calorifuger le toit, il est possible d'isoler :

  • Par l'extérieur sarking (300 à 400 € le m2)
  • Sous la toiture
  • Dans les combles

 

Il est nécessaire de :

  • protéger l'isolant par des grilles fines pour éviter les attaques des rongeurs.
  • de poser un pare-vapeur côté intérieur chauffé pour éviter qu'il ne se détériore avec l'humidité.
  • vérifier que l’espace des combles est correctement ventilé.
  • vérifier que le plancher est capable de résister au poids du matériau isolant.
  • vérifier que la charpente et la couverture doivent être étanches et imperméables à la pluie.
  • prévoir des coffrages (plaques de plâtre M0 ou des briques isolantes d'une hauteur de 20 % au-dessus de la hauteur d'isolation prévue) autour des spots, conduits de fumée ou hottes d’aspiration, VMC, bobines, transfos, moteurs, lampes qui doivent rester distant de l'isolant de 18 cm.

 

En effet, des lubrifiants (huiles minérales ou autres) des liants (liants inorganiques, résine formol phénolique, résine mélamine, acrylique ou végétale) adjuvants divers sont incorporés lors de la production des laines minérales.

 

2. Caractéristiques des isolants 

Comment choisir un bon isolant thermique économique et efficace ? Comparatif du prix isolant thermique le moins cher pour une bonne isolation.

 

Caractéristiques et Déphasage des isolants
Coût ProduitDensité Epaisseur Prix € Déphasage Confort 
Type isolant Masse volumique Mini conseillée au m2 En heures été obtenu
Chenevotte 105 kg/m3 39.00 cm 20 17.80 20/20
Liège expansé 125 kg/m3 30.00 cm 55 15.20 20/20
Fibre de bois 50 kg/m3 28.50 cm 45 10.90 20/20
Ouate cellulose 50 kg/m3 28.50 cm 15 10.90 20/20
Perlite expansée 70 kg/m3 45.00 cm 36 10.60 17/20
Chanvre rouleau 40 kg/m3 30.75 cm 30 6.40 17/20
Textile recyclé 25 kg/m3 29.25 cm 15 6.40 11/20
Polyuréthane 34 kg/m3 21.75 cm 65 6.50 9/20
Laine roche 35 kg/m3 28.50 cm 11 6.40 9/20
Laine verre 27 kg/m3 26.25 cm 18 5.40 8/20
Polystyrène E 20 kg/m3 24.00 cm 18 5.30 7/20

 

Note : Déplasage (déplacement de phase), pour la ouate de cellulose h = 10 à 11 heures, pour une fibre minérale h = 4 à 5 heures.

La ouate de cellulose qui offre un bon rapport qualité/prix/efficacité empêche le rayonnement solaire offrant un meilleur confort d'été et empêche la chaleur de s'évacuer en hiver assurant ainsi une plus grande économie d'énergie et de gaz à effet de serre.

Le marché des isolants est constitué de trois catégories :

  •  les isolants minéraux (laine de verre et laine de roche, etc.),
  •  les isolants synthétiques (polystyrène, polyuréthane, etc.),
  •  les isolants naturels (ouate de bois, coton, chanvre, etc.).

 

3. Comparatif des isolants 

Tableau comparatif des matériaux isolants thermiques pour isoler un bâtiment neuf ou en rénovation.

 

Comparatif isolants conventionnels et écologiques biosourcés Picbleu

 

 

 

4. Les isolants naturels 

Quels sont les isolants naturels ? 

Les isolants naturels sains connus depuis des millénaires sont heureusement réhabilités, au détriment des produits modernes et polluants.

Lire la suite avec le comparatif des isolants durables.

 

Vous avez besoin d'aide pour votre projet

Commentaires
Cet article a été commenté 2 fois.
Que choisir comme bonne isolation pour un fourgon aménagé
Ce site est vraiment très riche en informations, merci beaucoup ! J'ai cependant une question. Qu'en est il lorsque l'on veut isoler contre de la tôle ? Que choisir ? Quelqu'un aurait il des conseils pour quelqu'un à la recherche de l'isolation "parfaite" (sachant que chaque mm compte) ?
Complexe PMR (Produit Mince Réfléchissant) constitué de plusieurs films aluminisés
La tôle est un excellent conducteur de chaleur, il faut donc à titre préventif toujours garer le véhicule à l'ombre dans la mesure du possible. Concernant l'isolation, le meilleur isolant est l'air sec et immobile. Il faut utiliser un complexe PMR (Produit Mince Réfléchissant) constitué de plusieurs films aluminisés dans lesquels sont insérés des produits isolants. Il faudra fixer des baguettes sur lesquelles ce PMR sera fixé. La finition sera effectuée avec une plaque de revêtement intérieur en contreplaqué léger de 3 mm. Il faudra laisser une lame d'air ventilée entre chaque produit (tôle, PMR et contreplaqué). N'oubliez pas que l'espace est réduit : préférez les vis et œillets. Évitez colles peintures et autres produits toxiques issus de la pétrochimie. Le seuil fixé des COV pour les peintures (Composés Organiques Volatils à 30 grammes par litre) est beaucoup trop élevé. Assurez une ventilation correcte : amenées d'air frais basse et lanterneau pour un renouvellement de l'air efficace afin d'éviter la condensation due à votre évapotranspiration, vapeur d'eau liée à la respiration et les différents usages (cuisson, production d'eau chaude, etc.).
Commenter cette page

Tous les articles

Textes décalés

Actualités

Dossiers

Conseils

Trucs et Astuces

Normes

Publireportages