Choisir une chaudière économe à plaquettes ou bois déchiqueté

Dernière modification :

Que choisir comme chaudière à bois entre les marques sélectionnées par Picbleu : Linder & Sommerauer, Hargassner. Avis sur la fiabilité, rendement, prix, pollution, coût d'exploitation, proximité, SAV (Service aprés vente). 

 

SOMMAIRE

Bois déchiqueté de chauffage pour les chaudières habitat Photo Picbleu.jpg

 

Les chaudières à bois

Longtemps catalogué comme un mode de chauffage rudimentaire, le bois énergie a beaucoup évolué avec les progrès technologiques des appareils proposés par les fabricants, un développement dû également à l'augmentation du prix des énergies fossiles. Les incitations fiscales sont également à l'origine du nouvel essor de la filière bois qui injustement met l'accent sur les granulés de bois en oubliant les plaquettes de bois ou copeaux de bois

 

Le bois énergie

Cet article est donc destiné à faire valoir le bon sens pour utiliser le bois déchiqueté peu transformé, d'une réelle proximité, source d’emplois pour exploiter la diversité de nos forêts et tenter de contribuer à redresser notre balance commerciale. Cet article traite des chaudières à bois déchiqueté, des crédits d'impôt, de l'entretien, des coûts, des rendements, des avantages et des inconvénients de cette énergie dont la filière est en développement constant en France. 

Si les granulés de bois proviennent eux aussi de la ressource bois, leur fabrication et leur distribution nécessitent un traitement plus industriel, plus consommateur d'énergie grise et donc de CO2. De plus, certains chiffres sont éloquents : la France et l’Europe de l’Ouest ont importé en 2013 plus de 2 millions de tonnes de granulés, ressources de plus en plus importées de différents pays d'Europe et d'Amérique du Nord.

Le bois énergie est décliné sous plusieurs formes : le bois bûche, les granulés de bois, le bois déchiqueté appelé également plaquettes forestières.

 

1. Progrès technologiques 

Les techniques de chauffage bois ont fait des progrès technologiques considérables ces dernières années. Il est toutefois préférable de rester aux technologies simples et basiques qui ont fait leurs preuves, la fiabilité est indispensable.

Les plaquettes forestières

Souvent, les plaquettes forestières (bois déchiqueté ou résidus de bois très secs de 7 à 10 % d'humidité) proviennent de la propriété de l'utilisateur et servent à alimenter les chaudières à bois déchiqueté. Ce type de chauffage est souvent présent dans des habitations situées en milieu rural qui généralement n'ont pas de problème de place pour le stockage.

Les plaquettes de bois sont des copeaux de bois brut de sortie d’une machine mobile généralement nommée déchiqueteuse. Les plaquettes (ou copeaux) sont de longueurs inférieures à 50 mm après tamisage, certaines chaudières comme les LINDNER SOMMERAUER ou HARGASSNER tolèrent du sur mesure sous réserve d’une certaine flexibilité des copeaux.

Le bois déchiqueté appelé aussi plaquettes forestières (à ne pas confondre avec les briquettes de bois compressées) qui sont de petits morceaux de bois issus du broyage par des engins mécaniques, des rémanents d’une exploitation forestière ou de bois de faible diamètre (plus de 80 mm).

L'exploitation des centrales nucléaires, l'envoi de CO2 lié à l'exploitation de l'uranium et son transport, l'utilisation des centrales thermiques à charbon, fioul ou gaz lors des périodes de pointe hivernales dues à un surdéveloppement de l'électricité utilisée pour le chauffage, provoque une production de gaz accentuant le dérèglement climatique.

À l’opposé, la combustion du bois ne libèrerait dans l’atmosphère que le carbone stocké progressivement par les arbres au cours de leur croissance (photosynthèse). 

 

2. Le bois déchiqueté 

Quelles sont les équivalences du bois énergie ?

N. B. : Dans le tableau ci-dessus, les émissions de C02 intègrent l'activité de l'ensemble de la filière : (production, abattage, transformation, transport, etc). 1 tonne de granulés de bois équivaut à 460 litres de fioul domestique. Fioul domestique, hydrocarbure, combustible fossile, FOD 1 kg de granulés équivaut à environ 0.46 litre de fioul.

 

Tableau d'équivalence
pour 15000 kW/heures de chaleur fournie
Besoins annuels moyens d'une maison ancienne isolée RT 2005 de 150 m²
Type de combustible Quantité nécessaire Coût annuel Émission de CO2
Granulés de bois  3.26 tonnes 978 € 500 kg
Plaquettes sèches 3.75 tonnes 450 € 500 kg
Bûches de bois 11 stères 550 € 600 kg
Fioul domestique 1500 litres 1500 € 7000 kg

 

3. Chaudières bois ou céréales 

Différents constructeurs proposent des chaudières fonctionnant uniquement aux granulés de bois, au bois déchiqueté, ou aux céréales. Les plaquettes forestières appelées bois déchiqueté sont l'une des sources d’approvisionnement des chaudières à bois à chargement automatique.

Les puissances disponibles sont à adapter exactement aux besoins pour éviter un sous fonctionnement qui deviendrait polluant pour l’environnement et destructeur pour la durée de vie de la chaudière. Le plus souvent, la gestion est électronique avec des tableaux de commande situés en façade. Leur puissance est modulable de 30 à 100 %. Elles sont pourvues de système de sécurité incendie contre les retours de flamme vers le réservoir. Enfin, il est possible de les associer à un ballon d’eau chaude sanitaire (ECS) couplé à une installation solaire. La livraison de ces derniers s’effectue dans un silo placé dans un local technique. Le bois déchiqueté est acheminé depuis le stockage vers le brûleur par une vis sans fin ou une trémie.

 

4. Chaudières Sommerauer 

Anciennement appelées Lindner et Sommerauer du nom des 2 concepteurs de la marque, la fille de l'un d'eau a repris le flambeau et simplifié le nom pour ne garder que Sommerauer.

La chaudière Sommerauer gère tout automatiquement : l'approvisionnement (le bois arrive directement dans le foyer de la chaudière), la combustion (allumage automatique), descendrage, nettoyage, etc. Les puissances varient de 15 à 490 kW, pour chauffer une maison individuelle, une collectivité ou une entreprise. 

  Chaudière à bois énergie Lindner et Sommerauer Document Picbleu

5. Les chaudières Hargassner 

Les chaudières Hargassner mixtes EcoHK (Bois déchiqueté, granulé, miscanthus, rafle de maïs) d'une puissance de 20 à 60 kW répondent déjà aux futures réglementations et normes les plus sévères. Elles sont parfaitement adaptées aux nouvelles habitations dites BBC et bâtiments de basse consommation. Elles trouvent également leur place dans le collectif privé ou public, le tertiaire, l'industrie ou la production agricole (fromageries, séchoirs, etc.).

Ces chaudières Hargassner sont équipées d’un brûleur à bois déchiqueté piloté par une sonde placée sur l’acquastat de la chaudière qui remet automatiquement le chargement de bois déchiqueté en route lors de la chute de température. Rendements supérieurs à 90%. Particules de poussières < 20mg/Nm³*. Monoxyde de Carbone CO < 15 mg/Nm³* * à 11% d'Oxygène et à Puissance Nominale.

Hargassner chaudière EcoHK plaquettes de bois

 

6. Installations de chaudières 

Reportage sur une installation de chaudière à bois déchiqueté.

Ci-dessus, chaudière à bois déchiqueté. Sur le coté de la chaudière se trouve l’arrivée du combustible par vis sans fin, cette arrivée peut se faire de l’autre côté et la vis sans fin peut être adaptée en longueur.

Devant la chaudière, au sol, le cendrier (couvercle rouge) à vider périodiquement, une fois par mois au maximum. Photo Picbleu.

 

Chaufferie d'une installation à bois déchiqueté. Photo Acqualys.jpeg

 

Caractéristiques 

Chaudières mixtes.
Rendement : 89 % à 95 %.
Puissances de 15, 25 ou 40 kW.
Température de fonctionnement : + 60 à + 85 °C.

Sous le stock de bois déchiqueté se trouvent le dessileur rotatif et la vis sans fin d’alimentation de la chaudière. Photo Picbleu ®

 

Silo de stockage de bois déchiqueté. Encyclopédie Acqualys.jpeg

7. Le silo d'entreposage 

Ci-dessus, intérieur du silo d'entreposage de bois déchiqueté. La livraison du bois déchiqueté s'effectue par camion benne, directement dans le silo. Si besoin, lorsque le silo ne peut pas être sous le niveau du sol, une vis sans fin de chargement peut être facilement installée sous le stock de bois déchiqueté. Photo Picbleu.

Vis sans fin de chaudière à bois déchiqueté. Encyclopédie Acqualys.jpeg

 

8. L'entretien des chaudières à bois 

Limité à des gestes non techniques pour le contrôle régulier des poêles :

  • Nettoyage du brûleur pour libérer les cendres.
  • Vider le cendrier des appareils (une à deux fois par mois), nettoyer l’échangeur.
  • Faire vérifier annuellement l’installation par un professionnel, agrée.
  • Faire ramoner 2 fois par an le conduit d’évacuation des fumées.

Certaines chaudières à gazèification dont le rendement est d'environ 95 % donnent pour chaque m3 de plaquettes brûlées l'équivalent d'une boite à chaussure de cendres. Ces cendres peuvent servir de compost pour les végétaux à condition de les saupoudrer qu'en infimes quantités car un excès de cendres ralentit et peut même bloquer de processus de compostage. Dans certaines régions comme le Pays Basque le jambon est conservé dans la cendre de bois.

 

Comparer-les-chaudières-à-granulés-bois-c'est-possible.jpg

 

 

9. Le crédit d'impôt 

Les incitations fiscales sont également à l'origine du nouvel essor de la filière bois. Toutes les dépenses d’équipement de l’habitation principale concernant les équipements de chauffage ou de production d’eau chaude fonctionnant au bois ou autres biomasses bénéficient d’un crédit d’impôt.

Son montant est exprimé en pourcentage des dépenses TTC (subventions déduites et hors main-d'œuvre) facturées et payées.

 

Profitez-de-nos-conseils-pour-faire-le-meilleur-choix-Picbleu.png

Commentaires
Il n'y a pas encore de commentaire pour cette page.
Commenter cette page

Tous les articles

Dossiers

Conseils

Trucs et Astuces

Les performances des chaudières bois gaz se sont améliorées