Les 5 règles pour bien installer un poêle à granulés de bois

Dernière modification :

Règles essentielles pour installer un poêle à granulés de bois prix, puissance, volume, emplacement, ventouse. Demande de devis à une entreprise RGE

5 règles pour installer un poêle à granulés de bois : le volume de la pièce, la ventilation des locaux, les raccords de fumées, le conduit de cheminée, le raccordement électrique
Saviez-vous qu'il existe des poêles à granulés de bois silencieux qui fonctionnent sans électricité ni batterie ?

 

 

Poêles-granulés-de-bois-règles-normes-de-pose-Picbleu.png

Installer un poêle à granulés

Si l’installation d’un poêle à granulés de bois indépendant est moins contraignante qu'un chauffage central à radiateurs, elle demande les compétences d'un professionnel qualifié RGE

À la différence d'un système à chaudière couplée à des émetteurs à eau chaude, il chauffe directement l’air de la pièce grâce à des ventilateurs électriques et prélève l'air soit dans la pièce soit directement à l'extérieur, ce qui est préférable.

Pour placer ce type de chauffage, il est important de savoir quelles sont les 5 règles pour installer un poêle à granulés de bois ou pellet pour éviter les erreurs coûteuses.
Pour tous les appareils de chauffage à bois, un conduit d'évacuation des gaz brûlés est obligatoire.

Lorsque le logement est déjà pourvu d'un passage de conduit de cheminée, l'installation est plus facile. Un poêle à granulés doit s'installer dans un logement adapté (moins de 100 m2) et les usagers doivent accepter les contraintes liées aux manipulations ainsi que les inconvénients dus au brassage de l'air et au niveau sonore.

Pour les maisons neuves, un poêle à granulés de bois étanche est obligatoire.

 

Evitez-les-frais-cachés-pour-réduire-factures-Picbleu.png

 

1. Volume de la pièce 

Règle 1 : Le local doit posséder un volume suffisant

Le local doit posséder un volume suffisant pour pouvoir y installer un appareil à bois non étanche qui est un grand consommateur de comburant (8 à 15 m3 d'air pour brûler 1 kg de bois).
Il faut 1 kg d'oxygène par kg de bois consommé.

Pour brûler 1 kg de bois, il faut 1 kg d’oxygène. Dans l’air atmosphérique, l’oxygène représente 1/5 du volume total.

La combustion du bois demande donc une énorme quantité d’air, le bois est donc un grand consommateur d'oxygène.

Ce tableau montre que pour une cheminée ouverte à bois classique, il faut environ 240 m3 d’air pour une combustion de 4 kg/h (avec une allure réglée moyenne) le rendement est très mauvais. 

 

Quantité d'air nécessaire pour la combustion du bois

Type d'appareil

Kg de bois

Oxygène nécessaire

Production calorique

Quantité d'air *

Cheminée ouverte 

1 kg

1 kg

    2 à 4 kWh 60 à 100 m3  

Foyer fermé (insert)

1 k

1 kg

2 à 4 kWh 8 m3


* Quantité d’air consommée par kg de bois lors de la combustion

 

2. Normes ventilation 

Règle 2 : Les ventilations sont obligatoires pour les appareils non étanches

Avec un poêle étanche à ventouse, il n'est pas nécessaire de créer un conduit de cheminée qui dépasse le faitage du toit de 40 cm. Une obligation concernant tous les types de combustible.

Les travaux consistants à modifier la toiture, traverser les plafonds et isoler le conduit au passage des planchers sont donc inutiles, une simple ouverture pratiquée dans le mur le plus proche du poêle à granulés à bois permet de faire passer le conduit à ventouse vers l’extérieur. Une prise d’air obligatoire doit être installée (directe et non déportée pour les poêles à granulés non étanches).

Cette prise d'air doit fournir l’apport d’air adapté pour le fonctionnement correct du foyer et amener dans le local tout l’air nécessaire pour compenser celui consommé par la combustion.

Un kilo de combustible de type pellet/granulés de bois consomme environ 45 m3 d’air ambiant.

 

3. Raccord de fumées 

Règle 3 : L'obligation d'utiliser des raccords de fumées adaptés

Les tuyaux et raccords rigides préconisés par le fabricant assureront une étanchéité parfaite et une sécurité dans le temps et faciliteront les travaux de maintenance et d'entretien (ramonage).

Des raccords de fumées respectant les conditions de sécurité usuelle : 

L’utilisation de tuyaux flexibles extensibles est interdite (uniquement tuyaux flexibles non extensibles d'une longueur maximale de 2 mètres) DTU 24 chapitre 13.

N.B.  La longueur limitée normalement à 2 mètres peut être plus importante si l'avis technique du fabricant du poêle le spécifie.

Il est toutefois préférable pour une tenue dans le temps et une plus grande facilité de ramonage d'utiliser des tuyaux rigides et des raccords étanches.
Les foyers à pellets équipés d’une évacuation forcée doivent être raccordés par des tuyaux hermétiques munis de joints appropriés.

Chaque fabricant propose des tuyaux de raccordements émaillés, équipés d'un joint silicone haute température assurant l'étanchéité, spécialement conçus pour le raccordement des poêles à granulés de bois.

  Tuyau-de-raccordements-fumées-poêle-à-granulés-Doc-Picbleu.jpg

 

4. Conduit de fumées

Règle 4 : il est nécessaire d’avoir un « vrai » conduit de fumée

Il n’existe pas de norme spécifique aux poêles à granulés de bois, aussi il est préférable de « tuber le conduit comme un poêle à bois » lorsque le poêle n'est pas étanche.

 

Conduit de cheminée

Le conduit de cheminée ne doit pas avoir de dimensions intérieures supérieures à 20 x 20 cm ou 20 cm de diamètre.

Lorsque les dimensions sont supérieures ou lorsque le conduit présente des fissures, des lézardes, une isolation insuffisante, il faut tuber le conduit en insérant un tuyau en inox avec un diamètre approprié sur toute la hauteur du conduit.

 

Sortie de toit

Une sortie de toit avec une section conforme et protégée des intempéries doit être installée.

La sortie de toit est la partie terminale du conduit des fumées : c’est de ce dispositif que dépendra un tirage correct. La sortie du toit doit répondre aux exigences suivantes :

  • avoir une section interne équivalente à celle du conduit des fumées.
  • avoir une section de sortie non inférieure au double de la section interne du conduit des fumées.
  • être réalisée de manière à empêcher l’entrée de pluie, de neige ou autres corps étrangers (nids, oiseaux, rongeurs, etc.).
  • être installée de manière à assurer une dispersion des fumées efficace.
  • se situer en dehors de la zone de reflux dans laquelle il pourrait se former des contre-pressions.

Des installateurs proposent de faire sortir les gaz brûlés en façade grâce à un conduit horizontal, des contre-indications existent pour cette solution :

Faut-il installer une ventouse horizontale ?

 

5. Tuyau inox flexible 

Est-il possible d'utiliser un tuyau inox flexible pour raccorder un poêle à granulés ?

Il est interdit d'utiliser des tuyaux inox flexibles extensibles (DTU 24 chapitre 13) pour le raccordement de poêles à granulés de bois.

Un flexible normal non extensible est autorisé si la longueur n'excède pas 2 mètres, toutefois lorsque l'avis technique du fabricant de poêles le permet, il est possible de dépasser cette longueur maximale.

 

6. Normes en vigueur 

Pour un bon fonctionnement, le raccord entre le poêle et le conduit de cheminée ne doit pas être inférieur à 3 % d'inclinaison pour les tronçons horizontaux dont la longueur totale ne doit pas dépasser 2 à 3 mètres et le tronçon vertical d'un raccord en « T » à un autre (changement de direction) ne doit pas être inférieur à 1.50 mètre.

Le tirage doit être de 10 Pa, il doit être vérifié, à l'aide d'un appareil de mesure agrée.

Le raccordement doit pouvoir assurer l'évacuation des fumées même en cas de coupure d'électricité momentanée.

Prévoir une trappe de visite à la base du conduit de cheminée afin que les contrôles techniques et périodiques, dont le ramonage, puissent être effectués. 

 

Poêle-à-granulés-de-bois-devis-et-installation-Portail-habitat-Picbleu.png

 

7. Raccord électrique 

Règle 5 : L’alimentation électrique du poêle à granulés doit être séparée du reste du circuit électrique

Une protection en tête de ligne raccordée directement au tableau électrique permettra d'assurer une sécurité optimale.

Il existe un poêle à granulés de bois silencieux qui fonctionne sans électricité, uniquement par gravité.

Poêle à granulé de bois autonome silencieux sans électricité

 

 Poele-à-granulés-Laminox-Jessica-natural-sans-électricité-Picbleu.gif

 

Les éléments essentiels à savoir

Ce qu'il faut absolument savoir lorsque l'on veut installer un poêle à granulés de bois.

Le bricolage avec les appareils à bois est parfois dramatique.

  Maison-incendie-toit-brûlé-poele-à-bois-mal-installé.jpg

 

Demandez à l'expert

Vous pouvez demander à un expert Picbleu des conseils pratiques vous permettant de choisir le poêle, vous assurer d’une bonne installation ainsi que d’un bon entretien.
Autant de manières d’obtenir une pleine satisfaction dans votre choix et votre confort d'usage.

La théorie est une chose, l'expertise en est une autre.

Consulter des forums éclaire parfois, mais sur internet parfois quand les contre-vérités prennent l'ascenseur, la vérité prend l'escalier...

 

Que-choisir-chauffage-gaz-fioul-granulés-bois-pompe-à-chaleur-Picbleu.png

Commentaires
Cet article a été commenté 7 fois.
Le flexible inox n'est pas interdit pour les poêles à granulés
Je ne vois pas où vous avez été pêcher que le flexible inox était interdit pour les poêles à granulés ! Je suis artisan fumiste depuis plus de 25 ans, certifié QUALIBOIS, et le peu de temps que je consacre à lire les âneries qui se racontent sur internet me désespère ! Si encore cela restait entre vous, mais le problème est que c'est lu par des milliers de clients qui ne savent plus à quel saint se vouer.
Concernant les flexibles inox
Merci pour votre remarque. Grâce à votre contribution, une précision importante a été apportée à l'article concernant les flexibles inox, en effet, seuls les flexibles extensibles sont interdits (DTU 24 chapitre 13). Les flexibles normaux non extensibles peuvent être posés à condition qu'ils aient une longueur maximale de 2 mètres. N.B. Lorsque l'avis technique du fabricant du poêle le précise cette longueur peut être supérieure. Nous préférons conseiller toutefois l'utilisation de tubes rigides qui permettent une plus grande stabilité dimensionnelle et une durabilité plus satisfaisante, de plus, l'entretien et notamment le ramonage sont également relativement facilités. Cette remarque est également valable pour les appareils à bois bûche.
Dommage que le poêle à granulés fonctionne à l'électricité
A la différence d'un poêle à bois bûche , mais qui n'est pas automatique
Calcul de la hauteur du terminal d'évacuation des fumées
Bonjour, Comment calculer la hauteur du terminal d'évacuation des fumées placé en zone 2 (rampant de toiture) pour un poêle à granulés étanche ? En dehors de toute ouverture sur ce rampant, faut-il extrapoler la règle d' 1 mètre minimum par rapport à un mur (Avis technique CSTB cahier 3708), considérant le plan de la toiture comme un mur ? C'est à dire hauteur 1 m pour une pente de toiture à 45° ? Où peut-on se procurer gratuitement la norme NF EN 15287 Partie 2 ? Merci pour votre réponse. Cordialement.
Concernant les flexibles inox, en effet, seuls les flexibles extensibles sont interdits (DTU 24 chapitre 13)
Le conduit du poêle à granulés de bois (pellets en anglais) doit être ramoné deux fois par an. Lorsque la consommation dépasse 1 tonne, il est obligatoire de faire l'entretien. Même si la combustion des granulés de bois est meilleure que le bois bûche et même si les fumées sont invisibles, des particules de suie se déposent à l’intérieur du conduit d'évacuation des gaz brulés. L’entretien doit être réalisé par un professionnel agréé qui vérifiera la bonne combustion, l’étanchéité des joints en silicone et fournira un certificat de ramonage valable pour les assurances en cas de désordres. Le technicien formé par la marque de poêle contrôlera l’étanchéité des portes, l’état du poêle en général, assurera le nettoyage chaque année de l’échangeur, la vérification des sondes et des moteurs. Il notera le nombre d’heures de fonctionnement ainsi que le nombre d’allumages. À la fin de l’entretien qui dure environ une heure, le technicien fournit un relevé de contrôle pour l’appareil.
Réponse complétée par un artisan
Je me permets cette remarque, je suis d'accord avec vous en ce qui concerne votre message par contre, je ne suis pas tout-à-fait d'accord au sujet de l'entretien et du ramonage de la machine. Je suis poseur référent QUALIBOIS, j'effectue également des entretiens (pour la marque Piazzetta) et je trouve la tâche beaucoup plus difficile sur des installations type « solin » pgi avec plusieurs coudes (en étant seul à effectuer cette opération). J'aurais une petite question à tous les artisans : que dois-je faire pour être moi-même QUALIBOIS et non-référent ? Merci de votre réponse cordialement.
Rien ne remplace la pratique
Un commentaire qui en amène un autre. Même si l'installateur a une longue pratique réussie, le législateur a décidé qu'une entreprise de pose d'appareils fonctionnant au bois énergie devait recevoir une formation sanctionnée par une labellisation Qualibois air ou Qualibois eau. L'obtention des aides et crédit d'impôt est subordonnée à cette qualification donc si le professionnel n'obtient pas ce label, il ne pourra pas faire bénéficier des conditions fiscales à son client.
Commenter cette page
Veuillez vous créer un compte ou vous connecter pour participer à la discussion

Tous les articles

Actualités

Dossiers

Conseils

Trucs et Astuces

Normes