Les normes des aérations et ventilations obligatoires pour le gaz

Dernière modification :

Sommaire

1. Normes pour le raccordement d'une cuisinière à gaz

Règles d'implantation des amenées d'air basses et ventilation hautes pour un appareil gaz (cuisinière).

Sur le schéma ci-dessous, il faut installer une amenée d'air frais basse directe de 100 cm2 et une sortie d'air directe haute (placée à plus de 1.80 m de hauteur).

 

Les normes 

Sur le schéma ci-dessus il faut installer une amenée d'air frais basse directe de 100 cm2, il est possible de créer une sortie d'air directe haute (conduit de ventilation de 100 cm2 débouchant sur le toit).

Position des grilles de ventilation pour une installation de gaz

 

2. Normes pour un conduit de fumées à tirage naturel

Quelles sont les conditions de débouché d’un conduit de fumées à tirage naturel raccordé à un appareil gaz ?

L’arrêté du 22 octobre 1969 stipule dans son article 18 que les orifices extérieurs des conduits à tirage naturel, individuels ou collectifs doivent déboucher obligatoirement en toiture. De plus, ils doivent être situés à 0,40 mètre au moins au-dessus de toute partie de construction distante de moins de 8 mètres sauf si, du fait de la faible dimension de cette partie de construction, il n'y a pas de risque que l'orifice extérieur du conduit se trouve dans une zone de surpression.

Par exception à cette règle, dans le cas d'une toiture à pente supérieure à 15 °, s'il n'existe aucune partie de construction dépassant le faîtage et distante de moins de 8 mètres et si l'orifice du conduit est surmonté d'un dispositif antirefouleur, cet orifice peut être placé au niveau du faîtage.
En outre, dans le cas de toiture-terrasse ou de toit à pente inférieure à 15 °, ces orifices doivent être situés à 1,20 mètre au moins au-dessus du point de sortie et à 1 mètre au moins au-dessus d'un l'acrotère lorsque celui-ci a plus de 0,20 mètre.

 

3. L'aide précieuse d'un expert Picbleu

Chaque cas demande une solution unique. Gagnez du temps et de l'argent !

Vous êtes déjà équipé d'un chauffage et vous estimez que les prix ont trop augmenté ou que le niveau du tarif de l'abonnement et des services sont trop élevés.
Pour économiser votre poste énergie, négocier, changer de fournisseur ou changer d'énergie, toutes les informations sont communiquées par le service Picbleu. Il est possible d'avoir un accompagnement personnalisé de qualité :
il suffit de déposer une demande de rappel gratuit.

 

Conseils d'un expert Picbleu

Commentaires
Cet article a été commenté 2 fois.
Aspirer l'air d'un sous-sol avec chaudière à gaz de ville à tirage naturel
Je me permet de vous contacter car j'ai une chaudière gaz base consommation situé au sous sol. j'ai une ventilation haute et une ventilation basse . Je suis en train de poser une vmc dans mes combles et j'aimerai passé une gaine vmc dans la ventilation haute pour aspiré l'air vicié au sous sol . Je voulais donc savoir si je peux le faire ou pas. merci pour votre aide cordialement
Chaudière à gaz raccordée à un conduit à tirage naturel dans un local équipé d'une bouche d’extraction VMC
Peut-on installer une chaudière à gaz raccordée à un conduit à tirage naturel dans un local équipé d'une bouche d’extraction VMC ? REPONSE : Non. L’arrêté du 24 mars 1982 indique que lorsque l’évacuation de l’air d’un logement s’effectue par un dispositif mécanique (VMC), les conduits de fumée fonctionnant par tirage naturel et se trouvant dans le même logement, peuvent être utilisés à condition que la dépression créée par la ventilation mécanique ne puisse entraîner d’inversion de tirage. Toutefois, le DTU 68.1 « Installation de Ventilation Mécanique Contrôlée » indique les configurations admises en cas de coexistence d’une installation de VMC et d’un conduit d’évacuation des produits de combustion : 1. L’utilisation d’un conduit de fumée collectif type « Alsace » ou type « Shunt » est interdite dans un logement muni d’une ventilation mécanique contrôlée. 2. L’utilisation d’un conduit de fumée individuel n’est possible dans un logement doté d’une ventilation mécanique contrôlée, que si l’appareil raccordé est situé dans un local séparé par une porte non perméable des locaux ventilés par VMC. Ce local doit posséder sa propre entrée d’air conformément aux dispositions de l’arrêté du 2 août 1977. Remarque : L’une des solutions consiste donc à installer la chaudière dans un placard étanche muni d’une amenée d’air indépendante. Vous pouvez faire auditer votre installation par Qualigaz ou demander à un plombier agréé gaz
Commenter cette page