Guide matériaux sains et isolants écologiques naturels

Dernière modification :

Lorsque l'on choisit de se tourner vers l'écologie et l'habitat sain pour construire, isoler, équiper une maison de la façon la plus naturelle possible, il semble parfois difficile de choisir parmi les nouveaux matériaux proposés sur le marché.

Il est pourtant facile d'en éliminer certains, bien trop polluants. Le guide Picbleu a pour but de vous faire découvrir les matériaux écologiques ou naturels qui existent sur le marché afin de vous aider dans vos choix.

Isolation de plafond par plaque et ouate de bois Portail habitat Picbleu.jpg

Sommaire

  1. L'isolation une nécessité 
  2. Choisir un bon isolant
  3. Les catégories d'isolant
  4. Comparatif prix isolants
  5. Comparatif des isolants 
  6. Organismes certificateurs 
  7. Liste des isolants naturels

 

1. L'isolation une nécessité

À température égale, une maison ou un appartement isolés offrent un plus grand confort.

L'association d'un frein-vapeurfrein-vapeur" class="acqualys" href="../../../page/a-quoi-sert-le-pare-vapeur-ou-frein-vapeur-pour-isoler">frein-vapeur permet d'éviter les désordres dus à la vapeur d'eau condensée.

Une isolation efficace et performante vous permet de réduire les déperditions à travers les parois.
Les besoins en chauffage sont diminués et votre facture allégée.

En été, l’isolation fait barrière à la chaleur et au rayonnement solaire extérieur.

Choisir un système de chauffage performant et renouvelable, c’est bien, mais chauffer une maison non isolée, c’est évacuer la chaleur à l’extérieur.
Le système de chauffage est donc à envisager après l'isolation.
Les parois (murs, combles, toit, etc.) non isolées et les fenêtres sont froides par « contact » avec l’air extérieur.

L'absence ou le manque d'isolation provoquent des sensations d’inconfort, à l'inverse les parois non isolées sont chaudes pendant la saison estivale.
La réduction des consommations d’énergie pour le chauffage et/ou la climatisation entraîne immédiatement une réduction de votre facture énergétique.
L’isolation thermique permet également d’améliorer l’isolation acoustique.

Les isolants ne conduisent pas la chaleur, la résistance thermique d’un matériau isolant est d’autant plus élevée que son épaisseur est grande et que son coefficient de conductivité (lambda) est faible.
Mais il ya un autre facteur dont il faut tenir compte : la vapeur d'eau, un facteur occulté par les gros groupes industriels.
La résistance thermique, exprimée en m.K/W, s’obtient par le rapport de l’épaisseur (exprimé en mètres) sur la conductivité thermique lambda du matériau considéré.

2. Comment choisir un bon isolant ?

Pour choisir un produit isolant ou d’isolation, il faut prendre en compte sa résistance thermique R qui figure sur l’étiquette du produit.
Plus le coefficient R est important, plus le produit est isolant.

Avec le temps, de nouveaux isolants pourtant utilisés depuis des décennies entrent enfin dans le cadre règlementaire des matériaux de construction admis.
Ainsi, de nombreuses marques françaises de certification* reconnaissent l'usage de produits non manufacturés comme les mortiers de chanvre ou de chaux, les bottes de paille ou de céréales dans les techniques courantes constructives.

3. Les catégories d'isolants

Les isolants pour la construction et la rénovation

Il existe des isolants :

  1. Synthétiques
  2. D'origine minérale
  3. D'origine végétale
  4. D'origine animale
  5. Issus du recyclage

1. Les isolants de synthèse

Polystyrène, polyuréthane, polychlorure de vinyle, etc. sont des isolants de synthèse.

Les produits synthétiques : dans la construction traditionnelle, beaucoup d'isolants sont issus de la pétrochimie.
Les isolants dérivés du pétrole sont fortement émetteurs de gaz à effet de serre et polluants comme le polyuréthane, le polystyrène.

Même si vous lisez dans le catalogue des fabricants de ces produits issus de la chimie qu'un panneau de bois de haute densité (180 kg/m3) possède une énergie grise supérieure à un panneau de polyuréthane parce qu'il faut plus d'énergie pour les fabriquer, ne vous y trompez pas : le panneau de bois offre un bilan global très supérieur, car le bois a fixé du CO2 tout au long de sa croissance contrairement au polyuréthane qui en produit lors de sa chimie et relargue des COV tout au long de sa vie.

Un bon isolant limite les transferts thermiques au travers d'une paroi.

Ils doivent empêcher la chaleur de s'évacuer hors du logement en hiver et empêcher la chaleur solaire extérieure d'y pénétrer en été. Plus l'épaisseur de l'isolant est importante et plus le flux de chaleur est freiné par sa résistance.
Une paroi doit rester perspirante, le coefficient de résistance à la vapeur d'eau et de capillarité sont importants, car lorsqu'un matériau est parfaitement étanche, il se produit de la condensation. 

Plusieurs dénominations désignent les PMR (produits minces réfléchissants) : IMR, isolants minces multicouches, films minces, isolants thermoréflectifs, isolants minces par thermoréflexion, barrières radiantes.
Ces produits utilisés seuls ne permettent pas d’atteindre des performances d’isolation correspondant au seuil d’exigence minimale de la réglementation thermique.
Les PMR ne sont pas utilisables comme isolants à part entière, mais éventuellement associés à un isolant.

Une seule marque possède la certification ACERMI et le CSTB les classe comme « compléments d’isolation ».

Un PMR est constitué de films de polyester métallisés à l'aluminium, de couches de ouate de polyester et de couches de polyéthylène, pour une épaisseur totale de 30 mm.
Un autre type de PMR est composé de films d'aluminium, de films de polyéthylène et de couches à bulles d'air, pour une épaisseur totale de 7 mm.

Au vu de leur composition qui conjugue de l'aluminium et des produits de synthèse issus de la pétrochimie nécessitant beaucoup d'énergie pour leur fabrication, ces produits sont à écarter au profit de matériaux plus naturels et plus sains.

L'importance du facteur de diffusion de l'eau.

Les lettres sd désignent le facteur de diffusion de la vapeur d'eau ou le coefficient de résistance à la diffusion de vapeur d'eau.
Ce coefficient de diffusion de la vapeur d'eau désigné par la lettre grecque µ (mu) détermine la perméabilité d'un matériau à la vapeur d'eau.
Plus le coefficient µ est élevé et plus la résistance est grande.
Une valeur sd inférieure à 10 correspond à une bonne diffusion de la vapeur d'eau.
Les matériaux offrant le plus de perméabilité sont le bois, la laine de bois, la laine végétale et animale, la terre cuite, la chaux, le plâtre, la ouate de cellulose, etc.

Il est conseillé de placer comme système d'étanchéité à l'air un frein vapeur écologique, perspirant, étanche à l'air et économique.
Il existe des fabricants qui ont conçu des produits résistants à la déchirure et à la traction soit en feuille de Kraft armée soit complétée par une feuille réflective permettant l’amélioration de l’efficacité thermique et la réduction de la condensation.
Cette feuille aluminisée offre une très haute résistance à la déchirure tout en restant conforme aux DTU et compatible avec tous les isolants (Sd supérieur à 18). 

2. Les isolants d'origine minérale

La production des isolants d'origine minérale laine de verre laine de roche est particulièrement énergivore.
Voir Laines minéralesLaines minérales" class="acqualys" href="../../../page/les-laines-minerales-artificielles-ce-qu-il-faut-savoir">Laines minérales, verre cellulaire, vermiculite et perlite-cellulose.

3. Les isolants d'origine végétale

Le chanvre, liège, feutre de bois, laine de coco, laine de lin, etc. sont des isolants naturels bio sourcésisolants naturels bio sourcés" class="acqualys" href="../../../page/comparatifs-des-principaux-isolants-naturels-durables">isolants naturels bio sourcés.
Les isolants de base comme les bottes de paille, les balles de céréales ont le bilan écologique le plus intéressant.
La chènevotte (paillettes de chanvre), le lin, les copeaux de bois sont également excellents en terme de stockage de CO2 et en énergie grise en raison de leur fabrication locale et leur circuit de transport limité.
Ce sont des matériaux écologiques fabriqués en France, une qualité qui devrait les placer au premier rang.
Il faut savoir que les isolants sont des matériaux qui représentent un faible poids, mais sous un gros volume, leur transport coûte cher.
L'intérêt de limiter les kilomètres est un autre avantage écologique indéniable. Les végétaux absorbent du CO2 durant leur croissance (dioxyde de carbone).

4. Les isolants d'origine animale

Laine de mouton, plumes, etc.
La nature a très bien fait les choses pour les animaux afin de les protéger du froid.
Ces isolants naturels cumulent les avantages : capacité hygrophile, perméabilité, capillarité, énergie de transformation basse, santé sont des plus très appréciables lorsque l'on recherche le confort ultime.

5. Les isolants issus du recyclage

Les matériaux issus du recyclage sont vertueux, car ils permettent de réutiliser des matières dont on se débarrasse habituellement soit en les incinérant soit en les enfouissant.

La ouate de celluloseouate de cellulose" class="acqualys" href="../../../page/la-ouate-de-cellulose-le-meilleur-isolant-thermique">ouate de cellulose fait également partie des isolants naturels bio sourcés.
Le comparatif montre clairement qu'il s'agit de l'un des meilleurs isolants disponibles pour son rapport qualité/prix/énergie grise/déphasage/épaisseur.

Rouleau isolant mince alu PMR Doc Picbleu

Les PMR (produits minces réfléchissants) sont des isolants aluminisés qui font l'objet d'une polémique concernant leur efficacité.

4. Comparatif des isolants

Les matériaux synthétiques et naturels

Sur le tableau ci-dessous, le comparatif permet de constater que les isolants biosourcés ont un prix très abordable.
Il est nécessaire de faire appel à des professionnels qualifiés RGE afin de faire effectuer un diagnostic sérieux lors d'une rénovation lourde (Crédit d'impôt).
En raison de la diversité des régions et des types d'habitats, il est impossible de fixer des préconisations générales.

S'il n'est pas conseillé de placer des plaques de polystyrène sur un mur donnant sur l'extérieur pour réaliser une isolation par l'intérieur (le produit va empêcher l'eau de s'échapper et occasionnera des désordres dans le mur).
Il n'est pas conseillé non plus de placer un isolant biosourcé inadapté sur un mur froid et humide, car s'il n'est pas imputrescible (traité au sel de bore) il générera également des nuisances.
Il existe pour chaque cas un matériau adapté.

Principaux isolants conventionnels et écologiques Documentation Picbleu

5. Comparatif des isolants 

Classement comparatif des isolants classés par prix, énergie grise, épaisseur nécessaire, résistance à la vapeur d'eau.

Comparatif isolants traditionnels organiques écologiques

6. Les organismes certificateurs et de contrôle :

L'ACERMI fournit une certification.
L'ATE (Agrément Technique Européen).
L'ATEC : non obligatoire, une commission nationale d'experts rend un avis neutre sur un produit sur une mise en oeuvre définie.
Le CSTB (Centre Scientifique et Technique du bâtiment) donne des avis techniques.

7. Liste des isolants naturels

Il est pourtant facile d'éliminer certains produits manufacturés, bien trop polluants. Il est possible de comparer tous les isolants naturels existantsisolants naturels existants" class="acqualys" href="../../../page/comparatifs-des-principaux-isolants-naturels-durables">isolants naturels existants sur le marché, non issus de la chimie :

  •  Argile expansée
  •  Chanvre
  •  Chèvenotte
  •  Copeaux de bois
  •  Fibbragglo
  •  Fibres de bois
  •  Fibres de coco
  •  Laine de bois
  •  Laine de mouton
  •  Laine de coton
  •  Liège expansé
  •  Lin
  •  Ouate de cellulose
  •  Plumes de canards
  •  Roseaux
  •  Verre cellulaire

L'expert Picbleu

Ses conseils permettent de vous donner les bonnes informations et vous aider à trouver les bonnes entreprises grâce à son carnet d'adresses de professionnels.

Vous-avez-une-question-réponse-Picbleu-devis-simple-facile

Commentaires
Il n'y a pas encore de commentaire pour cette page.
Commenter cette page
Veuillez vous créer un compte ou vous connecter pour participer à la discussion

Tous les articles

Actualités

Dossiers

Conseils

Trucs et Astuces

Normes