Energie

Comparatif prix du stère bois de chauffage bûche et granulé

Date de création :
Date de mise à jour : 18/03/2022
Temps de lecture : 4 minutes

La chaudière à granulés peut remplacer le fioul, gaz, électricité, quel que soit le système radiateur, plancher chauffant. Les pellets sont des petits cylindres de bois permettant l'automatisation sans manipulation comme les bûches de bois. Mais il faut bien réfléchir, car la combustion du bois surtout en ville n'est pas idéale : elle génère une pollution de l'air qui n'est pas mieux que le fioul. Mauvais signe : le granulé de bois est industrialisé et vendu par des multinationales qui ont flairé le filon et dont le seul but est le profit.

  1. Le prix du bois en bûche
  2. Le prix du granulé de bois
  3. Remarques sur la biomasse

Le bois en bûche

C'est un combustible traditionnel. Le bois a toujours été utilisé comme combustible de chauffage. En France, la moitié des maisons individuelles sont équipées au bois pour un chauffage d'appoint ou total, ce qui représente 6 millions de résidences principales. Selon les chiffres de l'ADEME.
Par contre, dans l'esprit des personnes interrogées, les bûches de bois semblent leur donner plus de liberté : il paraît facile de se procurer du bois. En réalité, les forêts appartiennent à des privés et la coupe des arbres est bien encadrée.

L'avantage du  bois bûches est d'être sans emballage à la différence du granulé de bois (en sac). Il est donc plus intéressant, mais génère plus de polluants atmosphériques.

La fumée de bois 

Les utilisateurs ont compris que les feux de cheminée ouverts sont très médiocres et que les anciens poêles, inserts et autres cuisinières à bois sont également polluants, car leur combustion imparfaite génère une pollution atmosphérique surtout lorsque le bois est mal utilisé (séchage, humidité, etc.).

Le prix du bois en bûche 

Le bois vendu en bûches varie d'un secteur à un autre. Le prix du bois bûches est de 65 €/mètre cube apparent (stère), mais a été relevé à 109 €/mètre cube apparent (stère) dans la grande distribution.

  • Le prix moyen relevé du bois bûche en 2022 coupé en 50 cm est de 65 € par mètre cube apparent (anciennement stère de bois), mais il existe de fortes disparités d'une région de la France à une autre et d'un détaillant à un autre.
  • Le prix moyen est de 75 € en Bretagne, 68 € dans le sud-est, 60 € dans le sud-ouest, 51 € dans le centre, mais ces prix moyens peuvent doubler suivant la distribution (voir photo).
  • Ces prix varient en fonction de la présence de forêts de bois durs comme le chêne, le hêtre, le charme et des coûts de transport qui se renchérissent en raison de la hausse continue des prix du pétrole.

Linéaire de vente dans une grande surface nationale de bricolage (64) de bois de chauffage de hêtre et de chêne en 33 cm ou 50 cm. Photo Picbleu 

 Vente-de-bois-de-chauffage-Leroy-Merlin.jpg

Prix moyen du bois

Bûches de bois en France :

  • Bûches 25 cm = 66 €/stère 3,4 centimes d'€/kWh PCI
  • Bûches 33 cm = 65 €/stère 3,3 centimes d'€/kWh PCI
  • Bûches 50 cm = 62 €/stère 3,2 centimes d'€/kWh PCI

Relevé de prix

Département de l'Hérault

  • Bûches 50 cm = 104 €/stère 6,4 centimes d'€/kWh PCI ( le moins cher relevé 97 € TTC).

Le prix du granulé de bois 

Le bois en bûches est moins attractif que les granulés de bois pour le grand public, car il demande beaucoup de manipulations (stockage, décendrage, nettoyage, ramonage, etc.), il connaît donc logiquement une plus faible augmentation en termes de développement (21 %). L'année dernière 31000 chaudières à granulés de bois ont été installées.

Le prix du granulés de bois répond au principe de l'offre et de la demande, il sera donc logique que les prix augmentent. Les plantations, entretien des forêts, coupe, débardage, transport, transformation et distribution font appel à des machines fonctionnant au pétrole : ne l'oublions pas.

Remarques sur la biomasse 

Remarques sur le bois énergie en bûches.

Le prix du bois sur pied dans les Landes s'établissait à 10 € le m3 en 2017, depuis une hausse due aux usines récemment implantées utilisant des chaudières biomasse dévoreuses de souches, scories, mais également bois d'éclaircie et troncs d'arbres pouvant servir au chauffage domestique. Un problème d'alimentation pour ces géants énergivores et polluants.

D'énormes progrès ont été accomplis sur la qualité de la combustion

Des progrès considérables ont eu lieu sur les techniques d'optimisation de flamme, de double combustion, de circulation des fumées, de réglage des températures. Les appareils les plus performants sont les chaudières à bois déchiqueté à gazéification qui permettent d'utiliser des bûches de bois, des plaquettes et des granulés de bois.

Les plaquettes forestières ou briquettes sont des bois déchiquetés ou de résidus de bois très secs (7 à 10 % d'humidité) compactés qui brûlent parfaitement et plus longtemps que les bûches.

Que choisir
Que choisir
Profitez des conseils utiles d'un expert au téléphone !
Je m'informe
Sans Engagement

Enregistrer

Donnez-nous votre avis
Cet article a été commenté 1 fois.
Passé du fioul au granulés de bois
Après la lecture de votre article simplement pour dire que j'étais au fioul en 2013 je consommais 1200 euros de fioul pour chauffer 84m2 et j'ai installé une chaudière à granulés Domusa je fesais venir du granulé par camion mais j'avais beaucoup de poussière et du machefer qui me posait des problèmes de pannes a répétition alors je fais avec des sacs de 15 kg et pas de problème je consomme 3 tonnes par an ce qui fait 1000 euros aujourd'hui le fioul a beaucoup augmenté j'espère que le granulé ne va pas suivre l'augmentation parce que sinon avec la retraite qui baisse on se demande avec quoi chauffer