Questions sur le chauffage et les énergies

Dernière modification :

Guide d'information et de veille énergie pour les consommateurs particuliers et professionnels.

Picbleu informe, sur le prix des énergies grace au comparatif des combustibles classiques fossiles et sur les énergies renouvelables,

Voir article sur Les énergies renouvelables sont-elles compatibles avec la biodiversité ? 

Questions sur le concept d'énergie grise, énergie cachée, énergie primaire, énergie matière, énergie incorporée.

Tous les systèmes de chauffage et toutes les énergies alternatives proposent des solutions d'optimisation des énergies existantes :

agro combustible, Céréales pour le chauffage (biocombustible bioénergie), bois-énergie, Bois de chauffage, bûches, granulés et plaquettes bois, pellets, bio masse, Géothermie chauffage habitat par pompe à chaleur géothermique électricité, éolien, fioul, Gaz naturel en compteur, gaz de ville, gaz canalisé GRDF,

Propane en citerne gaz GPL ou compteur de gaz liquéfié, Gaz : bouteille de gaz butane et bouteille de gaz propane, capteurs solaires, solaire thermique, solaire photovoltaïque, pompes à chaleur électriques, pompes à chaleur à gaz, pompes à chaleur hybrides ainsi que des démarches liées au développement et à la diffusion des énergies renouvelables.

Picbleu promeut le développement des énergies propres et favorise des initiatives destinées à accroître le rôle des énergies renouvelables dans l’économie et la société.

Une Prime à la casse pour changer sa chaudière bois, gaz, fioul a été mise en place pour remplacer les anciennes chaudières qui équipent près de 18 millions de logements en France. Les énergies renouvelables incluent : l’énergie solaire photovoltaïque, le solaire thermique basse température, l’énergie solaire thermique haute température, l’énergie éolienne, l’énergie hydraulique ou hydroélectricité, la géothermie, la biomasse elle-même composée par le bois-énergie, le biogaz et les biocarburants.

Voir Comparatif de l'évolution énergies fossiles et renouvelables 

Vous pouvez demander un devis pour tous les travaux de bâtiment grâce à l'annuaire géolocalisé Picbleu et visualiser les tableaux comparatifs pour comparer les différentes énergies.

Vous pouvez également utiliser le Méthode de calcul des énergies de chauffage unités de mesure afin d'effectuer conversions et calculs.

 

Constate-t-on un tournant vers les énergies renouvelables ?

 

Grâce aux différents médias, la maison écologique, le dérèglement climatique, le développement durable, les énergies renouvelables... sont des termes de plus en plus connus du grand public en France, et ce, depuis 2006. Une avancée spectaculaire des pompes à chaleur avait eu lieu, phénomène lié aux crédits d'impôt (voir les dispositions fiscales actuelles), l'engouement pour les poêles à pétrole leur a succédé puis actuellement le poêle à granulés de bois et ses dérivés ont les faveurs du grand public.

Toutes les aides fiscales déployées par les pouvoirs publics ainsi que les immenses dépenses publicitaires qui ont été dépensées notamment par l'énergéticien électricien français ont largement participé à un nouvel essor de l'usage électrique en France. Il est toujours utile de se demander si l'argent du contribuable est toujours employé à bon escient, car les dépenses énormes consacrées à la publicité du développement d'une seule énergie (l'électricité) déclinée sous plusieurs formes ne favorisent pas la diversité du bouquet énergétique et n’incitent pas à la modération lorsque, par exemple, la climatisation (grande émettrice de CO2 et de gaz à effet de serre) est mise en avant en termes de confort et de modernité.

En effet, il faut diversifier notre bouquet énergétique : le principal enjeu est de concilier progrès, confort, développement économique, santé de la population et santé de l'environnement.

 

Point positif, grâce à l'éveil de la conscience individuelle, la consommation d'énergie est devenue un critère d'achat pour plus de la moitié des Français (ce qui a un effet bénéfique en matière d'environnement), mais qui ne résout pas le vrai problème qui est la demande en énergie de plus en plus importante par de plus en plus d’individus.

En matière de chauffage, la vente des chaudières à condensation s'est généralisée, les panneaux solaires sont en forte progression avec une surface totale de capteurs installée qui s'accroit d'année en année, le marché des chaudières à bois ou à céréales s'est développé.

Tous les supports médias, les salons, les foires et expositions (dont les thèmes vendeurs du moment sont principalement consacrés aux énergies renouvelables) ne cessent de se multiplier... et de nombreuses entreprises nouvellement créées surfent sur cette nouvelle vague avec des motifs plus ou moins honorables...

Actuellement, faut-il encore investir dans son chauffage ?

Oui, plus que jamais, mais avec discernement, car en attendant les futures constructions à très basse énergie, de cette dépense dépendra votre tranquillité et votre confort de vie pour les années à venir.

Le financement d'une bonne installation de chauffage durable devient un réel investissement. Ce chauffage durable donnera une plus-value à votre habitation, vous assurera des locaux sains, gage de santé et de bien-être dont vous bénéficierez au quotidien.

En revanche, un chauffage acheté trop bon marché ou mal adapté se révélera la plupart du temps très gourmand en calories et n'apportera aucune valorisation de votre patrimoine et pourra même influencer négativement votre santé, celle de vos proches, celle de vos voisins ou celle de vos collègues de travail. Un devis de chauffage au bois, gaz, fioul ou énergies renouvelables doit être apprécié par rapport aux besoins réels du logement et non pas par rapport à l'offre de l'entreprise.

Choisir la bonne énergie de chauffage centimes KWh Picbleu

 

 

 

 

Raisonner uniquement en centimes kWh n'est pas suffisant.


Faut-il se fier uniquement aux comparatifs sur les prix ?

 

Faut-il se fier uniquement aux comparatifs sur les prix des différentes énergies que l'on trouve sur internet, dans les magazines, dans les salons, les expositions, etc. ?

 

Non, les comparatifs ont le mérite d'exister, mais ils ne reflètent pas la réalité. En effet, raisonner uniquement en centimes kWh n'est pas la bonne méthode, car il faut également intégrer dans le prix de revient global d'autres notions plus complexes à appréhender qui sont le rendement d'une installation, les coûts liés (transport, entretien, maintenance), l’investissement, l'amortissement... etc.

Seuls un calcul et une étude fiable effectués par un spécialiste peuvent amener une réponse précise. Ne vous fiez pas uniquement aux propos de vendeurs ou d’installateurs dont le but est uniquement de vendre le matériel qu’ils commercialisent.

Existe-t-il des organismes indépendants capables de conseiller sans parti pris ?

Oui,L'ADEME (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie) informe les utilisateurs sur les différents moyens permettant d'économiser l'énergie.
Pour obtenir des renseignements, vous pouvez soit téléphoner directement au 0810 060 050, soit vous rendre dans l'un des 160 espaces Info-Énergie répartis sur tout le territoire, comptant quelque 300 conseillers au service du public. L'adresse la plus proche de votre domicile vous sera communiquée en téléphonant à ce même numéro. Les informations sur le chauffage, l'isolation, les énergies traditionnelles, les énergies renouvelables et les aides financières sont gratuites.

Un bon chauffage est-il celui dont l'investissement coûte le plus cher ou le moins cher ?

Le meilleur chauffage est tout simplement celui qui offre le meilleur rapport « qualité/confort/santé/coût d'investissement/coût d'exploitation/impact environnemental » pour votre habitation. C’est en raison de tous ces facteurs multiples dont les combinaisons sont infinies qu'il n'existe aucune solution universelle idéale et qu'il est indispensable de calculer, au cas par cas, l'ensemble des facteurs « situation/environnement/construction/besoins/possibilités financières » avant de choisir le système de chauffage et l'énergie, les mieux adaptés à votre situation particulière.

Est-il préférable de choisir une installation économique à Investissement ou économique à l'exploitation ?

Votre installation doit réunir ces deux paramètres plus l'aspect environnemental. Il est en effet impératif de raisonner en coût global lorsque vous déciderez de votre système de chauffage. Que votre maison soit neuve ou rénovée, il est primordial de veiller à une isolation poussée et à des critères de déperditions optimisés. Le budget consacré à l'investissement isolation/chauffage doit être défini selon vos besoins et vos possibilités. Si ce budget est trop faible, il pénalise votre confort, augmente les coûts d'exploitation et probablement les risques liés à votre santé.

Le coût d’investissement peut, en effet, varier du simple au double en fonction de l'énergie retenue, des matériels sélectionnés, mais également de la qualité de la réalisation de votre installation. À l'inverse, un budget trop important lié à des offres conjoncturelles comme les systèmes thermodynamiques dont la fiabilité n'est pas prouvée et dont le coût énergétique et environnemental de l’énergie est amené à augmenter peut se révéler inutile. Faire le choix d’une vraie énergie renouvelable comme celle du vent ou du soleil est particulièrement judicieux et faire confiance à un professionnel pour la sélection des équipements et leur pose constitue également des éléments de choix très importants. L'objectif de l'installation est d'offrir, pendant au moins une dizaine d'années, un bon rapport coût d'investissement/confort/santé/coût d'exploitation/coût environnemental avant de passer aux normes de la maison négawatt qui produit plus d’énergie qu’elle n’en consomme.

Quelle est la meilleure énergie ? (cliquer sur le bandeau ci-dessous).

Cliquez dessus pour comparer les énergies

 

 

 

 

Question Parmi les choix des énergies disponibles, comment choisir la meilleure ?

 

Pour choisir celle qui vous conviendra le mieux, il est nécessaire de comparer toutes les caractéristiques de chacune des énergies qui sont traitées dans le guide de l'énergie de ce site (disponibilité, coût des matériels qui leur sont associés, coût d'exploitation, temps d'amortissement...). La destination, l'usage que vous en ferez sera aussi déterminant : habiter un appartement de petite taille ou une grande maison, occasionnellement ou à temps complet, influencera également le choix entre telle ou telle énergie. En rénovation comme dans le neuf, les installations combinant une vraie énergie renouvelable (capteurs solaires pour la production d'eau chaude sanitaire) et une énergie d'appoint traditionnelle (chaudière gaz naturel, par exemple) peuvent constituer une solution acceptable.

Le saviez-vous ?

 

Les matériaux et les équipements d'une construction influent-ils sur le chauffage ?

OUI, ces éléments influencent fortement le coût du chauffage et son impact environnemental. Un bâti bien isolé et parfaitement ventilé limite les déperditions (perte des calories), limite les consommations énergétiques (suppression des ponts thermiques), améliore le confort (suppression des zones froides). L’emploi et l'usage de matériaux et de produits d'isolation sains et naturels dans la construction limitent la pollution intérieure des logements. Les politiques gouvernementales devraient favoriser l'isolation dans les programmes de constructions neuves et encourager les travaux d'amélioration (Finances incitatives, crédit d'impôt, TVA à 5,5 %, certificats d'économie d'énergie, prêts bonifiés, etc.).

Une construction peut être équipée de multiples manières, mais l'élément primordial se trouve en cliquant sur la maison ci-dessous. 

Cliquer ici pour connaître l'élément primordial

Commentaires
Il n'y a pas encore de commentaire pour cette page.
Commenter cette page
Veuillez vous créer un compte ou vous connecter pour participer à la discussion

Tous les articles

Actualités

Dossiers

Conseils

Trucs et Astuces

Normes

Publireportages