Les granulés sont-ils plus polluants que fioul ou gaz ?

Dernière modification :

Les granulés de bois qui possèdent la meilleure combustion et le meilleur rendement sont-ils plus polluants que le fioul domestique ou le gaz naturel ?

 

Sommaire

 

granules-bois-energie-ecologique-renouvelable

1. Quels sont les rendements des différents appareils à bois ?

Ce tableau indique clairement qu'il n'existe pas d'énergie parfaite (hormis le solaire).

Ni les fabricants, ni les énergéticiens, ni les vendeurs ne possèdent la source d'énergie ou la technique idéale « écologique » qu'elle soit proposée par une pompe à chaleur avec les nombreux rejets très polluants des centrales nucléaires disséminées sur le territoire français (voir Energie et centrales nucléaires : un sujet qui divise), ni avec la filière bois classique qui émet beaucoup de particules et de produits de combustion dans l'atmosphère (production/transport/combustion), ni avec le gaz naturel qui émet également des produits de combustion, mais sans particules fines comme l'indique le tableau ci-dessous. 

 

2. La qualité de l'air

Une comparaison avec le fioul domestique (mazout) et le gaz naturel démontre que le chauffage au bois bûche peut affecter gravement la qualité de l’air.

Si, du fait de son bilan CO2 neutre, on peut accepter le chauffage au bois dans les espaces boisés et moins menacés, il en va autrement dans les zones à forte densité de population.

Il faut en outre tenir compte du fait que le bois ne contient que la moitié de l’énergie du fioul domestique, une énergie fossile qui est un très grand polluant. 

Le bois lors de sa filière production/transport/combustion, doit être tronçonné (essence, huile, gazole) transporté par camion, facteur supplémentaire d’abaissement de la qualité de l’air à l’échelle locale. Le gaz naturel qui pourtant est une énergie fossile fait mieux sur ce plan, étant donné qu’il est transporté sans émissions par l’intermédiaire d’un réseau de conduites qui sont enterrées. Mais le gaz naturel en compteur, (gaz de ville) reste une énergie fossile limitée qu'il faut absolument préserver en isolant parfaitement les logements.

Il est intéressant de faire un bilan des émissions de polluants des énergies.

 

3. Tableau comparatif

Tableau comparatif du NOx, CO2 et particules entre les granulés de bois, le fioul et le gaz naturel (Source association Suisse gazière).

 

Schéma des atteintes à la qualité de l'environnement

 

 

 

 

 

 

 

 

 4. Les chiffres de l'industrie gazière

Les chauffages au bois peuvent émettre sept fois plus d'oxydes d’azote (NOx) que les chauffages au gaz naturel comparables. Les oxydes d’azote pèsent sur l’environnement en renforçant la formation d’ozone troposphérique.

Dans le cas du monoxyde de carbone (CO), toxique pour les êtres humains et les animaux, le gaz naturel donne des résultats au moins 10 fois meilleurs que le bois. En pratique, il peut même faire plus de 100 fois mieux (voir les valeurs effectives dans le tableau ci-dessus).

NB : Les émissions de particules fines autorisées pour le bois dans le cadre de l’OPair restent dangereusement élevées, cela doit avant tout être vu comme une concession politique à l’économie forestière.

1. Les valeurs limites applicables au bois se fondent sur une valeur de 13% d’oxygène résiduel dans les gaz de combustion.
Pour qu’une comparaison avec le mazout et le gaz naturel soit possible, la valeur indiquée dans le tableau a été extrapolée à 3 %.

2. Les valeurs limites pour le bois sont partiellement en contradiction avec les exigences des normes EN pour les chaudières à bois.
Ce dernier détail exige une future mise au point.

La solution est d'équiper les appareils à bois de filtres à particules afin de limiter la pollution de l'air atmosphérique.

 

Les 2 articles sur la pollution à connaître absolument

Taux de pollution de particules fines émises par la combustion du chauffage au bois

Quels sont les principaux polluants de l'air de votre maison ?

 

Vous-avez-une-question-réponse-Picbleu-devis-simple-facile

Commentaires
Il n'y a pas encore de commentaire pour cette page.
Commenter cette page