Eco-rénovation

Que choisir comme isolant de qualité construction, rénovation

La chaleur se diffuse par conductionconvection et par rayonnement. Si le confort d'été permet de se préserver des chaleurs estivales, le confort d'hiver est également important. Le générateur de chauffage fournit les calories destinées à maintenir le logement à des températures acceptables pour ses occupants. Il faut donc éviter que cette coûteuse énergie ne s'échappe, en isolant le bâti (toit, sol, murs, porte et fenêtres ainsi que la ventilation).

1. L'effusivité thermique

L'effusivité est d'autant plus grande que la conductivité thermique du matériau est grande, mais l'effusivité thermique élevée peut concerner aussi un matériau peu conducteur de chaleur, mais avec une chaleur spécifique élevée (c'est à dire nécessitant beaucoup de chaleur pour que sa température s'élève). Le marbre à la température de 20 ° possède une effusivité élevée et semble froid lorsque nous posons la main dessus, car il absorbe la chaleur corporelle (qui est de 33 ° environ) la température de contact s’élevant à 25°. Le bois ayant une faible effusivité absorbe beaucoup moins de chaleur et la température de contact s’établit à 29 ° d’où une sensation différente de chaleur.

La photo d'une maison dont la toiture est réalisée en ardoises noires démontre l'intérêt d'isoler parfaitement le toit afin d'éviter une surchauffe du logement.

Photo de la toiture en ardoise d'une maison - Picbleu -

2. Les matériaux les plus effusifs

Quels sont les matériaux qui ont le plus d'effusivité ?

Les matériaux de construction courants qui ont la plus forte effusivité sont la pierre, la terre crue, la brique pleine et le béton.

  • La pierre serait idéale si elle était prélevée sur place comme cela se pratiquait dans le passé, si son coût n’était pas si onéreux et si l’on avait conservé le savoir-faire des artisans connaissant les règles de construction.
  • La terre crue (briques compressées ou système pisé) a une mise en œuvre coûteuse.
  • La brique pleine : un mur possède une bonne inertie lorsqu’il est suffisamment épais, il limite la surface habitable et son coût est trop élevé.
  • Le béton n’est pas satisfaisant, car sa production est polluante et son recyclage est difficile.

3. Les matériaux à effusivité moyenne

Les matériaux qui ont une effusivité moyenne sont le béton cellulaire, le plâtre, la brique isolante alvéolée de grande épaisseur, le bois massif.

4. Les 3 types de transfert de chaleur 

Il existe 3 modes différents de transfert de chaleur : 

Mode Transmission
Conduction La conductivité d'un matériau est sa capacité à retenir ou à évacuer la chaleur. (transfert de chaleur à l'intérieur d'un corps de particule à particule lorsque l'on marche pieds nus sur un carrelage frais.
Convection Transfert de chaleur d'un fluide liquide ou gazeux à un corps solide, par exemple de l'air à un mur. Cet effet est d'autant plus important que l'écart de température entre l'air et le corps est grand. La vitesse de l'air accentue ces échanges.
Rayonnement Transmission de la chaleur d'un corps à un autre sous forme de rayonnement.

 

5. La conduction

La conductivité d'un matériau est sa capacité à retenir ou à évacuer la chaleur (transfert de chaleur à l'intérieur d'un corps de particule à particule lorsque l'on marche pieds nus sur un carrelage frais).

6. La convection

Transfert de chaleur d'un fluide liquide ou gazeux à un corps solide, par exemple de l'air à un mur. Cet effet est d'autant plus important que l'écart de température entre l'air et le corps est grand. La vitesse de l'air accentue ces échanges.

7. Le rayonnement 

Le soleil transmet instantanément sa chaleur par son rayonnement. Le rayonnement thermique issu de la chaleur solaire est responsable de la surchauffe des toitures en période estivale.

8. Tableau des indices d’inertie

Tableau d’indice d’inertie des principaux matériaux de construction. (En gras, les meilleurs matériaux).

Matériaux de construction Effusivité Vitesse de transfert Capacité thermique Conductivité thermique W/M. °C
Pierre granitique 39 5.8 505 3.5
Pierre calcaire  34.3 5.3 490 2.9
Béton  32.3  4.1  600  1.75
Parpaings béton 24  4.1  450  1.75
Brique de terre cuite 22.9  3.8  455  
Brique de terre crue 22.9  2.4  425  
Bois (Chêne, Hêtre)  10  1.7  435  0.23
Plâtre  9.7  2.7  270  0.7
Bois tendre (Pin, Peuplier)  6  1.5  300  0.15
Béton cellulaire  6  3.1  150  0.22
Liège comprimé  0.5      0.10
Laine de verre et de roche  0.4  8.1  3.5  0.041
Polystyrène expansé  0.5  5.8  6.9  0.039
Mousse polyuréthane        0.029
Air immobile        0.023

 

D'autres questions ?
D'autres questions ?
Picbleu vous guide pour faire le meilleur choix
Je contacte
Sans Engagement

Donnez-nous votre avis
Cet article a été commenté 1 fois.
Calculs pour une température intérieure de 20°c et de -6°c extérieur
Voici le récapitulatif des calculs pour une température intérieure de 20°c quand il fait -6°c extérieurs, en considérant qu'il n'y a aucune perte thermique vers les logements mitoyens occupés. Pour l'ensemble des deux niveaux du logement 2, les déperditions sont de 6.6 kW, corrigés à 8.0kW en tenant compte d'un coefficient de sécurité de 20%. Si on considère que les logements mitoyens pourraient être en partie non chauffés sur une période, les pertes générées nécessiteraient une puissance globale de 9.4kW Logement:2 - Logement 2 Numéro du département : 34 Surface totale : 120,30 m² Température extérieure :-6 °C Volume total: 355,3 m3 N° Désignation Surface Ti Qi Qm/QM Déperditions Em. Puissance. Rep m² W ventilation total à installer 1 cuisine+ escalier 23,90 20 35 1307 509 1816 Po 2180 2 séjour-chambre 34,60 20 45/120 1342 285 1628 Po 1953 3 Salle de Bains+WC 3,95 24 30 48 53 101 Po 121 4 chambre 1 + dressing 25,40 20 35 660 491 1152 Po 1382 5 Salle de Bains 1 +WC 4,10 24 30 92 52 144 Po 173 6 Chambre 2 10,65 20 35 320 424 744 Po 892 7 Chambre 3 8,60 20 35 225 402 627 Po 752 8 Salle de Bains 2 +WC 4,00 24 30 168 73 241 Po 289 9 Dégagement + escalier 5,10 20 153 32 185 Po 222 6637 7964 Déperditions totales : 6637 W Puissance totale à installer: 7964 W