Energie

Mesure du niveau d'une jauge de citerne de gaz propane GPL

Date de création :

Comment mesurer et lire le niveau d'une jauge de citerne de gaz propane ?
Une jauge magnétique permet de visualiser le gaz GPL liquéfié restant, une citerne de gaz propane est remplie au maximum à 85 %. La réglementation en vigueur impose à toutes les citernes de gaz propane d'être remplies au maximum à 85 %, un livreur ne remplira pas une citerne au-delà de ce seuil. 

  1. La citerne de gaz propane
  2. La jauge magnétique gaz
  3. Livraisons de gaz propane
  4. Précision d'une jauge gaz
  5. Masse volumique du gaz
  6. Conseil : éviter la panne

Jauge-magnétique-équipement-citerne-de-gaz-propane.jpg

 

La citerne de gaz propane 

Le gaz est livré en phase liquide lorsque vous utilisez votre chaudière ou votre appareil à gaz, vous soutirez du gaz, le gaz passe de phase liquide en phase gazeuse, il faut laisser un certain volume dans la citerne appelé ciel gazeux pour que le gaz propane liquide puisse se vaporiser sans qu'il n'y ait de surpression dans le réservoir.

  • Une citerne de gaz est entièrement pleine lorsque la jauge indique 85 %.
  • Les 15 % appelés ciel gazeux permettent au gaz de se détendre (passer de forme liquide en phase gazeuse) en fonction de la température extérieure. Cette zone gazée correspond, également, à la marge de sécurité nécessaire en cas de suremplissage lors d'une erreur de livraison.

 

Les chauffeurs livreurs sont formés à la fois au transport de matières dangereuses et à l’emplissage des réservoirs fixes en gaz propane.

La jauge magnétique gaz 

Les citernes sont équipées d'une jauge magnétique mécanique avec un flotteur, elles donnent un niveau approximatif de gaz restant. La jauge magnétique permet au client de connaître en permanence le niveau de gaz contenu dans sa citerne. En effet, l’aiguille reproduit le mouvement de la jauge (axe/flotteur) grâce à deux aimants. 

Interpréter l'information indiquée par la jauge

Afin de suivre l'évolution de sa consommation et la date de nouvelle commande, les citernes de gaz propane sont équipées de jauges magnétiques de niveau permettant de connaitre simplement la quantité de gaz présente dans le réservoir. Le cadran lié à une jauge est échelonné en pourcentage :

  •  85 %, cuve pleine.
  •  Moins de 30 % en période hivernale, il est préférable de faire une commande.
  •  Moins de 20 % en période estivale,  il est préférable de faire une commande.

 

Par sécurité et sachant que la température extérieure influe sur la vaporisation du gaz, une marge de sécurité est fixée à 20 %. Plus la citerne se vide et moins le gaz peut se vaporiser, si la température est basse, le gaz se vaporise plus difficilement, les parois du récipient récupèrent les calories extérieures.

Lorsque l'échange n'est plus possible, les parois gèlent et le gaz ne se vaporise plus.

Comment fonctionne cette jauge magnétique et que signifie exactement le pourcentage qu'elle indique ?

La jauge d'une citerne est constituée d'un flotteur qui plonge dans le gaz liquide et qui transmet par un mécanisme denté la valeur à une jauge magnétique (par l'intermédiaire d'aimants). Le pourcentage indiqué varie en fonction de la température extérieure (le gaz se dilate par temps chaud) elle donne une valeur relative du gaz restant.

  • Vous avec une citerne de 1000 kg vous divisez par 8.5 c’est-à-dire la capacité de remplissage de 85 %.
  • 1000 kg : 8.5 = 117.64 (chaque tranche de 10 % équivaut à 117.64 kg).
  • Exemple pour une citerne de 1000 kg si la jauge indique 30 % 3 X 117.64 = 352 kg.
  • Exemple pour une citerne de 1000 kg si la jauge indique 50 % 5 X 117.64 = 588 kg. (1000 : 8.5 = 117.64 x 5 = 588 kg).

Jauge-magnetique-citerne-gaz-GPL-propane-Rochester.png

 

Livraisons de gaz propane 

Les livraisons de gaz liquéfié s'effectuent en litres et la facturation en kilos. La facturation s'établit en fonction de la quantité livrée, éditée par le volucompteur du camion, et non pas en fonction du niveau de jauge. Un bon de livraison permet l’enregistrement de la quantité livrée.

  • Les livraisons sont généralement faites par des camions-citernes disposant d'un réservoir de 9 Tonnes de gaz, et dotés d'un tuyau flexible de 35 mètres.
Les volucompteurs sont des instruments de mesure agréés par la DREAL (la direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement) anciennement D.R.I.R.E. (Direction Régionale de l’Industrie, de la Recherche et de l’Environnement). Les camions équipés d'un volucompteur font l’objet d’un contrôle au moins une fois par an et sont dotés d'un plombage évitant toute falsification ou utilisation abusive.

Il est donc impossible que la quantité en litres reportée sur le bon de livraison soit erronée.

Sur chaque citerne GPL, une jauge magnétique indique le pourcentage de gaz propane restant.

Quel est le prix du remplissage d'une cuve gaz propane ?

Certains fournisseurs proposent un système optionnel sans fil qui permet au consommateur de suivre le niveau de gaz restant sans se déplacer jusqu'à la cuve.

  •  Soit il est gratuit et la fiabilité est relative.
  •  Soit il est payant et facturé beaucoup trop cher.

 

Photo d'une jauge équipée d'une sonde à distance, l'aiguille noire permet de visualiser le pourcentage de gaz propane restant (ici 30%)

  Jauge-magnétique-citerne-de-gaz-propane-Picbleu.jpg

 Précision d'une jauge gaz 

La jauge magnétique d'une citerne donne une valeur approximative de la quantité de gaz restante dans le réservoir, c'est la raison pour laquelle le gaz liquéfié est livré en phase liquide par un camion équipé d'un volucompteur étalonné et contrôlé régulièrement par un organisme dépendant des pouvoirs publics.

Une jauge permet-elle de contrôler la quantité réelle de poids de gaz livré ?

Si oui, comment et avec quelle précision ?

  • Le gaz GPL est comptabilisé avec un bon de livraison sur lequel figurent toutes les données de la transaction (volume en litres, masse volumique du propane, date, heure, température, etc.).

La jauge magnétique : fonctionnement technique

  • La jauge est placée sous le capot de la citerne de gaz, le cadran permet la lecture.
  • Un flotteur situé dans le réservoir est en contact avec le gaz liquide et entraîne un système de pignons dentés au bout duquel se trouve un aimant.
  • Cet aimant est en contact direct au travers de la paroi de la citerne avec le cadran de la jauge et transmet le niveau du gaz.

Le cadran de la jauge fixé par 2 vis peut être facilement démonté.

 

Mécanisme-jauge-magnétique-Rochester-citerne-gaz-propane.png

 

Masse volumique du gaz 

Quelle est l'utilité de connaître la masse volumique du propane ?

  • Lors d'une livraison de gaz propane, le volucompteur édite un bon de livraison indiquant le nombre de litres, la température, le pourcentage de la jauge avant et après livraison et l'heure.
  • Sur la facture, le nombre de litres est multiplié par la masse volumique (tableau ci-dessous) le résultat est exprimé en kg qui est ensuite multiplié par la valeur en euros.

 

Conseil : éviter la panne 

La possibilité d'opter pour la livraison automatique est une solution alternative à la commande du client.

  • Elle permet au distributeur de mieux gérer la logistique des livraisons et à l'utilisateur de ne plus avoir besoin de suivre le niveau de gaz restant dans la citerne, une solution permettant au propanier d'estimer la date de livraison grâce à la consommation prévisionnelle du client (historique et habitudes de consommation).

Certaines sociétés privilégient les périodes creuses d'avril à septembre pour effectuer les livraisons, mais le prix du gaz n'est pas vendu beaucoup moins cher qu'en hiver contrairement au passé.

Livraison sur commande ou automatique

Que le système de livraison soit sur commande ou automatique, il est conseillé de surveiller régulièrement votre jauge afin d'éviter la panne de gaz au cœur de l’hiver, une période pendant laquelle les services logistiques sont surchargés avec l'attente du jour de livraison qui peut durer plusieurs jours.

  • Certaines multinationales du gaz louent les camions et le chauffeurs à des sociétés indépendantes afin d'éviter des emplois directs.
  • Pour économiser, elles limitent au strict minimum le nombre de camions de livraison de gaz en vrac.
  • Dès que le froid apparait, les commandes des clients affluent et elles ne peuvent faire face à la demande : les délais s'allongent et ces fournisseurs de gaz ont prévu que certains clients tomberont en panne (chaudière qui éclate avec le gel ou animaux qui meurent de froid).
  • Le risque d'un procés est minime, mais le profit est maximal. De toute matière, les contrats ont été établis avec grand soin par des juristes.

 

Demander de l'aide à Picbleu

Il est possible de demander un conseil ou de consulter les meilleures offres de gaz.

Besoin d'aide ?
Besoin d'aide ?
J'évite les frais cachés et je profite des conseils efficaces de Picbleu pour réduire mes factures
Je m'informe
Sans Engagement

Donnez-nous votre avis
Cet article a été commenté 7 fois.
Niveau du gaz dans une cuve cylindrique
Bonjour, Comme une cuve de gaz est généralement cylindrique, j’imagine que 10 cm de hauteur de gaz dans le fond de la cuve représente beaucoup moins en volume, que 10 cm de hauteur de gaz au milieu (alors que la cuve est à 50 %), non ? Dès lors, si on fait des relevés périodique du niveau de gaz, il faut faire très attention dans les 20 derniers %, puisqu’à ce niveau, le gaz va se « consommer plus vite », non ?
Quel est le meilleur moyen pour vérifier le niveau de sa cuve à distance ?
Lorsqu’on a une maison de vacances où on est bailleur non résident dans sa maison, comment faire pour savoir à quel niveau est le gaz dans la cuve ? Avec la technologie d’aujourd’hui, il doit bien être possible d’avoir cette information sur son téléphone portable, non ?
Les télémétries de contrôle à distance du gaz coûtent cher
Les fournisseurs de gaz ont dans le passé proposé des systèmes déportés de jauges qui fonctionnaient avec des batteries dans la citerne et des piles dans le bâtiment. Se sont posés les questions de la fiabilité et de l'entretien (qui paye quoi). Actuellement, il existe des systèmes compliqués et vendus trop cher ou alors des télémétries proposés par les distributeurs qui posent un boitier dans le capot et visualisent eux-mêmes le niveau. L'intérêt pour eux étant d'optimiser la logistique. Pour le client le système plus pose coûte 240 € TTC, mais avec un abonnement annuel de 60 € TTC, ce qui est un peu coûteux.
La jauge varie en fonction de la hauteur du gaz liquide
Cela parait logique comme raisonnement, car le dispositif est un flotteur qui varie en fonction de la hauteur du gaz liquide. Les jauges magnétiques type Rochester qui sont fixées sur chaque citerne ont une partie interne composée de rouages métalliques dont le mouvement est calculé en fonction de la position de l'aiguille du cadran externe; Celui-ci est gravé de 0 à 85% niveau de remplissage maximal pour respecter un ciel gazeux (la partie gazeuse formée après évaporation du propane liquide). L'exactitude est toute relative : le gaz se dilatant en fonction de la chaleur externe (surtout pour les citernes aériennes). C'est la raison pour laquelle le gaz GPL est livré sous forme liquide incompressible.
Problème de livreur gaz qui note un pourcentage de jauge faux
Ma citerne de gaz est équipée d'une jauge. A chaque livraison depuis que je suis client à FINAGAZ maintenant Antargaz énergies le livreur met des chiffres en % de la jauge sur son bon de livraison . Avant qu'il arrive je prends une photo du cadran de la JAUGE. Et à chaque fois les chiffres recueillis par le LIVREUR sont différents ... à mon désavantage.... des chiffres de la photo que j'ai prise quelques minutes avant ! EXEMPLE : quand la jauge marque 39 % restant .....le LIVREUR NOTE ......35%..... Livraisons après livraisons se sont des % cumulés de différence..... Comment puis je intervenir pour faire cesser cet abus ??? Cordialement
La jauge magnétique n'a qu'une valeur théorique
Le gaz liquéfié est livré en litres incompressibles. Le bon de livraison indique précisément le litrage délivré. Un coefficient fournit par la chambre syndicale du raffinage permet de convertir les litres en kilos. La jauge magnétique n'a qu'une valeur théorique car elle varie en fonction de la température extérieure.
A quelle jauge peut-on le plus se fier, la jauge manuelle rotative ou la jauge de niveau magnétique pour une citerne de GPL de 30 m^3?
Bonjour, je suis cogérant d’une station-service en Algérie. Depuis plus d’un an je me penche sur le problème de livraison de GPL et dois faire face à des valeurs divergentes de la jauge manuelle rotative par rapport à celles de la jauge de niveau magnétique pour la citerne GPL de 30 m^3. Ayant étudié le principe de la jauge manuelle rotative, je me suis tout d’abord rendu compte, au premier remplissage, que la valeur lue sur la jauge manuelle était fausse, puisque la jauge manuelle rotative indiquait 0 alors que 1 500 l avaient déjà été versé selon le compteur du camion livreur, car la longueur du tube, sensé indiquer le niveau du gaz liquide, était bien plus courte que le rayon intérieur de la citerne (19,5 cm = hauteur du fonds de citerne non saisi par la jauge manuelle). J’ai donc imaginé une longueur de tube optimale qui correspond au rayon intérieur moins 1 mm (pour que ça ne touche pas) et fait un tableau de correspondance à l’aide de la formule mathématique de calcul du volume d’une citerne cylindrique horizontale avec fonds bombés en fonction de la hauteur de remplissage, sans néanmoins tenir compte de la pression ni de la température. Ce tableau me permet de convertir la valeur lue sur la jauge manuelle rotative existante en une valeur calculée qui serait lue sur la jauge manuelle rectifiée plus juste que l’existante. Depuis, à chaque livraison, le pompiste note les index des 2 volucompteurs, la valeur lue sur la jauge manuelle et celle de la jauge magnétique avant et après livraison, ce qui me permet de séparer l’écart de vente de l’écart de livraison. Les volucompteurs n’ont pas été étalonnés depuis leur installation en Algérie en 2007, (2 nouveaux sont en attente de livraison). Malheureusement certains camions-livreurs ne disposent pas de compteurs en état de marche. En se basant sur les données de la jauge manuelle rectifiée, tout laisse à croire que la quantité livrée est inférieure à la quantité payée de plus de 30 000 l par mois et que la quantité réellement sortie de la citerne est inférieure à la quantité vendue affichée par les index (d’environ 15 000 l par mois). Si je me fiais aux valeurs de la jauge magnétique, tout laisserait penser, que la quantité livrée correspond bien à la quantité achetée, et que la quantité sortie de la citerne par les volucompteurs dépasserait la quantité vendue affichée par les index des distributeurs. Comment trouver la vérité. Merci pour vos suggestions.