Energie

Prix officiel des énergies électricité bois fioul gaz 2022

Date de mise à jour : 16/11/2022

Argus officiel 2022 du prix des énergies de chauffage en cts euro kWh : électricité bois déchiqueté bûche granulés/pellets fioul gaz naturel/propane géothermie. Baromètre comparatif des indices de données en kWh des énergies fossiles et renouvelables actualisés chaque mois avec commentaires et avis sur la fiscalité des combustibles. Sources Pégase, relevés de terrain. Quelle énergie choisir afin d'économiser sa facture énergétique ? 

  1. Prix énergies en KWh CO2 et notation
  2. Le prix en cts/kWh ne fait pas tout
  3. Émissions de gaz à effet de serre
  4. Les arbres nous sont indispensables

L'aide de Picbleu

Pour faire le bon choix, demandez l'avis d'un expert sur votre installation existante ou à venir.

Comparatif du prix des énergies de chauffage 

Le tableau des énergies et combustibles ci-dessous offre une lecture simplifiée des diverses possibilités afin de choisir une énergie compétitive. Bois bûche, plaquette ou déchiqueté, pellets, granulés de bois, géothermieélectricitéfioul domestique, Kerdane, gaz naturel, gaz propane, réseau de chaleur, pétroleaérovoltaïquesolaire thermique et photovoltaïque pour l'utilisation en chauffage et production d'eau chaude sanitaire. 

Détail de chaque combustible 

1er novembre 2022

Comparatif-prix-des-énergies-solaire-bois-gaz-pellet-fioul-électricité-oct-2022.png

Prix énergies en kWh CO2 et notation 

Prix des énergies de chauffage détaillées kWh CO2 avec une notation . Tarif officiel en kWh (kilowattheure), m3, tonne, litre, stère, mètre cube apparent. 
Cet Argus des énergies fossiles et renouvelables est un baromètre qui donne l'indice des prix chaque mois.

Tableau des tarifs des énergies

L’annonce d’un gel des prix du tarif réglementé de vente de gaz naturel (TRVG) appelé « bouclier tarifaire » permet jusqu'au printemps 2022 de figer les tarifs du TRGV qui resteront au haut niveau actuel, le « lissage » des prix étant destiné à gagner du temps. (Source Journal officiel décret du 23 octobre 2021).

Le gaz naturel valait 4,58 centimes en juillet 2020, 5,86 centimes en juin 2021 et 6,53 centimes/kWh le 1er juillet 2021. Il est revenu au niveau atteint au cours de l’hiver 2018-2019. La facture de gaz naturel a augmenté de l'été à l'automne 2021 de 36.56%.

Pour une maison avec chauffage, production d'eau chaude et cuisine dont la consommation est de 24864 kWh, le prix annuel au 1er octobre 2021, au tarif réglementé est de 2420,38 €.
Pour un appartement avec chauffage, production d'eau chaude et cuisine dont la consommation est de 13126 kWh, le prix annuel au 1er octobre 2021, au tarif réglementé est de 1395,65 €.
Tarifs de vente réglementé de gaz naturel TTC au 1er octobre 2021 en zone 3 tarif B1 chauffage, eau chaude et cuisine abonnement annuel 249.75 €

L'électricité a augmenté 4% le 1er février 2022 soit de 52 % de 2007 à 2021 en tenant compte également de l'abonnement. Il faut noter que le prix de toutes les énergies à part le solaire ont également grimpé. Le 31 août 2022, le prix de l'électricité négocié sur les marchés atteignait 1170 euros le mégawatt : rappelons que le coût du mégawatt EDF est de 49 à 53 euros ! suivant les sources. Selon le PDG d'EDF Jean Bernard Levy (qui serait remplacé par Luc Rémon fin 2022) négocié habituellement à 40 euros.

La forte hausse des prix de l’électricité sur le marché international en novembre 2021 aurait du aboutir à une hausse de 15 % des factures si le gouvernement n'avait pas bloqué le prix. Le gel de la hausse du TRVE à 4 % grâce à la modulation de la TICFE (Taxe intérieure sur la consommation finale d’électricité représentant 13 % de la facture électrique) permet de maintenir les prix de l'électricité.

  • Pour comparer leur coût réel d’usage, les prix du kWh (kilowattheure) sont établis en fonction du pouvoir calorifique de chaque énergie.
  • Le tarif du kilowattheure retenu correspond aux tarifs domestiques d'un logement individuel utilisant cette énergie pour le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire.
  • PAC = Pompe à chaleur (air-air, Air-eau ou "géothermique").

Le fioul domestique reste à des tarifs records. Le 5 mars, son prix avait grimpé entre 1714 euros et 1879 euros les 1000 litres. Actuellement en raison de la douceur du climat le prix moyen s'établit entre 1541 et 1645 euros les 1000 litres.

Les granulés de bois

Subissant une très forte demande, les tarifs sont en hausse. 
Il est intéressant de voir comment se décompose le prix de ce combustible très prisé. Le pellet désormais parfaitement normé et calibré subit la spéculation sur un produit désormais mondialisé* additionné de la forte demande des consommateurs utilisant le même type d'énergie. 
Le granulé de bois subit littéralement la ruée des particuliers vers le même type d'énergie (de 2020 à 2021 + 41% d'installation de poêles à granulés de bois et + 120 % de chaudières à pellet). Les fabricants indiquaient un surcoût de production de 100 à 130 euros la tonne du à l'augmentation des prix (notamment carburant).

Vrac

La tonne de pellets en sac se vendait en juillet 2021 en moyenne 270 euros. En octobre 2022, elle a dépassé les 700 euros voire plus.
Le tableau des relevés de prix montre des prix moyens du pellet en France, il y a toujours des entreprises qui profitent de la pénurie pour facturer plus cher un produit plus rare.
Exemple d'un usager situé en Savoie qui se plaignait d'avoir payé début septembre 2022 la tonne de pellet 415.91 TTC livrée pour un total de 4.46 tonnes soit un budget de 1855 euros TTC (TVA 10%). En 2021, sa livraison lui avait coûté 600 euros de moins soit 1255 € (tonne à 281.39 TTC).
Fin septembre lecteurs nous ont envoyé leur facture à 780 euros TTC la tonne,
Dernièrement le 3 octobre 2022, un usager du 95 a payé 3145 euros pour 3 tonnes de granulés en vrac. Soit 1048.33 la tonne !

Sacs

Le 05/09/2022, le prix des pellets en France était en moyenne de 594 euros pour une palette de 66 sacs de 15 kg, soit un prix de 0,60 € au kg (0.1224 euro le kWh). Source prix relevé sur la multinationale TotalÉnergies. (En rupture de stock).
Le 03/10/2022 Butagaz affichait la palette de 66 sacs de granulés à 807 euros TTC. (En rupture de stock).
Le 06/10/2022 Crépito vendait par palette 72 sacs de 15 kg 860 euros soit 796 euros TTC la tonne.
Le 16 11 2022, Carrefour Mont de Marsan Landes vendait la palette de granulés de 66 sacs 588 euros TTC soit le sac à 8.90 au lieu de 11.90 prix habituel.

On trouve des sites qui affichent des prix très bas à moitié prix, attention aux fausses annonces et arnaques, le but est soit de vous mettre sur une liste d'attente parce qu'il n'ont pas de stock (probablement pas avant 2013), soit de vous faire effectuer un paiement par virement ou mandat dont vous ne verrez jamais la marchandise.

*Dans un monde capitaliste, tout ce qui peut générer du profit est transformé en service payant (l'autostop en BlaBlaCar, l'accueil gratuit avec le système américain Airbnb). Le bois bûche est plus compliqué à transporter que le pellet, mais les Chinois savent le récupérer et faire de la plus-value en nous le revendant transformé en pâte à papier, lambris, parquets ou pellets à un prix compétitif malgré les milliers de kilomètres effectués sur des porte-containers géants extrêmement polluants.

Le bois bûche subit une hausse également :

On note une très grande disparité dans les prix pratiqués en France. Les prix s'envolent exemple en Provence Côte d'azur. Départ scierie, sans transport le transport le bois le moins cher se vend 60.64 euros le m3 en 50 centimètres.
Bois groupe 1* sec : 1 palette 1.5 stère en 33 cm vaut entre 97 euros et 265 euros (en 2021 elle valait 60 euros)
*Groupe 1 : ce sont des bois durs (charme et chêne et hêtre).

De nombreux sites proposent de livrer sur toute la France à des tarifs étonnants. Attention aux sites pour lesquels vous payez par carte bancaire avant d'être mis sur une liste d'attente (2023) ou pire de vous faire effectuer un paiement par virement ou mandat dont vous ne verrez jamais la marchandise. Remarque : où est l'écologie du bois énergie ?


En mars 2022, 100 kWh PCI de granulé bois en sac valait 7,3543 € et 100 kWh PCI de bois en vrac valait plus cher 7.3978 €. Source ex PEGASE. Le 05/09/2022, le prix des pellets en France était au 1er octobre 2022 de 594 euros pour une palette de 66 sacs de 15 kg, soit un prix de 0,60 € au kg. Source prix relevé sur la multinationale TotalÉnergies et de 807 euros la palette de 66 sacs de 15 kg soit 0.815 le kg. Début octobre 2022, le prix du moyen granulé en vrac (lorsqu'il était disponible) s'établissait entre 550 et 950 euros la tonne.

Prix des énergies en équivalences

Ce schéma permet de visualiser la hiérarchie des prix des énergies.

Comparatif-prix-des-énergies-solaire-bois-granulé-gaz-GPL-naturel-fioul-électricité-01-11-2022.png

Détails prix (Prix moyens constatés 1er novembre 2022)

  • Bois déchiqueté 120 euros/tonne 
  • Bois bûche de 143 à 156.86 euros le m3 sec coupé en 33 cm (avec transport). Le prix raisonnable de la fourchette de nos relevés de prix a servi de calcul. Les prix dans certaines régions peuvent être plus élevés (968 kg de bois en 25 cm 398 euros + 49 euros de livraison soit 447 euros TTC) et 921 kg de bois coupé en 40 cm à 302 euros + transport soit 351 euros TTC. (prix Total énergies).
  • Granulé 700 euros/TTC/tonne (avec transport)
  • Gaz prix moyen relevé sur facture des différents propaniers. Le gazier le moins cher, facture les 724 kg à 799.29 euros TTC la tonne de propane livrée. 
  • Gaz naturel à 8.87 centimes d'euros le kWh (Péréquation clients Engie et EDF).
  • Fioul domestique ordinaire par 1000 litres à 1604 euros TTC
  • Electricité tarif réglementé tarif bleu 6 KVA EDF 18.62 centimes/euros/kWh TTC

Prix des énergies en centimes/kWh. 01/11/2022

Les liens ci-dessous donnent une synthèse des différentes énergies exprimées en centimes par kilowattheures TTC hors abonnement éventuel.

EnergiePrixNote
pétrole pour poêles 21.00  
électricité* 18.76  
Biogaz vert canalisé 17.26  
Fioul domestique 16.04  
gaz propane PCI 14.95  
Granulé bois sac** 14.58  
gaz propane PCS  12.95  
Granulé bois vrac 12.80  
chauffage urbain 10.31    
Gaz naturel *** 8.87  
PAC air-eau 8.67   
Gaz le moins cher 7.97   
PAC géothermique 7.49    
Bois bûche 7.15  
Bois déchiqueté 4.20    
solaire thermique 0    
Photovoltaïque 0    
aérovoltaïque 0  

*     Le prix de l'électricité est celui du kWh au tarif réglementé suivant la grille EDF option base hors abonnement du 1er août 2022.
**   Le granulé de bois est emballé par un sac plastique polluant. On le sait, le plastique omniprésent est un fléau. Seuls 2 fabricants utilisent des sacs en papiers (MG granulé dans l'Yonne et Bioforest dans les Landes). A qui le tour ?
*** Le prix du gaz naturel (tarif mois d'août 2022) varie suivant les 6 zones géographiques (zone moyenne 3 dans le tableau). La zone 1 bénéficie du tarif le plus bas et la zone 6 du plus élevé.  

 

Le prix en cts/kWh ne fait pas tout 

Le prix en centimes par kWh ne fait pas tout, car il faut tenir compte de nombreux paramètres dont certains pèsent lourdement dans la rentabilité.  

Émissions de gaz à effet de serre 

Les attributions d'étoiles ne sont pas immuables, car en fonction du développement de chaque énergie, des effets collatéraux se font sentir. La prolifération d'une même source d'énergie créée des inconvénients. 

Grammes de CO2/kWh

EnergieCO2Note
pétrole pour poêles 381  
électricité (1) 180  
gaz propane PCI 257  
gaz propane PCS 257  
chauffage urbain 229    
Fioul domestique 300  
PAC air-eau (1)   
Gaz le moins cher 257  
Gaz naturel 229    
Granulé bois sac 0*    
PAC géothermique (1)    
Biogaz vert canalisé 16.4    
Granulé bois vrac 0*    
Bois bûche 0*  
Bois déchiqueté 0*    
solaire thermique 0    
Photovoltaïque 55    
aérovoltaïque 55  

(1) Pour l'électricité méthode de calcul d'allocation (180 grammes de CO2/kWh) différente de la méthode marginale (500 à 600 grammes de CO2/kWh). Voir définitions sur le dernier onglet en bas de page.

* Le zéro Co2 reste théorique. Dans l'onglet ci-dessous l'explication sur le calcul effectué par l'ADEME sur une période à l'échelle humaine (50 ans) ne tient pas compte de la déforestation véritable fléau ni de la véritable croissance d'un arbre.
Le bois ne peut pas malheureusement être classé comme énergie renouvelable : son bilan carbone et ses émissions de CO2 équivalent aux émissions du charbon. La raison : le principe de la compensation carbone suivant laquelle lorsque l'on coupe un arbre et on en replante un autre le bilan serait neutre : ce calcul ne tient pas compte de la réalité. Un arbre pousse très lentement. Il est soumis aux incendies, à la sècheresse, aux insectes (scolytes), aux parasites (lierre, gui), à l'homme (cupidité) et ce n'est pas la mono culture d'espèces rapides (50 ans) qui permet de valider une mauvaise équation. Il suffit de se promener par temps froid dans certaines zones fortement équipées d'appareils à bois pour se rendre compte de la pollution atmosphérique due à la combustion de la biomasse. La législation n'impose pas de filtres anti particules fines, il faut souhaiter qu'elle évolue pour la qualité de l'air en forte dégradation. En conclusion, le meilleur investissement est l'isolation du bâtiment afin de consommer un minimum d'énergie. Le solaire étant le système le plus vertueux.

Toute utilisation de cet article non conforme à sa destination, toute diffusion ou toute publication, totale ou partielle, est interdite, sauf autorisation expresse. Les informations de cette page, malgré tout le soin apportés à leur collecte, sont fournies gratuitement et fonction des données récoltées à un instant précis par Picbleu, suivant des hypothèses de coûts d'énergies. Les informations ne peuvent être donc considérées comme des documents faisant juridiquement foi, leur contenu et leur exactitude ne peuvent être garantis à tout instant. Elles ont pour but de présenter des conseils ou des comparatifs entre énergies et solutions techniques d'isolation et de chauffage à un moment T.
Cette information gratuite malgré la précision de sa méthode, est fonction des données que avons relevé à un instant précis. Elle ne peut se substituer à un contrôle établi et facturé par un expert ou un professionnel de l'habitat. De la même façon, le service ne saurait être tenu pour responsable de tout défaut ou dysfonctionnement inhérent aux matériels et/ou systèmes implantés ainsi qu’à leurs performances économiques et/ou énergétiques. La responsabilité du service est limitée au cadre strict du présent article fourni gratuitement et ne saurait être engagée pour tout préjudice, corporel matériel ou autre causé par suite d’une mauvaise interprétation, d’omission, de négligence, d’erreur, de manquement de conseil, de manquement à une loi ou un règlement ou à l’inobservation des prescriptions éditées. Les réponses apportées ne constituent donc en aucune manière, ni directement, ni indirectement un document contractuel engageant soit Picbleu, le conseil, le professionnel, l'entreprise ou le ou les fabricants ou les intermédiaires intervenants.

Les arbres nous sont indispensables 

Explication dans l'onglet ci-dessous sur les arbres véritables puits de capture du CO2 et pourvoyeurs d'oxygène.

  • Protégeons nos forêts

    L'ADEME a fait un calcul sur 50 ans et estimé que dans cette période la croissance d'un nouvel arbre absorbant le CO2 compensait l'arbre abattu qui libèrera du CO2 en brûlant. Cette période est beaucoup trop courte. Pour arriver au point d'équilibre, il faudrait planter plusieurs arbres d'essences différentes quand on en abat un autre ce qui est loin d'être le cas.

    Un arbre possède une croissance lente. La monoculture entraîne des désordres*. Une forêt gérée durablement laisse la nature opérer. Une forêt primaire met des siècles à se constituer et l'activité humaine en Europe comme en France détruit la nature. Calculer la croissance d'un arbre sur 50 ans et en conclure que lorsque l'on abat un arbre et que l'on en replante un autre le bilan est positif est donc plus que discutable.

    Envoyez une pétition afin que cesse le trafic d'arbres avec la Chine STOP AU PILLAGE DE LA FRANCE

    *Le couvert forestier disparaît

    Depuis que l'homme est apparu sur la Terre, 46 % des forêts ont disparu : il reste 3400 milliards d'arbres (Source NASA). Entre 1990 et 2015, 129 millions d’hectares de forêts au niveau mondial ont été détruits.
    L'homme rase actuellement près de 14.8 millions d'hectares chaque année. 

    La France fait partie des mauvais élèves :

    La France est la championne du monde des ronds points qui servent aux autoroutes, zones artisanales, zones commerciales, zones industrielles, etc. Un rapport fait état de l'impact des importations sur la déforestation mondiale. Une évaluation de l’état de l’environnement, publiée tous les 4 ans par le ministère de la Transition écologique, évalue les « limites planétaires ». 9 variables régulent la stabilité de la planète. Ces valeurs ne doivent pas être dépassées pour assurer un développement « sûr et juste » pour l’humanité.

    Les bonnes intentions publiées le 14 novembre 2018 sont ici :  https://www.gouvernement.fr/fin-de-la-deforestation-causee-par-l-importation-de-produits-non-durables

  • Évolution des énergies

    Évolution du prix des énergies

    Les fournisseurs d'énergie gaz et électricité se partagent le marché de l'énergie. 

    Il est toujours intéressant de visualiser l'évolution du prix des énergies sur une année complète.

    Voir l'évolution des prix sur 1 an

    • Le prix de l'électricité poursuit une hausse constante y compris des abonnements.
    • Après une accalmie depuis 2014, les produits pétroliers ont repris leur mouvement de hausse.
    • Trop de pays producteurs, de distributeurs, d'investisseurs et autres spéculateurs ont tout intérêt à voir des niveaux du brut élevés.

    A toute chose, malheur est bon.

    • L'augmentation des températures entraîne une baisse de la demande, 
    • Avec Mère Nature, il est impossible de prévoir les températures hivernales ni les conséquences improbables du dérèglement des cycles,
    • Le renchérissement du prix du pétrole limite le développement des produits fossiles,
    • Le polluant chauffage au fioul ne bénéficie plus de crédit d'impôt ni d'aides depuis juin 2018.
    • Cette heureuse disposition tant attendue pour la qualité de l'air précipitera ainsi son déclin. (Même si bizarrement l'échéance des aides a été reportée au 31 décembre 2021 et pas pour le gaz pourtant beaucoup moins polluant).
    • Elle incitera indirectement le développement des énergies renouvelables de chauffage ( la plus vertueuse étant le solaire). 
  • Chauffage et énergies

    Le chauffage et les énergies 

    Il est impossible de se passer de système de chauffage en France, que l'on habite au nord ou au sud. Notez qu'il n'existe pas d'énergie écologique meilleure que les autres. L'écologie employée à toutes les sauces ne s'applique pas au bâtiment. Il faut faire le choix entre des systèmes les moins mauvais dont les différences se situent au niveau des prix, du confort fourni de la fiabilité et de leur impact sur notre environnement commun.

    Pour les logements anciens avant de penser énergie, il faut penser à les isoler parfaitement. Pour le neuf, la prochaine RE 2020, les bâtiments à énergie positive ou logements passifs amélioreront les besoins énergétiques, mais sans toutefois pouvoir totalement les supprimer.

  • Chaque logement est différent

    Chaque logement est différent

    La consommation énergétique dépend du type de bâtiment isolé ou parfaitement isolé et de sa localisation.

    Par exemple, une maison située dans le Jura à Mouthe aura d'énormes besoins, car ce village atteint des records de froid (-36,7°C le 13 janvier 1968). À l'opposé le sud-est demande moins de calories l'hiver, mais plus d'isolation, ainsi, le village provençal du Luc, dans le Var (83), affiche une moyenne annuelle de température de 20,8 °C (la plus élevée de France).

    En été, au mois d'août, Banyuls-sur-Mer, dans les Pyrénées-Orientales ou Solenzara, en Corse affichent une moyenne de 24.8 °C. Pour ses régions, il est primordial de se protéger de la chaleur, non pas par des climatisations, mais avec des systèmes efficaces que les anciens ont adoptés : forte inertie des parois, patios, puits provençaux, puits canadiens, etc. autant de solutions fonctionnant sans énergie.

    Attention donc aux offres à 1 euro qui vous proposent d'isoler le plafond de la cave ou du sous-sol et donc de transformer la maison en boite à oeuf sans aucune inertie du sol.  

  • Les relevés de terrain

    Les relevés de terrain

    Ces chiffres sont le résultat de relevés de terrain dont la source de données pour certaines énergies reste confidentielle. Ils sont également le résultat d'une péréquation entre relevés de terrain (factures) effectués par les services Picbleu et des sources ADEME, DRAAF, EDF, Engie (ex GDF Suez), Fioulmarket, Propellet, Pégase*, Platt's.

    *Les prix fournis par la SOeS (Service de l'Observation et des Statistiques du Ministère du Développement Durable) sont disponibles en ligne par la base de données Pégase (A).
    (A) La base Pégase (qui est l'acronyme de Pétrole, Électricité, Gaz et Autres Statistiques de l’Énergie) enregistre et diffuse les statistiques de l’énergie rassemblées par le SOeS (Service de l’observation et des statistiques).

    Précisions importantes pour le tableau des énergies

    Le choix d’une énergie est établi en fonction du prix du kWh. Mais le coût annuel de la consommation énergétique dépend du système de chauffage utilisé. Pour choisir une énergie, connaître le prix du kWh ne suffit pas.

    Chaque cas est unique.

    Ce comparatif permet d'avoir une idée de chaque énergie afin de faire le bon choix. En effet, un kWh (kilowattheure) utilisé par un convecteur électrique ou par une pompe à chaleur n'aura pas le même rendement. Il est donc important, voire indispensable, de pouvoir comparer les différentes solutions de chauffage.



  • Mentions sur les données

    IMPORTANT : ce tableau gratuit mis à la disposition du public, malgré la précision de sa méthode, est fonction des données récoltées à l’instant T par Picbleu.

    Les valeurs indiquées ne peuvent se substituer à un contrôle établi et facturé par un expert ou un bureau d’études. La responsabilité du service est limitée au cadre strict du présent tableau et ne saurait être engagée pour tout préjudice, corporel ou matériel causé par suite d’omission, de négligence, d’erreur, de manquement à une loi ou un règlement ou à l’inobservation des prescriptions éditées.

    De la même façon, le service Picbleu ne saurait être tenu pour responsable de tout défaut ou dysfonctionnement inhérent aux matériels et/ou systèmes implantés ainsi qu’à leurs performances économiques et/ou énergétiques.

    Ces informations gratuites sont établies suivant des hypothèses de coûts d’énergies et de modes de vie fixées à un moment donné. Elles ont pour but de permettre des conseils ou des comparatifs entre énergies et solutions techniques d’isolation et de chauffage.

    Elles ne constituent donc en aucune manière, ni directement, ni indirectement un document contractuel engageant soit Picbleu, le conseil, le chauffagiste-conseil, le ou les fabricants ou les intermédiaires intervenants.
    Les informations relatives au crédit d'impôt contenues dans cette page sont indicatives, valables à la date d'édition et ne peuvent être considérées comme des documents faisant juridiquement foi. Leur contenu et leur exactitude ne peuvent être garantis. Elles n'ont aucune valeur contractuelle et n'engagent pas la responsabilité de Picbleu.

    Ce comparateur, cet article et les données collectées sont limités à un usage privé. Ces données ne sont pas autorisées à la reproduction pour un usage commercial sans autorisation expresse.

     

  • Méthode de calcul d'allocation ou marginale

    L'ADEME a publié une note en 2005 concernant la méthode d'allocation qui consiste en un calcul donnant les moyens d'établir des bilans d'émissions de CO2 par secteur ou par usage, en affectant les émissions de dioxyde de carbone (CO2) du parc de production d'électricité sur un secteur de consommation.

    Le contenu en CO2 (exprimé en grammes de CO2/kWh) pour le chauffage électrique ressortait ainsi à 180 grammes.

    Ces résultats obtenus avec cette méthode sont très différents de ceux obtenus avec une méthode marginale.
    L’ADEME et RTE ( Gestionnaire du Réseau de Transport d'Électricité) ont réalisé conjointement en 2007 une 1ère analyse du contenu en CO2 du kWh électrique avec une méthode marginale.

    En quoi consiste cette analyse ?

    Cette méthode marginale permet l’évaluation des émissions de CO2 évitées par la non-consommation d’un kilowatt-heure, en fonction de son usage.

    • Reconstituer le moyen marginal, heure par heure, pendant 1 an.
    • Étudier les heures moyennes de fonctionnement d'un type d'appareil électrique donné (chauffage, éclairage, plaque de cuisson)
    • Déduire le moyen marginal qui sera sollicité par une hausse ou impacté par une baisse de consommation électrique de cet appareil.


    Le contenu en CO2 (en grammes de CO2/kWh) pour le chauffage électrique ressortait ainsi à 500 à 600 grammes.

  • Etude Picbleu sur les énergies

    Le prix comparé des énergies

    Cette étude complète comprend un graphique offre l'avantage de pouvoir créer une hiérarchie dans la tarification de l'énergie.

    Dossier complet sur les différentes énergies
    Dossier complet sur les différentes énergies

    Le dossier complet sur les énergies dans l’habitat. Toutes les énergies analysées selon leur prix, leur intérêt, l’empreinte carbone avec la prise en compte des spécificités des différentes régions de France.

    49.90 € TTC

    Plus d'infos

Donnez-nous votre avis
Cet article a été commenté 33 fois.
Comparaison pellet/électricité fin novembre 2022
Bonjour. J'ai fait des calculs pour mon poêle donnant 80% de rendement. Au-delà de 8,50 euros le sac, le pellet est plus cher que mon tarif d'électricité heures creuses (fin novembre 2022). Au-delà de 10,40 euros le sac, le pellet est plus cher que mon tarif heures pleines. Je vais remettre mon chauffage électrique par le sol au moins la nuit. Avec l'inertie, ça me chauffera au moins jusqu'à midi, voire plus.
Plusieurs raisons expliquent la hausse du granulés de bois
Sur le nouveau site Picbleu mis en ligne courant septembre 2022 les données sont déjà réactualisées. La tonne se vend dans certaines régions (Grand Est) à 741.60 € TTC Des articles explicatifs sur le contexte économique, la spéculation, la demande de pellet (1.8 million de tonnes en 2021) le phénomène des primes entraînant les usagers comme des moutons, le sur stockage dû à la peur, etc.
Le granulés flambe !
Bonjour, la tonne de granulés est passée de 300 à 620€ la tonne livrée, en 4 mois, quand il y en a, et le sac de 15kg de 4,50 max à 8,90€ ! Votre comparatif est-il bien à jour de cette envolée spéculative des producteurs et distributeurs sans scrupules profitant des cours des énergies gaz/pétrole/électricité nucléaire ? Bien cordialement
Comment payer moins cher le gaz
Avec les infos sur la Russie j'essaye de payer le moins cher j'ai tous les 2 ans renégocié mon prix du gaz et plus ça va et plus c'est cher je suis client depuis 30 ans au départ total et la boite change de main régulièrement et je suis le dindon de la farce
autant le gui est un parasite, autant la réalité montre que le lierre n'en est pas un
Bonjour, Félicitations pour votre site très riche. Juste une remarque : autant le gui est un parasite, autant la réalité montre que le lierre n'en est pas un et apporte de nombreux bénéfices à la biodiversité et à l'arbre en forêt. Cet article très détaillé en apporte la preuve : ecotre.green/blog/lierre-en-foret-pourquoi-il-est-utile-aux-arbres Merci par avance pour le complément d'information ! Salutations distinguées.
L'histoire d'un passionné
Merci pour votre question : voici le lien qui explique la démarche de Picbleu et qui s'en occupe www.picbleu.fr/page/acqualys-picbleu-une-societe-ecoresponsable-sur-habitat-durable
au-delà d'informer, il faut rendre service !
Merci pour votre commentaire : je vous invite à lire cette page www.picbleu.fr/page/acqualys-picbleu-une-societe-ecoresponsable-sur-habitat-durable
pourriez-vous nous expliquer qui vous êtes ?
Bonjour. Voilà un site très bien fait. Comme pour qualifier une information, il est utile d'en connaître l'auteur(e), pourriez-vous nous expliquer qui vous êtes ? Avec mes remerciements.
Isolez isolez Isolez
Pourquoi vouloir changer ? La chaudière est au moins entre le tiers et la moitié de sa vie. Installer une pompe à chaleur avec une unité extérieure ou une chaudière à granulés de bois vous expose à des conflits de voisinage : il faudrait 25 mètres pour que l'unité extérieure de la PAC ne constitue pas une nuisance sonore pour vos voisins. Pour la fumée odorante, chargée de polluants et de particules fines émises par la chaudière à pellet inutile de faire un dessin. En conclusion, contentez-vous de ce que vous avez en isolant qui sera la meilleure opération la plus rentable. Il est dommage que les primes octroyées incitent les personnes à uniquement changer d'énergie. Il faudrait dispenser les aides uniquement à une isolation EFFICACE. Entre 2020 et 2021 seulement 5 % des maisons isolées ont changé d'étiquette énergétique, isoler ne consiste pas à mettre un isolant 1er prix vite fait mal fait ! www.picbleu.fr/page/change-chaudiere-gaz-pour-pompe-chaleur-bon-plan-pas
Est-il rentable de quitter le gaz pour pompe a chaleur ou pellet
Bonjour, J'habite en Moselle dans une maison de mitoyenne de 2 côtés de 1953 de 130 m2 isolé de l'intérieur et dans les combles (soufflage sur dalle). Je chauffe actuellement au gaz de ville avec une chaudière à condensation Viessmann (posée au sol) qui a 11 ans. Ma facture mensuelle chauffage et production d'eau chaude est de 130€. Les hausses futures du gaz m'amènent à étudier la pertinence du remplacement de ma chaudière gaz par une pompe à chaleur ou une chaudière à granulés. Le coût de ce type d'équipement étant élevé, en moyenne 15000€ (9000€ restant à charge), Je me demande si il est rentable de sauter le pas... Pourriez vous m'en dire plus afin de m'orienter dans mes démarches. Cordialement
Merci Monsieur pour la précision de vos réponses
Merci Monsieur pour la précision de vos réponses lors de notre cnversation sur le sujet de l'amélioration de notre maison et le large tour d’horizon sur ce sujet environnemental . Je vais procéder au règlement sur votre site dans quelques instants ici je pense ? www.picbleu.fr/produits-services/10 . Je garde vos coordonnées et je vous tiendrai au courant de nos actions , votre base de données est des plus précieuses . Je recommanderai votre site à mes connaissances .
Le bilan de la biomasse est loin de ce que l'on peut lire
Vous avez le gaz de réseau qui passe devant chez vous, le plus judicieux est de vous y brancher, car ce n'est ni mieux ni pire que le bois énergie, car le bilan de la biomasse est loin de ce que l'on peut lire. Le bois dégage autant de CO2 que l'anthracite. On dit que le charbon est polluant c'est vrai, mais autant que la combustion du bois. Dans les calculs aidés effectués sur une période de 50 ans, beaucoup de paramètres sont oubliés. Pour l'exploitation, la coupe, le débardage, le transport c'est du pétrole qui est utilisé. Le bois contient beaucoup d'eau et il faut de nombreuses calories lors de la combustion pour le sécher. Mais on touche un sujet sensible, car les usagers associent à tort écologie et bois de chauffage. Un arbre doit être vénéré : il absorbe le dioxyde de carbone et restitue du dioxygène en filtrant les poussières et régulant la température. Si on brûlait un arbre à la vitesse à laquelle il pousse, on pourrait le qualifier d'énergie renouvelable, mais un chêne met 180 ans pour devenir adulte. Lorsque la zone est urbaine, avec la concentration des moyens de chauffage évitez de polluer un peu plus. Une chaudière gaz à condensation coûte pratiquement le tiers d'une chaudière à granulés. www.picbleu.fr/page/les-arbres-nos-forets-ont-plus-valeur-vivants-que-morts Par contre prioritairement, il faut isoler votre maison de façon à être le moins dépendant d'une énergie. Bizarrement, les aides au lieu d'être attribuées pour rendre la maison peu consommatrice en l'isolant sont données pour le changement d'énergie. En gros, des occupants d'une passoire thermique mettent un poêle à bois bûche dont le coût d'exploitation relativement faible compensera le manque d'étanchéité du bâti ! www.picbleu.fr/page/comment-choisir-meilleur-isolant-thermique-ecologique
Chauffé au fioul connecté au gaz de ville faut-il passer au granulé bois
Bonjour, nous sommes une famille de 4 personnes et nous habitons dans une vielle maison indépendante avec 3 niveaux, double vitrage, isolation combles mais pas d'isolation murs (mur en pierre de Vigny, 50cm épaisseur). Actuellement nous sommes chauffé au fioul (consommation 4000l/an) et un ballon d'eau chaude. Nous sommes également connecté au gaz de ville, mais nous ne l'utilisons pas. J'ai regardé avec grand intéret toutes les informations sur votre site mais je ne sais pas si nous devons changé notre vieux chaudière fioul pour un chaudière gaz ou granulés. La majorité de chauffagistes que nous avons rencontré (et même notre fournisseur d'électricité, Ilek) nous a conseillés des granulés - mais je suis conscient de pollution des particules fines et la mal gérance des forets. J'aimerais bien avoir votre avis. Bien cordialement
Le calcul suivant les déperditions d'un logement
Le prix du kWh exprimé sur cet article est celui de chaque énergie. Cette valeur est à multiplier par le nombre de kWh nécessaires pour les usages domestiques. Plus une maison est isolée et moins les déperditions sont importantes donc les besoins en chauffage sont faibles. Une maison RT 2012 par exemple ne doit pas dépasser 50 kWh d'énergie primaire par m2 et par an. www.picbleu.fr/page/quel-est-meilleur-chauffage-economique-confortable
comparaison entre diverses énergies et pour quelle quantité
Vous dites que le tarif du kilowattheure retenu correspond à un logement individuel utilisant cette énergie pour le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire, très bien, mais pour combien de kWh an ? Valeur dépendante de la surface du logement, nb d'habitants, etc. Par exemple le site. donne pour un appartement de 70m2 (3 pièces) : 11200 kWh/an, pour une maison de 150m2 (3 pièces) : 22050 kWh/an SVP quelle est votre base de calcul ?
zéro CO2 théorique !!
Bien évidemment que le zéro CO2 du chauffage au bois ne peut être que théorique. Le bois contient du CO2 stocké, sa combustion génère du CO2 ; Mais pas que, des poussières, des gaz. Et le gland qui remplace le chêne mettra 10ans avant d'équilibrer (latence de dix ans). Que l'on brûle les déchets de scierie soit, mais l'on brûle aussi du granulé d'ameublement, contenant des colles et plastiques. La majorité des granulés vendu en Europe proviennent de la foret boréale canadienne, ou il faut 125 ans pour qu'un arbre soit exploitable. anorenvironnement.wordpress.com/2015/05/27/le-granule-de-bois-utilise-en-europe-detruit-les-forets-des-etats-unis/
Les effets néfastes du fioul pour l'ensemble de l’environnement.
Les vapeurs d'hydrocarbures libérées par une cuve fioul et une chaudière sont dangereuses, car imperceptibles. Le fioul comme le gazole (même produit issu du raffinage du pétrole brut) sont toxiques pour le sol, l'air , l'eau. Il entraîne des conséquences désastreuses pour la faune aquatique. Ses rejets ont des effets néfastes à court et long terme pour l'ensemble de l’environnement. [[le-fioul-des-substances-toxiques-pour-l-environnement Le fioul domestique substances toxiques pour l'environnement]]
LE fioul cet ennemi méconnu
Bonjour Quand je vois tous les inconvénient du fioul que vous affirmer je m'intéroge ! Le fioul sent bien moins mauvais que le gaz et il ne fait pas exploser les maisons ! conflit avec des voisins ? n'inporte quoi ! parlez nous plustot du bruit des PAC. Aujourd'hui il est bien moins chère que la pluspart des autre énergies (mais c'est vrai que ca ne va pas durer!) Une chaudière au fioul "normale" est bon marché :2000€ pose comprise et bien entretenu elle va durer 40 ans 2x plus que des panneaux solaire ou une PAC Il n'y a pas d’abonnement qui augmente tous les ans sous divers prétextes La combustion est guère plus polluante que le gaz et mins que les buches Pas de compteur émetteur d'ondes comme Linky ou Gazpart Autonomie dans les zones rurale
Les énergies notamment carbonées vont être limitées
Vous trouverez dans un courriel un lien pour télécharger les données depuis 2014. Il faut noter que votre demande sur l'évolution du prix des énergies passée ne reflète évidemment pas celle de l'avenir en raison du changement climatique. De nouvelles données plus contraignantes obligeront à revoir la notion même de consommation d'énergie.
Où obtenir les coûts moyens de l'électricité et du gaz depuis ces dernières années
BONJOUR JE CONTRÔLE 4 SITES DE VACANCES DU COMITE ALLIANZ EN PARTICULIER LES CONSOS GAZ ET ÉLECTRICITÉ ET JE VOUDRAIS POUVOIR COMPARER MES COÛTS PAR RAPPORT AU COÛT MOYEN CONSTATE EN FRANCE AVEZ VOUS DES TABLEAUX DES COÛTS MOYEN DU GAZ ET DE L ÉLECTRICITÉ DEPUIS QUELQUES ANNÉES SI OUI COMMENT SE LES PROCURER OU POUVEZ VOUS M INDIQUER QUI POURRAIT ME FOURNIR CES ÉLÉMENTS SALUTATIONS
Graphique d'évolution des prix de l'énergie
Bonjour, vous avez notre autorisation : il faudra simplement mentionner le site Picbleu
Autorisation d'utilisation du graphique d'évolution des prix de l'énergie
Bonjour, est-ce possible d'intégrer le graphique d'évolution des prix dans le cadre d'une thèse ? Il s'agirait de l'intégrer dans mon manuscrit. Merci
Vous allez recevoir le document en pièce jointe sur votre adresse courriel
Merci pour votre message, vous allez recevoir le document PDF en pièce jointe sur votre adresse courriel.Il sera prêt a être intégré dans vos présentations Powepoint
Autorisation d'utilisation du graphique d'évolution des prix de l'énergie
J’ai trouvé votre site très informatif, notamment concernant le graphique d’évolution du prix de l’Energie. En parcourant plusieurs pages, j'ai trouvé sur un autre article Picbleu un tableau que je cherchais depuis longtemps pour mes présentations aux artisans de la rénovation thermique et pour les propriétaires de maisons individuelles. En tant que plateforme de rénovation portée par la collectivité territorial, l’ADEME et la Région, nous mobilisons toutes la filière de la transition énergétique. Dans ce sens, je vous demande l’autorisation d’utiliser (uniquement dans mes PowerPoint pas sur support papier) le tableau en question. Bien à vous.
Malheureusement les chaudières électriques sont énergivores
Malheureusement les chaudières électriques sont énergivores. Les usagers qui les ont installées ont vite compris que l'investissement dans une chaudière électrique (environ 1800 € TTC soit le même prix qu'une chaudière murale à gaz) s'avérait ruineux en raison du prix du kWh électrique élevé. D'un point de vue de la propreté, il est certain que l'absence de produits de rejets de combustion les rendent plus propres à l'intérieur d'un logement, mais l'électricité est très polluante en amont. Les déchets nucléaires sont d'ailleurs un véritable casse-tête. Peut-être que d'ici quelques années les panneaux photovoltaïques en autoconsommation seront-ils LA solution. Il faudra toutefois stocker l'électricité au moment de la production diurne pour la diffuser en période nocturne. Des progrès sont à accomplir. Pour les rejets, un article dresse les émissions de toutes les énergies. www.picbleu.fr/page/bilan-des-emissions-de-polluants-des-energies
Pourriez-vous faire un comparatif avec des chaudières électriques ?
Bonjour, Votre comparatif sur les différentes énergies pour le chauffage est très intéressant. Il manque toutefois une comparaison importante dans celui-ci : en énergie électrique, vous comparez uniquement le chauffage par convecteur, qui est très peu performant. Pourriez-vous faire un comparatif avec des chaudières électriques, aux caractéristiques de confort égales à celles d'une chaudière gaz, mais qui ne pollue pas ? D'ailleurs, votre comparatif parle très peu des émission de CO2 de chaque solution
L'avantage est lié au plancher chauffant à vecteur à eau chaude
Votre maison n'est certainement pas aux normes 2012, car elles imposent au moins une énergie renouvelable. De plus, la chaudière électrique est impossible à installer dans la nouvelle réglementation. Il est certain que le coût doit être élevé d'autant plus qu'aucun contrôle ne garantissait l'étanchéité à l'air. L'avantage est lié au plancher chauffant à vecteur à eau chaude qui permet de mettre le générateur de calories que l'on choisit. Un autre bénéfice est lié au crédit d'impôt réduit pour un bâtiment de plus de 2 ans. Un courriel vous a été adressé afin d'étudier votre situation et envisager des solutions convenables.
Amélioration de maison norme rt 2012 construite en 2012 avec chaudière électrique
Je me permets de vous contacter suite à vos articles très détaillés et votre expertise dans le domaine de l'habitat. J'ai comme projet l'amélioration d'une maison aux normes rt 2012, mais construite en 2012 avec chaudière électrique plancher chauffant et ballon thermique. Je cherche une alternative pour une énergie renouvelable merci pour vos conseils
Merci pour vos explications, votre long message et tous les conseils
Un grand merci pour vos explications, votre long message et tous les conseils et renseignements qu'il comporte. Nous allons étudier tout cela et grâce à vous, trouver la solution à notre problème j'en suis sûre. Je vous tiendrai au courant si possible. Très cordialement.Mme.Hague
Les 3 piliers de la transition énergétique reposent sur :
1) L'économie d'énergie par des changements de comportement et d’organisation de la société (Exemples, extinction d'une lampe lorsque l'on quitte une pièce, mise à l'arrêt des veilles des appareils électriques notamment la nuit et pour les collectivités limitation du temps d'allumage des enseignes lumineuses et éclairages publics, etc.) 2) L'économie d'énergie par l'usage d'appareils performants (pour un même service, moins d’énergie consommée). Cette consommation rationnelle et plus efficace permet des économies considérables (Exemple lampes basse consommation, chaudières hybrides, pompes à chaleur, etc.) 3) L'utilisation d'énergies renouvelables et durables. (Exemple : des panneaux photovoltaïques alimentent une maison en électricité auto consommée)
Un panneau photovoltaïque restitue entre 8 et 10 fois l’énergie nécessaire à sa fabrication
L’énergie « grise » totale d’un panneau du silicium à la pose est estimée à 3000 kWh par KWc. Il faut environ 3 ans pour restituer l’énergie grise, un peu plus dans le nord et un peu moins dans le sud (les conditions d’ensoleillement de la France sont environ de 1000 kWh produits par kWc) Les panneaux ont une durée de vie de 25 à 30 ans. Un panneau photovoltaïque restitue donc entre 8 et 10 fois l’énergie nécessaire à sa fabrication. Les émissions de CO2 évitées par l’utilisation de panneaux photovoltaïques et le CO2 dégagé par les processus de fabrication. Les panneaux solaires thermiques et photovoltaïques ne sont pas dangereux et ne polluent pas L’empreinte carbone globale d’un système photovoltaïque complet est évaluée à environ 44 g CO2-eq/kWh, elle est à opposer à celle des autres énergies en calculant la totalité du cycle de vie et non pas à la sortie d'une centrale nucléaire ou thermique.
Comparer le prix du Kw l'électrique
1- quand vous comparez le prix de Kw l'électrique aux autres énergies vous oubliez de dire que le rendement d'un chauffage électrique est de 1, alors que pour les autres types de chauffage les chaudières n'offrent qu'un rendement inférieur à 1 autour de 0,8 dans la pratique. 2- Vous ne parlez pas du tarif EDF TEMPO qui fortement augmenté cette année en octobre, reste encore intéressant en complément du gaz propane en cuve. Intéressant aussi avec les pompes à chaleur combinées avec une chaudière au gaz.
Pour capter le rayonnement solaire abondant et gratuit, il est nécessaire de recourir à des capteurs : les panneaux solaires
La fabrication et le recyclage des panneaux solaires induisent aussi des rejets de CO2.