Fiabilité des informations sur Internet, spécificité, objectivité

Dernière modification :

Qui a intérêt à diffuser tel ou tel type d'information ? Quel est l'intérêt de faire peur, d'angoisser et même parfois d'inventer de nouveaux risques ? Vous êtes-vous déjà demandé d'où provenaient les informations que vous entendez, lisez ou écoutez à la radio, la presse écrite, la télévision, le réseau internet, les médias en général, etc. ?

La Toile (le Web, Internet) n'est pas un lieu de diffusion de l'information identique aux autres. La publication des articles qui figurent sur Internet est moins contrôlée et beaucoup moins identifiée que celles des autres médias. Face à l'ensemble des données présentes sur les sites où l'on trouve tout et le contraire de tout, la vigilance de l'usager doit rester permanente. Cet article donne les clefs nécessaires à l’analyse des informations trouvées dans les différents sites Internet.

Pour ne pas se laisser engluer sur la « toile », il faut rester particulièrement vigilant. Photo Picbleu®

 

 

1. La recherche de conseils

Les consommateurs ont souvent tendance à chercher des conseils auprès d’autres consommateurs sur Internet avant un acte d’achat parfois représentant un investissement important. Le but est d'avoir un avis objectif sur le produit ou le service recherché.

Même si les associations de consommateurs appellent de plus en plus à la vigilance concernant les avis de clients publiés sur Internet, car des pratiques frauduleuses existent : les faux avis.

 

2. Les faux avis

Les faux avis sont plus fréquents qu’on ne le croit.

70 % des internautes font confiance aux avis d’autres consommateurs avant d’acheter un produit, un chiffre grimpant à 91 % en ce qui concerne le secteur du tourisme (étude Nielsen 2009). L’Union fédérale des consommateurs (UFC) avait déjà détecté le phénomène dès 2008 et dénonçait certaines entreprises se faisant passer pour des clients, vantant les mérites de leurs services ou leurs produits et dénigrant parfois leurs concurrents.

Actuellement, certaines sociétés ont pour activité de rédiger de faux commentaires qui donnent des avis positifs sur un produit, mais qui parfois sont destinés également à faire (ou défaire) la réputation d’une entreprise sur des sites, des forums ou des blogs. Ces méthodes douteuses sont inacceptables pour ces faux avis destinés aux consommateurs particuliers ou professionnels ainsi qu'un réel danger pour les entreprises victimes de témoignages négatifs.

Vagues océan Atlantique Acqualys

3. Les témoignages négatifs

Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, essayez la routine... elle est mortelle (Paulo Coelho).

L'ensemble des médias nous distille à longueur de temps de nombreuses informations souvent tristes, graves, angoissantes. Ce flux d'informations pousse plus ou moins consciemment les populations à se préserver de toutes ces catastrophes. Pourtant, le monde n'est pas si horrible que ces faits semblent démontrer. C'est même le contraire, nous vivons dans un paradis terrestre dans lequel tout a été imaginé pour rendre la vie simplement belle. Mais généralement nous n'en avons pas conscience.

 

4. Une peur entretenue sur les médias

Quel est l'intérêt d'entretenir une peur sur les médias savamment dosée ?

Toute relation humaine expose à des enrichissements, mais également à une part d'inconnu. Dans les sociétés modernes, tous les éléments doivent être contrôlés, l'imprévisible n'est plus toléré, même si la nature surprend parfois avec des manifestations météorologiques comme les aléas climatiques parfois extrêmement brutaux.

Pour certains sujets sensibles, l'information est même absente, seul le discours officiel change et si le risque zéro s'appelle désormais risque calculé, le résultat est identique. Les sociétés d'assurance ont pu vendre leurs produits touchant tous les domaines (sauf pour les centrales nucléaires qui ne sont pas assurables), car il faut désormais se prémunir de tout risque y compris celui de la mort, du moins pour les membres d'une famille qui restent. Les produits portent des noms évocateurs, assurance vie, assurances obsèques, etc.

La peur intelligemment distillée et entretenue possède des intérêts majeurs d'un point de vue économique :

Elle permet de faire acheter des médicaments, des assurances, des biens. Elle permet de faire accepter parfois l'inacceptable aux salariés ou à leurs employeurs. Elle permet même de détricoter des avantages sociaux pour certains et conforter des avantages pour d'autres. En comparant à ce qui se fait de moins bien ailleurs. La durée de vie en absence de maladie, la durée de travail, l'assurance maladie, l'âge de départ à la retraite, et bientôt la durée des congés payés seront revus et corrigés.

Le syndrome lié à la peur est souvent plus nocif que le risque lui-même et les nouvelles maladies psychosomatiques se développent. L'angoisse de ce qui pourrait arriver créé des troubles supérieurs à ce qui arrive réellement. La banalisation de ces informations comme les alertes météo en est un exemple, les conséquences récentes du terrorisme de rue en est un autre exemple : il a cristallisé la peur de l'ensemble de la population et a fait sortir des milliers de personnes dans la rue pour conjurer la peur. Les dégâts sont sous-jacents.

 

5. Un phénomène difficile à contrôler

Il est difficile d'identifier les auteurs des faux commentaires ou avis, car il existe des astuces pour éviter toute identification ou effacer toute trace : publication à partir de cybercafés, utilisation de clefs 3G ou 4G, serveurs intermédiaires, astuces technologiques rendant indétectable l’identification de la source.

D'un point de vue législatif, le cadre légal est particulièrement complexe et délicat à bâtir. En France, la DGCCRF (la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) admet que ce sujet est difficile à traiter en pratique même si une norme ISO sur les avis de clients, destinée aux sites de commerce électronique est en cours d’élaboration.

 

6. La prudence est la solution

Sur Internet, la prudence est donc la solution : il faut donc rester vigilant en comparant les avis sur différents sites, vous informer auprès de professionnels afin de comparer les offres. Votre propre avis, basé sur des informations variées vous permet de porter votre raisonnement et de prendre une décision réfléchie.

Lorsqu'une information est trouvée par un internaute sur une page Web, il ne lui appartient pas de vérifier systématiquement l'ensemble des points proposés ci-dessous, mais d'apprendre à chercher quelques indices sur lesquels étayer l'évaluation de la fiabilité de l'information afin qu'il prenne du recul lors de ses recherches sur internet. 

Le plus gros problème rencontré sur Internet est la « fiabilité des informations ». En effet, n’importe qui peut diffuser et publier sur Internet les informations qu’il souhaite sous la forme de son choix.

« Devenez malin ». Ce slogan pose la question du postulat de base : les usagers sont-ils peu rusés et juge-t-on les consommateurs peu malins ?

 

7. Garder un esprit critique

Chaque Internaute doit exercer son esprit critique, au fil de « ses navigations en ligne », veiller à « vérifier les sources » l'information et développer progressivement des compétences et des connaissances précises, proches de celles du « journaliste » ou du « détective ».

Comment vérifier si l'information trouvée sur la Toile est fiable ?

L'objectif de cet article est de faire prendre conscience que tous les documents sur la toile n’ont pas le même statut et qu’en conséquence, les informations qui sont à l’intérieur n’ont pas la même valeur. Il est obligatoire de repérer les indications qui peuvent servir à identifier ce statut, la fiabilité et l’objectivité de l’information contenue par le site.

 

8. Etre sûr de la fiabilité

En veillant à ne pas s’inscrire uniquement dans une démarche manichéenne — c’est juste, c’est faux — mais bien dans la démarche analytique suivante : (sont listés ci-dessous, divers domaines où exercer cette vigilance).

  •  Des termes et des qualificatifs trop élogieux doivent éveiller votre attention.
  •  A l'inverse, des termes répétés très négatifs peuvent traduire une volonté de nuire surtout dans les commentaires suivis.
  •  Il arrive parfois que sur différents blogs traitant d'un même sujet on trouve les mêmes commentaires (les mêmes fautes d'orthographe ou de syntaxe indiquent des « copier/coller »).
  •  Retrouvez-vous la source de l’information comme les références de l’institution ?
  •  Retrouvez-vous le nom de l’auteur avec ses titres et champs d’expertise ?
  •  Si c’est un site « anonyme », il faut être prudent.
  •  Comment un site est-il financé ? En particulier dépend-il d'une entreprise ?
  •  L’information est-elle récente ?
  •  Quand a-t-elle été publiée (date de publication, mais aussi date de mise à jour) ?
  •  Pour les articles traitant de sujets sensibles (santé, sécurité, etc.) existe-t-il un comité éditorial, un comité de rédaction (structure de contrôle de la qualité et de la cohérence du site), d’une charte de qualité, d’un comité scientifique en charge de la qualité scientifique des informations ?
  •  Existe-t-il un « web master » responsable de ce site ? Peut-on le joindre facilement ?
  •  Le site cible-t-il le grand public ou les professionnels ?
  •  Peut-on vérifier l’information qu’il publie en particulier par la bibliographie ?
Commentaires
Il n'y a pas encore de commentaire pour cette page.
Commenter cette page