L'inox, acier plus chrome est un matériau inoxydable

Dernière modification :
  • Carrière à ciel ouvert le sous-sol de la croûte terrestre renferme du fer en abondance

    La croûte terrestre recèle un matériaux très abondant : le minerai de fer, une matière combinée à de nombreux autres éléments.

    Saviez-vous Portail habitat Picbleu Qu'est-ce que l'acier ?

    L'acier est un alliage métallique constitué principalement de fer et de carbone, dans des proportions comprises entre 0,02 % et 2 % en masse. C’est essentiellement la teneur en carbone qui confère à cet alliage les propriétés du métal qu’on appelle « acier ». D’autres métaux à base de fer ne sont pas des aciers : les fontes et les ferronickels. La teneur en carbone est inférieure à 0,10 % dans le fer, comprise entre 0,10 à 2 % dans l'acier et 2,5 à 6 % dans la fonte. Aujourd'hui, il ne s'agit plus de fer, mais d'aciers « à très bas carbone ».

    Aide Portail habitat Picbleu Histoire de l'acier

    La fabrication du fer en Europe a débuté en 1 700 avant J.C, les techniques employées jusqu'à la fin du Moyen Âge était identiques : le chauffage conjugué de couches alternées de de bois ou de charbon de bois et de minerai. L'obtention d'une masse de métal pâteuse était obtenue après une cuisson élevée, le martelage à chaud permettait de la débarrasser de ses impuretés afin d'obtenir du fer brut. Une forge était installée sur le lieu de fabrication du le métal. Au fil du temps la technique initiale d'un trou conique dans le sol évolua vers un foyer puis en un four puis se transforma en « bas fourneau » de plus en plus perfectionné. Parallèlement, les quantités évoluèrent avec le savoir-faire : de quelques kilos à l'origine, 50 à 60 kilos étaient produits au Moyen Age. On fabriqua aussi dès le début, de petites quantités d'acier (fer enrichi en carbone) un matériau plus dur et plus résistant. Dès le XVe siècle, les premiers « hauts fourneaux » de 4 à 6 mètres de haut ont permis de couler de la fonte métal ferreux à l'état liquide. De ce procédé naquirent de nombreux éléments de cuisine, de guerre canons, boulets, plaques d'égout, etc. Trois savants français, en 1786, Berthollet, Monge et Vandermonde étudièrent les propriétés de l'assemblage Fer, fonte, acier et notamment le rôle du carbone dans son élaboration. Au XIXe siècle les fours Bessemer, Thomas et Martin permirent à l'acier un développement spectaculaire accompagnant la révolution industrielle.

    Clé à molette Portail habitat Picbleu La composition de l'acier

    Le fer additionné de carbone dans un taux proche de 0 %, correspondant à des traces infimes, jusqu'à 2 % s'appelle acier. Le dosage en carbone influe sur les caractéristiques du métal. Il existe deux grandes familles d'acier : les aciers alliés et les aciers non alliés. Un alliage est constitué lorsque des éléments chimiques autres que le carbone sont additionnés au fer selon un dosage minimal variable pour chacun d'eux (0,50 % pour le silicium, 0,08 % pour le molybdène, 10,5 % pour le chrome). Par exemple un alliage à 17 % de chrome + 8 % de Nickel est un acier inoxydable. Il n'existe pas un acier, mais des aciers. Près de 3 000 nuances ou compositions chimiques sont répertoriées, il est possible de créer des aciers sur mesure pour répondre à des besoins particuliers (aviation, ponts, structures, etc.).

    Composition de l'acier inoxydable

    Schéma ci-dessus, le chrome donne sa qualité inoxydable à l’acier. Au contact de l’oxygène de l’air, une couche d’oxyde de chrome se forme à la surface du matériau. Cette réaction créé une couche passive qui possède la particularité étonnante de s’auto-régénérer. Acqualys

    Banner gauche Portail habitat Picbleu  L'acier inoxydable

    L'inox est un métal constitué de divers éléments d'alliage. Le principal élément d'alliage est le fer (plus de 50%), c'est la base de l'acier inoxydable. L’acier inoxydable, couramment appelé acier inox ou inox est une famille d'aciers, un alliage de fer et de carbone auxquels on incorpore du chrome qui, au-delà de 10,5 % en solution (selon la teneur en carbone) dans la matrice, provoque la formation d'une couche protectrice d'oxyde de chrome qui confère à ces aciers leur inoxydabilité et leur durabilité. Des aciers auxquels on a ajouté du chrome deviennent inoxydables. Les matériaux fabriqués en inox présentent une très bonne résistance à la corrosion grâce à leur mélange de chrome/nickel et d’acier inoxydable, dont les proportions sont signalées par les désignations 18/10 et 18/8. Les autres éléments utilisés dans les alliages ont leur fonction propre : le nickel assure la stabilité et la solidité, le chrome la résistance à la rouille et le molybdène une résistance supplémentaire à la rouille dans des conditions extrêmes comme des endroits fortement pollués.

    L'acier inoxydable inox Documentation Acqualys

    Suivant la norme européenne EN 10088-12, un acier est classé acier inoxydable s’il contient au minimum 10,5 % en masse de chrome et moins de 1,2 % de carbone.

    Banner gauche Portail habitat Picbleu  L'inox austénitique

    L'inox (acier inoxydable) est un métal hygiénique durable et noble qui contrairement à l'aluminium, résiste aux hautes températures et aux U.V. (Ultra violets). L'inox austénitique est le plus répandu, en raison de sa résistance aux basses comme aux hautes températures, aux chocs (bonne ductilité) et à la corrosion intergranulaire (elle évite la corrosion en milieu humide même après soudure), autre qualité : il n’est pas magnétique. Ce matériau résistant aux fluctuations de températures est particulièrement apprécié pour ses propriétés hygiéniques, notamment dans l’univers de la restauration.

    Banner gauche Portail habitat Picbleu  La mention 18/10

    Les ustensiles en inox ont une indication 18/10 ce qui signifie qu'ils sont réalisés avec un acier inoxydable qui contient 18 % de chrome et 10 % de nickel. Son appellation européenne est X2CrNi18-10, 304 L faisant appel au standard américain. (Le suffixe « L » derrière le Nº de l'acier signifie « Low carbon ») le fait qu'il intègre moins de carbone améliore la soudabilité.

    Couteau Opinel Savoie lame en inox et manche en bois de hêtre

    Ci-dessus, un objet faisant partie du patrimoine français : le célèbre couteau Opinel fabriqué en Savoie dont la lame est en inox et le manche en bois de hêtre.

    L' acier inoxydable utilisé pour la fabrication de la lame de ce couteau est un acier suédois, le 12C27 modifié (Sandvik). Grâce à l'adjonction de chrome il présente une haute résistance à la corrosion. Sa teneur en carbone au moins égale à 0,40% garantit un excellent tranchant.

    Banner gauche Portail habitat Picbleu  L'acier inoxydable : un matériau remarquable et recyclable

    L'acier inoxydable est le matériau idéal en extérieur et en intérieur, il est présent dans de nombreux domaines de la vie quotidienne, industries mécaniques, industries agroalimentaires, industrie chimique, transports, médecine, chirurgie, salle d’eau ou en cuisine pour son inoxydabilité. C'est la raison du choix des cuisinistes pour ce métal remarquable. L’acier inox est écologique car il est recyclable à 100 %, tous les accessoires en inox mis au rebut sont utilisés pour fabriquer de nouveaux produits de la même qualité.

    Banner gauche Portail habitat Picbleu  L'acier inoxydable utilisé depuis les années 30

    Depuis les années trente, l’acier inox classique est largement utilisé dans les cuisines notamment professionnels chez les grands chefs étoilés. Les cuisiniers professionnels ne jurent que par l’acier inox, un matériau le plus utilisé dans le monde pour fabriquer meubles et éviers de cuisine.

    Banner gauche Portail habitat Picbleu L'acier inox est inaltérable

    L’acier inox est inaltérable, résistant à la chaleur et aux acides, résistant aux chocs, il possède un coefficient d'élasticité (la vaisselle ne s’y brise pas aussi facilement que sur un plan en marbre ou céramique). Sa structure est également intéressante car sa surface est exempte de pores, il est donc parfaitement hygiénique et très facile à entretenir. 

    Banner gauche Portail habitat Picbleu L’Inox : solide stable et sain mais parfois allergène

    Alliage de fer, de chrome et de nickel, l’Inox est solide, pratique, hygènique et sain s’il est correctement stabilisé. Si la fabrication est effectuée dans de pays comme la chine à bas prix et lorsque les prix sont trop bas les métal risque de passer dans votre assiette et votre organisme. L’Inox est déconseillé à certaines personnes allergiques au nickel, pour ces personnes, il existe fréquemment une cosensibilisation au nickel/chrome/cobalt.

    Le Nickel peut être un allergène alimentaire important : une alimentation normale en amène de 0.3 à 0.6 mg par jour. Les aliments riches en Nickel sont le cacao, les harengs, les huitres, les épinards, les haricots verts, les oignons, les petits pois, les tomates, les margarines, les mayonnaises industrielles, les poires ainsi que le thé. Le café, les légumes, le poivre, les pommes, la rhubarbe, le vin, le vinaigre lorsqu'ils sont chauffés dans des casseroles en « acier inoxydable » peuvent être enrichis en Nickel par la cuisson.

    Banner gauche Portail habitat Picbleu Le choix d'un inox de qualité

    Il est impératif de choisir un Inox de qualité alimentaire (sur l’emballage et sur le corps du produit, la mention « Inox 10/18 » ou « Inox chirurgical » 18 % de chrome /18 % de nickel signifie qu’il est de qualité supérieure, c’est-à-dire stabilisé et inoxydable). S'il s'agit d'ustensiles de cuisine, choisissez des types de casseroles à triple fond, vous bénéficierez ainsi d’une meilleure diffusion de la chaleur, la norriture attachera peu et la cuisson sera possible sans graisse, ou en faible quantité.Pour des ustensiles de qualité vous pouvez faire cuire sans huile ni beurre une pièce de viande en chauffant l'ustensile : dès qu'une goutte d'eau que vous aurez versée circulera au fond sans se vaporsier, vous pourrez y placer la pièce qui dorera avec une qualité de cuisson exemplaire.

    Aide Portail habitat Picbleu Les différents types d'inox : inox 304 et inox 316

    Il existe 2 types importants d'inox : L'inox 304 dans lequel le nickel et le chrome ont été additionnés, et l'inox 316 dans lequel du molybdène (2 à 3%) a été rajouté pour une résistance à la corrosion supplémentaire. Ces 2 types d'inox apportent une fine couche d'oxyde de chrome et éventuellement d'oxyde de molybdène comme protection anti-rouille. Ce film d'oxyde de chrome se forme spontanément par une exposition de l'acier inoxydable à l'air et forme une dure couche qui protège le métal contre la rouille.

    Inox 304

    Les produits en Inox 304 sont utilisables à l'intérieur et à l'extérieur, mais ne doivent pas être utilisés dans une atmosphère polluée (Zone industrielle, zone portuaire, zone évolution véhicules diesels, piscine, industrie chimique, bâiment avicole ou d'élevage, étable,etc.). Le lieu d'installation doit être situé à plus de 50 kms des cotes et le taux d'humidité de l'air doit rester faible. Dans ces environnements à haute teneur en acide chlorique ou en acide chlorhydrique ou proches de la mer, le risque de rouille est avéré pour l'inox 304, risque encore renforcé par la présence de sable, de vent et/ou d'une humidité de l'air élevée.

    Inox 316

    Les produits en inox 316 sont utilisables en milieux agressifs (zone industrielles, zones trafic routier, bord de mer, piscine, etc). Dans ces milieux chlorés et iodés, des points de rouille peuvent apparaitre si l'inox n'est pas entretenu régulièrement particulièrement lorsque les produits sont exposés à de fortes intempéries.

    Accueil Les éléments d’addition

    Le chrome

    Un acier est inoxydable s’il contient au minimum 10,5 % en masse de chrome et moins de 1,2 % de carbone.

    Le carbone

    La teneur en carbone est limitée à un maximum de 1,2 % en masse afin d’éviter la formation de carbures responsables de la corrosion intergranulaire

    Le silicium

    Cette addition confère une résistance à l’oxydation vis-à-vis des acides fortement oxydants comme l'acide nitrique concentré ou l'acide sulfurique concentré chaud.

    Le nickel 

    Cet alliage favorise la formation de structures homogènes de type austénitique, apporte les propriétés de ductilité, de malléabilité et de résilience. Cet alliage n'est pas adapté dans le domaine du frottement.

    Le manganèse

    Substitut du nickel le manganèse  permet de trouver une solution de rechange suite aux incertitudes d’approvisionnement du nickel. Certaines séries d’alliages austénitiques ont déjà été développées

    Le tungstène

    Le tungstène possède la propriété d'améliorer la tenue aux températures élevées des aciers inoxydables austénitiques

    Le molybdène et le cuivre

    Ces deux métaux améliorent la tenue de l'acier dans la plupart des milieux corrosifs (acides, solutions phosphoriques, soufrées, etc.) Le molybdène accroît particulièrement la stabilité des films de passivation.

    Le titane

    Le titane évite l'altération des structures métallurgiques lors du travail à chaud, en particulier lors des travaux de soudure où il prend la place du chrome pour former un carbure de titane (TiC)

    Le niobium

    Possède un point de fusion beaucoup plus élevé que le titane, utilisé dans les métaux d'apport pour soudage à l'arc électrique à la place du titane qui se volatiliserait pendant le transfert dans l'arc électrique.

    Saviez-vous Portail habitat Picbleu Comment se découpe l'acier inox ?

    Il existe 4 techniques pour découper l'acier inoxydable et les alliages de nickel :

    Découpe à la scie : une réponse à des besoins en plats d'épaisseur moyenne à forte

    Dimensions max : 8 m x 3 m

    Épaisseur maximale : 560 mm

    Découpe au laser : pour des tolérances faibles jusqu'à 30 mm d'épaisseur

    Cette technique permet des tolérances faibles pour des pièces découpées jusqu’à 30 mm d’épaisseur

    ≤  6 mm - 0,1/+ 0,1 mm

    >  6 mm et  ≤ 10 mm -0,2/+0,2 mm

    > 10 mm et ≤ 12 mm -0,5/+0,5 mm

    > 12 mm et ≤ 15 mm -0,75/+0,75 mm

    > 15 mm et ≤ 20 mm -1/+1 mm

    > 20 mm et ≤ 30 mm -1,25/+1,25 mm

    Découpe par Jet d'eau (Waterjet) : une haute précision pour des découpes complexes sans altération thermique

    La découpe au jet d’eau est la solution idéale pour des découpes complexes d’acier inoxydable et d’alliages de nickel car la haute précision de ce procédé de découpe par eau sous pression dispense d’une intervention additionnelle d’usinage. Avantage : il n'existe pas de limitation de forme ni de taille ni d’altération dûe à la chaleur.

    Pression: 4000 bar

    Dimensions maximales usuelles : 8000 x 4000 mm

    Épaisseur maximale : 150 mm

    Tolérances sur dimensions : de ± 0,4 mm à ± 4 mm, selon les dimensions et la qualité de coupe

    Dépouille maximale : + 0,2 mm par 10 mm d'épaisseur

    Découpe au plasma : une solution souple pour toutes formes de pièces en inox

    Dimensions maximales : 12 m x 3 m

    Saviez-vous Portail habitat Picbleu Comment entretenir l'inox ?

    Assurez un nettoyage régulier à l’éponge avec grattoir pour surface fragile en utilisant une crème d’entretien liquide. Certaines traces d’oxydation superficielles sont dues en général à des particules métalliques arrivant par la canalisation d'eau. Ces traces s’éliminent facilement en frottant avec l’éponge et la crème. L’inox ne résiste pas à toutes les agressions, certains produits comme le chlore, brome, iode, produits photo, nettoyants pour métaux, etc.) nécessitent l’emploi d’un inox adapté. L'eau de Javel (hypochlorite de sodium) tache l’inox s’il n’est pas rincé immédiatement et abondamment. Le stockage sous un évier de produits volatils comme l'acide chlorhydrique, l'eau de Javel, l'ammoniac, les détartrants, et tous les produits chlorés, iodés ou bromés peuvent attaquer et altérer un meuble en inox ou le dessous de l'évier.

    Les pages sur Picbleu

    France Inox, concepteur fabricant de cuisines haut de gamme prestige et mobilier urbain design

    Quels sont les appareils de chauffage les plus performants ?

    Le home staging ou l'art de vendre rapidement son bien

    L'architecte : un métier ou un sacerdoce exercé par passion

    Frisquet fabricant français systèmes de chauffage de qualité

     

     

Commentaires
Il n'y a pas encore de commentaire pour cette page.
Commenter cette page

Tous les articles

Actualités

Dossiers

Conseils

Trucs et Astuces

Normes