Chauffage

Le meilleur choix pour changer de chaudière, les primes

30 % des chaudières de chauffage ont plus de 20 ans, les nouvelles chaudières sont de plus en plus performantes et associent des calculateurs électroniques qui analysent la combustion et sont pourvues de sondes extérieures afin d'optimiser leur fonctionnement en tenant compte de la température extérieure. Des économies peuvent être facilement réalisées. Avec leur remplacement, vous pouvez bénéficier d'aides et de crédit d’impôt qui allègent la facture. 

 

N’oubliez pas de souscrire à un contrat d’entretien obligatoire et nécessaire pour le bon fonctionnement de votre installation. Une chaudière performante associée à une bonne isolation est la clé pour une consommation acceptable. Pour faire des économies d'énergie, cet article détermine le type de chaudière qui vous convient et les aides financières dont vous pouvez bénéficier.
Les chaudières de chauffage peuvent utiliser comme source d'énergie ou combustible le charbon, le bois, l’électricité, le fioul domestique, le gaz naturel, le gaz propane et le solaire.

 

1. Les chaudières à condensation

Les chaudières à condensation condensent la vapeur d'eau des gaz de combustion et récupèrent l'énergie qui est perdue dans les chaudières classiques appelées basse température ou haut rendement. Elles consomment de 15 % à 20 % de moins que les chaudières standard modernes.

 

Les avantages des chaudières à condensation

Elles éliminent tout risque de dégagement de monoxyde de carbone (gaz dû à une combustion incomplète) qui provient de mauvais réglages de la chaudière à évacuation naturelle des gaz ou d’une installation vétuste.
Elles donnent droit à des aides et un crédit d'impôt.

 

Les inconvénients des chaudières à condensation

Dans le cas d'une installation de chauffage fonctionnant à haute température, c'est-à-dire que l'eau passant dans les radiateurs est à 50 ou 60 °, vous pouvez être amené à remplacer plusieurs radiateurs.
Les chaudières à condensation sont plus performantes avec de gros radiateurs, des radiateurs basse température ou des planchers chauffants qui permettent de chauffer avec une température d'eau moins élevée (la température de surface d'un plancher chauffant est de 28 °).
L'eau qui a circulé dans les émetteurs (radiateurs ou planchers chauffants) doit en effet revenir beaucoup plus froide vers la chaudière, afin de permettre la condensation.

 

Le budget à prévoir

Budget à prévoir pour une chaudière gaz : de 1 800 € à 5000 € (Chaudière murale) à de 4500 à 6 500 € (Chaudière au sol) + de 1 000 à 2 000 € d'installation.

 

Les marques de chaudières à condensation à gaz

En chaudières à condensation, quelques exemples de fabricants : Atlantic, Chappée,  Frisquet, De Dietrich, Saunier Duval, Vaillant, Viessmann.

Avec TVA à 20% (si le changement bénéficie du taux réduit la TVA est à 5.5 ou 10 %*

* Pour bénéficier d’une TVA à 5,5 % ou 10 %, il faut remplir 3 conditions :

 

  • Le logement doit être achevé depuis plus de 2 ans.
  • Les travaux doivent être réalisés par un professionnel RGE.
  • Les travaux ne doivent pas impacter plus de la moitié du gros-œuvre (structure), augmenter la surface au sol de plus de 10 %, surélever l'habitation, remettre à neuf plus des 2/3 du second-œuvre (aménagement intérieur).

Lorsque l’une de ces conditions n’est pas remplie, le taux de TVA classique de 20 % s’applique.

 

Coût MarqueModèlePuissance€ TTC TVA 20%
Atlantic

Atlantic fabricant de chaudières

Naema 2 à 12 kW 2451
De Dietrich

LOGO DE DIETRICH chaudières gaz

Nanéo 24 à 28 kW 1800
Saunier Duval

Saunier Duval fabricant chaudière

Thema AS Condens 12 kw 2166
Frisquet

Logo fabricant chaudières Frisquet.

Hydroconfort Condensation Visio*  20 kW  4794
Vaillant

Logo Vaillant fabricant chaudières gaz.

Ecotec plus 25 kW 3149
Viessmann

Logo Viessmann fabricant chaudières gaz

Vitodens  26 kw 2721
         

 * Frisquet est un constructeur français dont les chaudières faites pour durer avec des matérieux nobles ne sont pas frappées d'obsolescence programmée

2. Qu'est-ce qu'une chaudière à ventouse ?

Contrairement aux chaudières classiques qui ont un conduit vertical pour évacuer les fumées, les chaudières à ventouse sont reliées à l'air libre par un seul double tuyau concentrique qui aspire l'air et rejette les gaz brûlés. Il traverse le mur et dépasse de quelques dizaines de centimètres à l'extérieur de la maison.

 

Les avantages d'une chaudière à ventouse

Il est possible de les installer partout, verticalement ou horizontalement même dans un endroit non ventilé. Toutes les chaudières modernes sont équipées de ventouse.

 

Les inconvénients d'une chaudière à ventouse

Le tuyau horizontal doit sortir sur une zone libre (pas chez un voisin) à l'extérieur de la maison, il est peu esthétique. Lorsque le tuyau est vertical, la sortie s'effectue sur le toit, mais dans le cas de logements collectifs, le passage par l'appartement du dessus est impossible.

 

3. Les chaudières hybrides

 

Une chaudière hybride couple une pompe à chaleur qui puise les calories extérieures contenues dans l'air, l'eau ou le sol, c'est un générateur très performant classé dans les systèmes à énergie renouvelable par la RT 2012.

La chaudière gaz possède une capacité de chauffe importante par n'importe quelle température.

Cette solution technique très pertinente consiste à utiliser conjointement les deux technologies : la pompe à chaleur hybride avec chaudière gaz à condensation pilotées par un calculateur électronique. La pompe à chaleur fonctionne la plupart du temps en produisant un régime de température inférieur à 50 °C afin d'optimiser au maximum son COP. Ainsi lorsque les températures descendent en dessous de + 7 °C la chaudière fournit toute la puissance de chauffe. Il en est de même pour des températures de chauffe égales à 60 °C nécessaires pour assurer la production d'eau chaude sanitaire. La chaudière gaz à condensation répond parfaitement à cette exigence de température ainsi qu'à l'appel de puissance instantanée correspondante.

 

5. Trouver un professionnel chauffagiste

Pour changer de chaudière, des chauffagistes professionnels agrées sont disponibles sur l'annuaire Picbleu.

Les tarifs des prestations de ces artisans chauffagistes sont variés, car les prix des chaudières des fabricants sont très différents d'une marque à une autre.

 

6. Les prix des différentes énergies

Le prix des énergies est évidemment un critère important. Vous devez intégrer dans votre calcul financier d'autres coûts tels que l'investissement, l'amortissement, les abonnements, le rendement de l'appareil de chauffage, les frais de maintenance, le coût de l'entretien, le confort (automatisme, maintenance, bruit, odeurs, etc.) et l'impact sur l'environnement (pollution eau, sol, air, particules, déchets, rejets acides, etc.).

Il ne faut donc pas se limiter à la seule prise en compte du coût d'utilisation en centimes/kWh pour bien choisir votre énergie.

L'efficacité des appareils de chauffage et l'isolation sont les seules solutions, la raréfaction et l'augmentation des énergies à venir, la prochaine règlementation RT 2020, vont obliger à apporter un maximum de soin à l'enveloppe du bâti et à leur efficience. Les maisons devront devenir vertueuses et peu consommatrices.

 

7. Les aides pour économiser l'énergie

Les crédits d'impôt :

Une chaudière à condensation donne droit à un crédit d'impôt (hors main-d'œuvre).

Les primes CEE :

Tous les énergéticiens (les fournisseurs d'énergie, fioul, gaz) doivent, sous peine de pénalités, inciter leurs clients à réaliser des économies. Ils octroient donc une prime à la casse si vous optez pour une chaudière plus performante.
Les grandes surfaces comme Leclerc offrent des cartes-cadeaux « primes énergie » à valoir en bons d'achat. Voir primes chaudière gaz.
Une prime CEE (Certificat d'Economie d'Energie) est donnée par tous les énergéticiens (les sociétés pétrolières comme Total, l'électricien comme EDF, les sociétés gazières de gaz naturel privées comme Engie, les sociétés gazières de gaz propane, etc.).

 

Avez-vous droit à l'isolation à 1 euro ?
Avez-vous droit à l'isolation à 1 euro ?
12 millions de personnes sont éligibles et vous ? Vérifiez le montant de votre prime
Je m'informe
Sans Engagement

Les aides de l'ANAH :

L'Agence nationale de l'habitat (Anah) accorde des subventions sous conditions de ressources : des plafonds de revenus ont été fixés pour en bénéficier.

La TVA réduite à 5.5%

Le prêt à taux zéro

 

Que choisir
Que choisir
Bois ? Granulés de bois ? Fioul ? Gaz ? Pompe à chaleur ?
Je m'informe
Sans Engagement

Commentaires
Cet article a été commenté 2 fois.
Changer chaudière gaz pour pompe à chaleur ou poêle à granulés de bois
Je veux remplacer mon ancienne chaudière Gaz propane de 10 ans par une nouvelle mais à condensation. Conseillée par les services de l'ADEME pour mon logement de 1947 dans le massif central qui est dans son jus, j'aurais bien aimé changer d'énergie pour une pompe à chaleur à haute température avec production d'eau chaude mais je ne dispose pas d'un budget suffisant. J'envisage un chauffage d'appoint comme un poêle à granulés étanche à ventouse. Mon habitation fait environ 100 m2. Je n'ai droit à aucune aide hors Prime Energie et crédit d'impôts en raison de mes ressources peu importantes mais supérieures au plafond défini. Pouvez-vous m'appeler parce que lorsque je consulte toutes les personnes je n'obtiens jamais les mêmes réponses et je souhaite un avis vraiment neutre et expert ce qu'il me semble avoir perçu dans la lecture de plusieurs de vos articles bien documentés... Cordialement.
Le poêle à granulé est une option à envisager après l'isolation
Dans un logement ancien mal isolé comme il semble être le cas avant de penser énergie il est préférable de s'en affranchir en isolant le bâti. La pompe à chaleur dans votre cas est inadaptée, son coût initial et son résultat d'exploitation ne seront pas rentables. Le poêle à granulé est une option à envisager mais après l'isolation afin de définir les besoins calorifiques. Un courriel explicatif vous a été envoyé pour un rendez-vous téléphonique.
Commenter cette page