La forêt Française menacée : un patrimoine précieux à préserver

Dernière modification :

À l’échelle européenne, en termes de surface, la France se classe en quatrième position, derrière la Suède 27 millions d’hectares, la Finlande 22 millions d’hectares et l'Espagne 18 millions d’hectares (source FAO).

La forêt française représente 10 % de la surface boisée européenne. Il existe en France 136 espèces d'arbres : 76 feuillues et 60 résineuses.

La forêt française est essentiellement feuillue (chênes, hêtre, châtaignier). Des résineux la boisent également (sapin-épicéa, pin maritime, pin sylvestre.) et recouvrent environ 1/3 des surfaces.

 

La forêt Française s'étendait et s'enrichissait.

La France est le 3ème pays européen pour la surface forestière après la Suède et la Finlande. Chaque année, la surface boisée s'était accrue d'environ 40 000 hectares. La surface de la forêt française avait doublé de 1827 à 2007.

En effet, depuis la Révolution française, le massif forestier avait quasiment doublé, mais les activités humaines ont mis fin à ce processus vertueux.

 

De plus, les aléas climatiques de 1999 et 2009 ont influé de façon dramatique sur les forêts des Landes la troisième forêt d'europe.

 

Depuis 50 ans, l'essentiel du développement de la surface forestière se fait en forêt privée. En effet, la forêt française est privée à 74 %. La surface de la forêt privée couvre plus de 10 millions d'hectares soit près de 20 % du territoire national.

Les causes et les conséquences de la déforestation et la dégradation de la forêt en France et dans le monde sont principalement liées à des activités humaines considérées à tort plus rentables à très court terme que la préservation ou la gestion durable de la forêt.

 

Découvrez pourquoi la surface de la forêt française diminue d'année en année

 

Forêt en automne

 

 

 

 

 

 

 

La beauté des arbres de nos forêts n'est pas que liée à l'esthétique. Les arbres absorbent le gaz carbonique tout en libérant le précieux oxygène. Photo Picbleu ®

 

La forêt s'auto régénère

Si l'homme n'intervient pas en la rasant pour faire des lotissements ou des zones industrielles, la forêt se régénère d’elle-même sur une période d’environ 5 à 200 ans, naturellement grâce aux différentes graines produites par les arbres. 

 

La gestion durable des forêts.

Une partie de la forêt française est gérée et entretenue.

La forêt française est le résultat du travail et de l'investissement des forestiers, mais également de tous les acteurs qui permettent le renouvellement de la forêt en utilisant la matière : bûcherons, scieurs, charpentiers, menuisiers, artisans du bois, entreprises de meubles ou fabricants de papier ou de papeterie. La france a toutefois du mal à valoriser sa forêt.

Le chiffre d'affaires de la filière bois pèse environ : 2,6 milliards d'euros et emploie 440000 salariés.

 

Forêt en hiver. Photo Acqualys

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La forêt en France métropolitaine.

La forêt représente 155 000 km2 du territoire français, soit un taux de boisement de 28,2 % qui avait fortement augmenté depuis le XIXe siècle grâce à d'importants efforts de reboisement.

Le taux de boisement est égal à la surface des forêts rapportée au territoire national (Source : Inventaire forestier national).

Bois sur pied France inventaire forestier IGN 2013

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Schéma ci-contre, le volume de bois vivant sur pied à l’hectare est en moyenne de 161 mètres cubes. Ce volume est plus élevé en forêt publique (184 m/ha) qu’en forêt privée (154 m/ha) et dépasse les 200 m/ha en Alsace, en Auvergne et en Franche-Comté.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'Aquitaine : une moyenne régionale inférieure à 120 m/ha

Par contre pour la forêt d'Aquitaine, en raison du mode de gestion des peuplements forestiers et des deux tempêtes climatiques successives* (qui ont amené en raison d'une énorme quantité d'arbres abattus au développement des cultures, de l'emprise au sol de panneaux photovoltaïques) possède une moyenne régionale inférieure à 120 m/ha.

La région méditerranéenne a une moyenne basse en raison de conditions de milieu moins favorables et d'une urbanisation importante.

* La forêt française a fortement souffert des deux tempêtes des 26 et 27 et 28 décembre 1999 qui ont abattu l'équivalent de sept années d’abattage puis de celle du 23 et 24 janvier 2009 qui a occasionné des dégâts supérieurs.

 

Les principales variétés d'arbres.

La forêt française produit 103 millions de m3 de bois par an.


Les feuillus représentent environ 63 % du total (volume sur pied) : Variétés dominantes 27 % (le chêne rouvre 12 %, le chêne pédonculé 11 %, le chêne pubescent 4 %, le hêtre 11 %, le châtaignier 5 %, et le charme 4 %).
Les résineux représentent environ 37 % du total (volume sur pied) : l'épicéa commun 8 %, le pin maritime 7 %, le sapin pectiné 7 %, et le pin sylvestre 6 %. 10 % des forêts sont des forêts domaniales, propriété privée de l'État.


Le restant est la propriété des collectivités locales principalement les communes, mais aussi les départements et les régions.

Ces forêts publiques sont gérées par l'Office national des forêts elles sont essentiellement de statut privé. Elles sont d’une grande diversité tant du point de vue de leur structure que de leur composition spécifique.

Variétés essences forêt Francaise. Doc Acqualys

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Schéma ci-dessus : les principales variétés d'essences de la forêt française

 

Les forêts d'Aquitaine

Elles constituent la 1ère région forestière française :

1 800 000 ha boisés (taux de boisement 43 %)
1 500 000 ha de forêt privée
24 200 propriétés de plus de 10 ha représentant 1 000 000 hectares

 

Le nombre d'essences.

Le pin maritime : 158 millions de m3 sur pied - 900 000 ha
Les chênes (pédonculé et rouvre) : 39 millions de m3 sur pied
Le châtaignier : 16 millions de m3 sur pied
L'aulne : 3,5 millions de m3 sur pied
Le robinier : 2,8 millions de m3 sur pied
Le peuplier : 1,3 million de m3 sur pied

Une filière essentielle pour l'économie de la région : Récolte annuelle en Aquitaine (m3 de bois rond — 1999).

 

Quels sont les avantages environnementaux et économiques de la forêt ?

La filière forêt-bois contribue à séquestrer et à prévenir les émissions de CO2 à hauteur de 22 %
La filière forêt-bois emploie 440 000 personnes en France

 

Les Français et la forêt : sondage.

Un sondage avait été commandé par le ministère de l'Agriculture et le commissariat au plan, et effectué auprès de mille personnes représentatives de la population adulte, selon la méthode des quotas, par l'agence BVA (mai 2002). Le but était de connaître quelle image, quelle opinion, nos contemporains avaient de la forêt. Cette étude fait apparaître que les Français aiment leurs forêts.

Les personnes interrogées reconnaissent aller en majorité plusieurs fois par mois, et certaines plusieurs fois par semaine, dans la forêt.

 

 

Pour 69 %, la promenade constitue le plaisir numéro un, puis viennent juste après l'observation des plantes et des animaux et la cueillette des champignons. Le sport et la chasse sont largement minoritaires.

 

Autre information capitale :

 

 

un Français sur deux considère que son niveau de connaissance sur la forêt est mauvais ou très mauvais.


Trois Français sur quatre considèrent que « la forêt constitue un secteur économique très important », mais 51 % pensent que la production de papier détruit la forêt.
94 % des Français jugent le bois pour la construction des maisons « solide, chaleureux et naturel en tant que matériau ».
Ils sont 88 % à avoir une image positive de l'Office national des forêts, 80 % des mouvements écologistes, 65 % des bûcherons, et 61 % des propriétaires forestiers.
50 % des Français ont une opinion négative des chasseurs,
86 % des Français estiment que la forêt est « menacée ou très menacée ».

Les Français pensent souvent à tort que le bois bûche de chauffage est très accessible, car il suffit d'aller dans la forêt pur récupérer des troncs pour se chauffer.

 

Les actions pour préserver les forêts

- La protection contre l'incendie est la première des priorités.
- L’entretien (75 %).
- L'interdiction d'accès aux voitures (55 %)
- L'augmentation des surfaces boisées (38 %).

 

La forêt diminue chaque année 

84 % des Français pensent que la forêt a diminué depuis cinquante ans, il s'agit d'une perception :

- fausse suivant les déclarations de certaines sources qui indiquent que les surfaces boisées ne cesseraient d'augmenter en France depuis plus d’un siècle
- vraie lorsque l'on constate sur Global Forest Watch le développement des villes et leur emprise sur la nature.

En résumé, ce sondage souligne le côté affectif et le très fort niveau d'attachement des Français à leurs forêts, et une conscience aiguë des dangers qui la menacent.

L'idée que l'ouverture des forêts est une condition essentielle au soutien d'une opinion informée. Il est donc nécessaire de l’entretenir et de la protéger.

 

Les 4 risques qui planent sur les forêts

Les risques sont importants essentiellement liés à l'activité humaine :

-1) Les incendies de forêt (44 %)
-2) La pollution (01 %)
-3) L'urbanisation (11 %) Autoroutes et infrastructures routières, création de centres commerciaux et industriels, lotissements, agrandissement des zones urbaines, etc.

-4) L'utilisation abusive des arbres

Le gouvernement s'est fixé l'objectif de porter à au moins 23 % la consommation d'énergie produite à partir d'énergies renouvelables d'ici 2020. L'énergie produite à partir du bois est anormalement mise en avant au détriment de l'éolien ou du solaire deux énergies véritablement renouvelables.


Chaque fois qu'une bonne idée émerge, des dérives financières émergent, ainsi les pouvoirs publics ont subventionné de trop nombreux projets de chaufferies collectives. Avec des appels d'offres « CRE Biomasse », ils ont également incité la construction d'immenses centrales à biomasse de cogénération pour la production de chaleur et d'électricité à partir du bois en permettant de vendre l'électricité produite à EDF à un tarif d'achat préférentiel. Les énormes centrales biomasses ont besoin d'une énorme quantité de bois.


La centrale thermique de Gardanne est la plus grosse centrale biomasse de France, elle brûle 850.000 tonnes de bois par an 50% provient de l'étranger notamment du Canada, car la filière bois énergie Française ne peut pas pas fournir autant d'arbres qui seront gaspillés, seul 1.5 arbre sur 10 sert à la production électrique, le reste part en chaleur non récupérée.

 

Afin de contribuer au respect de l'environnement, merci de n'imprimer cette page qu'en cas de nécessité. Pourquoi ?

 

 

  • Les autres articles sur la forêt

  • L'aide essentielle de Picbleu : une plateforme pour tout connaître sur l'habitat et ses occupants

    Depuis la création du site en 2007, des millions d'internautes ont formulé de très nombreuses questions inhérentes à tous les sujets traités dans ses pages.

     

    À l'expérience et avec le recul des années, nous nous sommes rendu compte de la nécessité :

    - De complémenter les informations officielles (ψ Physique) avec une partie liée au subconscient, l'épigénétique et au quantique(∞ Métaphysique). Cela peut surprendre lorsque l'on traite des sujets de l'habitat et de ses occupants mais tout est dans tout.

     - D'offrir une plateforme de services d'aide à la décision qui permet grâce à une aide neutre et bienveillante d'orienter les porteurs de projets vers des marques ou des entreprises sélectionnées.

     

    Illustrer ce propos

    Afin d'illustrer ce propos, donnons comme exemple une personne qui rechercherait des informations sur la construction d'une maison et ne penserait pas obligatoirement à l'environnement dans lequel ce lieu de vie va être construit. 

    L'orientation vers laquelle on pense immédiatement est la présence d'école, d'infrastructures, de commerces, etc., mais il existe une autre dimension moins visible et qui paraît moins rationnelle qui concerne le tellurisme, les émanations de radon, la présence de pollutions très diverses (champs électromagnétiques, etc.), les cours d'eau souterrains, les failles géologiques, la mémoire des sols et des murs, les effets climatiques, etc. 

     

    Le simple fait de savoir qu'un produit est bon nous donne un bénéfice au niveau de nos cellules.

    Les éléments évoqués ci-dessus sont l'une des raisons pour lesquelles Picbleu a créé une plateforme d'information à cet effet. Elle est dotée de toutes les qualités informatives inhérentes à l'encyclopédie Picbleu.

    Elle présente concomitamment l'information concernant tous les domaines de l'habitat (construction, énergies, chauffage, etc.) ainsi que des données diverses (santé, logique, métaphysique, etc.) trop souvent absentes tout en constituant un mix entre les données scientifiques, techniques et d'actualité.

    Nous vivons sur une planète vivante créée pour la vie qui, grâce à toute une série de « coïncidences » heureuses et extraordinaires, nous offre les conditions idéales pour notre passage sur Terre.

    Dans certains cas, un spécialiste de l'habitat pourra vous apporter son aide et ses connaissances.

    Dans certains cas, un radiesthésiste compétent pourra même collaborer utilement, avec une grande précision, à l'élaboration d'un check-up complet associant tous les paramètres indispensables à la finalité d'un projet.

     

    La transition énergétique et les améliorations de l'habitat

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La nécessité d'étudier un lieu dans son ensemble (humain et habitat) est essentielle pour Picbleu :

    Connaître la transition énergétique : décider pour agir

    Tous les savants, scientifiques, sociologues, ingénieurs sont confrontés à la même problématique : celle d’étudier un élément aux propriétés observables définies et donc limitées.

     

    La loupe et le microscope rendent flou

    La loupe et le microscope font perdre de vue qu'un objet s'insère dans un ensemble de relations et de processus.

    Afin de pouvoir saisir le réel, il est indispensable de sortir de tous les cadres, il faut étudier des savoirs portant sur des objets très éloignés du sujet traité et explorer ce qui se cache derrière les formes observables du monde. En faisant référence au célèbre aphorisme d'Abraham Maslow « Si le seul outil que vous avez est un marteau, vous tendez à voir tout problème comme un clou » (The Psychology of Science, 1966).

     

    L'hyper spécialisation ne donne qu'une vue limitée

    L'hyper spécialisation dans le fonctionnement de la société humaine occidentale ne donne qu’une vue partielle de la complexité du Monde et de sa beauté.

     Aphorisme d'Abraham Maslow


    Le généticien pensera que la génétique sauvera l’humanité, l'architecte s’imaginera que ses réalisations ne sont pas simplement des moyens physiques, mais qu’ils possèdent une portée philosophique supérieure. L’humain, qu’il soit scientifique, religieux ou créateur est un animal social qui partage ses idées, ses conceptions de la vérité, ses valeurs nobles ou celles qu'il attribue à la beauté si bien que par la loi universelle de la convergence, les individus finissent par suivre les mêmes voies. Les informations sont dispersées et semblent sans relations dans le mode dans lequel nous vivons.

     

    Dans certains cas, il y a des interdépendances, mais qu’on ne doit pas confondre avec l’interdépendance quantique qui repose sur des superpositions d’états, des complexités extrêmes, des apories à large échelle et nul doute, des processus de calcul quantique. Des intrications incluant des informations en relation avec un ensemble de « constituants quantiques ».

     

    Nos convictions et nos certitudes sont parfois trompeuses :

    « Ce qui nous paraît être de la matière solide n'est constitué en réalité que de particules vibratoires tournoyant dans un grand vide à une telle vitesse qu'elle nous donne une impression de solidité. Si le mouvement de ces particules cessait tout à coup comme un ventilateur qui s'arrête, il n'y aurait plus que du vide. Nous sommes en réalité de l'énergie informatisée en action ».

     

    Source CERN (Centre Européen de Recherche Nucléaire Genève), Travaux sur les anneaux d'accélération des particules.

     

    Afin de contribuer au respect de l'environnement, merci de n'imprimer cette page qu'en cas de nécessité. 

    Pourquoi éviter d'utiliser du papier et de l'encre ?

     

     

Commentaires
Il n'y a pas encore de commentaire pour cette page.
Commenter cette page
Veuillez vous créer un compte ou vous connecter pour participer à la discussion

Tous les articles

Actualités

Dossiers

Conseils

Trucs et Astuces

Normes