Qu'est ce que l'énergie primaire et finale de chauffage

Dernière modification :

L’énergie primaire :

Elle est exprimée en kWh, une unité qui désigne la quantité d’énergie qu’il faut puiser dans la nature (sous forme de gaz, de pétrole, de charbon, etc.) pour livrer et facturer 1 kWh au consommateur final. L'énergie primaire est l'énergie brute, c'est-à-dire calculée à la source et non transformée (charbon, houille, lignite, pétrole brut, gaz naturel, électricité d'origine hydraulique ou nucléaire)

Ainsi, la livraison d’un kilowattheure (kWh) électrique à un client nécessite la mise en oeuvre dans une centrale électrique de 2,58 kWh d’énergie primaire. Pour le gaz naturel ou le gaz propane comme pour le fioul domestique, le DPE considère conventionnellement qu’un kilowattheure d’énergie finale équivaut à un kilowattheure d’énergie primaire.

L'énergie finale :

L’énergie finale ou énergie disponible est l’énergie livrée au consommateur pour sa consommation directe (par exemple le carburant à la pompe, l'électricité au compteur, le fioul domestique à la cuve, etc.). L'énergie finale est donc l'énergie utilisée par le consommateur, c'est-à-dire après transformation des ressources en énergie et après le transport. C'est l'énergie qui est facturée au consommateur.

L'énergie utile :

C'est l'énergie dont dispose effectivement l'utilisateur après la dernière conversion par ses propres systèmes (rendement global d'exploitation).

Energies primaires et énergie finale

  • Pourquoi convertir en énergie primaire ?

    Nous l'avons vu, l'énergie primaire est donc l'énergie contenue dans les ressources naturelles, avant une éventuelle transformation. Le gaz ou le fioul domestique sont deux exemples d'énergie primaire.

    Le but de la conversion en énergie primaire est de tout rapporter en énergie primaire afin de pouvoir comparer les consommations d'énergies des différents types d'énergie. Pour la réglementation thermique, cette conversion est importante, car le calcul doit être égal pour tous les types d'énergie.

  • Conversion énergie primaire et énergie finale, explication du facteur 2,58 pour l'électricité

    Les conversions énergie primaire et énergie finale permettent de pouvoir mieux comparer 2 installations utilisant deux sources d'énergie différentes. Les calculs des conversions et leurs méthodes font l'objet de lobbyings très importants chaque fois qu'une commission est chargée de les établir.

    L'énergie qui nécessite le plus de transformation est l'électricité qui est l'énergie la plus utilisée en France (environ 42 % des consommations totales). Pour fabriquer de l'électricité, prenons le cycle du nucléaire. D'abord l'extraction du minerai d'uranium, son transport, sa transformation ne sont pas comptabilisés.

    Le point de départ est l'utilisation du combustible dans les centrales nucléaires, la transformation de la chaleur en électricité par de la vapeur d'eau qui entraine un alternateur, le transport de l'électricité sur des réseaux de câbles, les transformateurs et la distribution vers les usagers. La conversion pour l'électricité donne un facteur de 2,58 (1kWhEF=2,58kWhEP).

    Il n'y a pas de transformation pour toutes les autres énergies comme le bois, le gaz ou le pétrole (dont l'extraction et le transport ne sont également pas comptabilisés) la conversion est de 1 pour 1.

  • Les conversions énergie primaire et finale

    Les conversions énergie primaire et finale permettent la comparaison de deux installations utilisant deux sources d’énergie différente.

    Pour obtenir un gain intéressant, il est intéressant d’étudier un changement d'appareillage plus efficient ou de source d’énergie. L’énergie « utile » est celle dont dispose effectivement l’utilisateur après les dernières pertes dues au rendement de ses propres appareils (ampoules d'éclairage, chaudière, électroménager, domotique, appareils électriques, etc.).L'exemple montre pour l'électricité l'énorme perte entre l'énergie de base primaire et l'énergie restituée.

    Pertes et rendements énergie finale

  • Il existe 7 bonnes raisons d'agir pour améliorer l'efficacité énergétique :

    Il existe 7 bonnes raisons d'agir pour améliorer l'efficacité énergétique, Changer sa chaudière, poser des fenêtres à double vitrage, isoler les murs et la toiture font partie des travaux d'amélioration de votre logement importants. Cette démarche éco responsable est primordiale pour votre avenir :

     

     Pour faire baisser votre facture d'énergie

     

     

    En rénovant votre logement, vous diminuez votre consommation d’énergie et réalisez des économies importantes sur vos factures. En isolant, vous faites une première économie sur le prix de la chaudière ou du système de chauffage, car plus le bâtiment est isolé et plus la puissance donc le prix de la chaudière ou de l'équipement baisse.

    Pour s'affranchir du prix des énergies

     

     


    Les énergies renouvelables (eau, soleil, vent) sont disponibles gratuitement. Les énergies classiques bois, gaz, pétrole, électricité utilisent des ressources limitées qu'il faut économiser. Aucune énergie n'est à l'abri, même le bois contrairement aux idées reçues. Une forêt doit être gérée durablement, car les excès actuels dans la biomasse peuvent rendre ce combustible bois énergie non écologique.

    En maîtrisant votre consommation grâce à des équipements performants et adaptés, vous consommez moins et vous êtes beaucoup moins tributaires des fluctuations des prix de l'énergie.

     Pour bénéficier d'un crédit d'impôt

     

     

    Pour bénéficier d'un crédit d'impôt renforcé appelé CITE (Crédit d'Impôt pour la Transition Énergétique).

    Pour bénéficier d'aides et de primes

     

     

     

     

    Les prêts aidés sont une solution pour financer une rénovation ou une construction écologique

    Deux prêts aidés permettent de financer avantageusement des travaux de rénovation, d’achat ou de construction. Il s’agit de l’Eco prêt à taux zéro et du PTZ +.

     

    L’éco PTZ est un prêt réservé aux travaux de rénovation énergétiques et ne peut pas être utilisé pour les travaux de construction. Pour bénéficier de l’éco prêt à taux zéro, il faut soit réaliser des travaux aboutissant à une amélioration de la performance énergétique globale du bâtiment.


    Le PTZ+ sert à financer l’achat d’une première résidence principale, neuve ou existante.


    Les certificats d’économie d’énergie CEE permettent d’obtenir une aide pour vos travaux d'amélioration énergétique du logement.

    Les fournisseurs et les distributeurs d’énergie appelés « obligés » sont tenus par ce dispositif d’inciter leurs clients à adopter des technologies efficaces et à s’équiper de matériels performants leur permettant de réduire leurs consommations (électroménager performant, isolation, matériel de régulation du chauffage, chauffe-eau solaires, pompes à chaleur, etc.). Les grandes surfaces et supermarchés parce qu'ils distribuent du fioul domestique et du gazole entrent également dans ces obligations.

    Les marques Auchan, Carrefour, E.Leclerc et d’autres ont mis en place un système permettant de récupérer des chèques-cadeaux jusqu’à un montant de 1500 euros contre l’achat de certains équipements (isolation, chauffage ou énergie renouvelables.)

    Tous les énergéticiens comme Butagaz (pour les citernes) EDF (pour l'électricité), GDF Suez (pour le gaz naturel), Total (pour le fioul domestique),etc. octroient des primes encore supérieures pour chaque installation d'équipement de chauffage performant (Exemple chaudière à condensation ou hybride, etc.) ou de travaux d'isolation, etc.

     

     Pour améliorer votre confort et votre bien-être

     

     

    Beaucoup de logements anciens et même récents (construits avant le 1er janvier 2013 date de mise en application de la RT 2012) sont mal isolés (Courants d’air, perte de chaleur, bruits, humidité, manque d'aération, etc.).

    Eco-rénover votre logement et installer des équipements plus performants (une chaudière à condensation, une chaudière hybride, une pompe à chaleur, des fenêtres mieux isolées…), permet d'améliorer le confort de vie.

     Pour augmenter la valeur de votre bien immobilier

     

     

    L'affichage de la performance énergétique (« Classe DPE », Diagnostic de performance énergétique) pour vendre un logement est obligatoire. En améliorant la performance énergétique de votre bien, vous augmentez sa valeur immobilière.

     Pour faire un geste pour l'environnement

     

     

    Isoler, rendre étanche à l'air et améliorer l'efficacité énergétique des logements permet d'économiser les ressources, les matières premières et ainsi contribuer à la lutte contre les gaz à effet de serre et le réchauffement climatique.

Commentaires
Il n'y a pas encore de commentaire pour cette page.
Commenter cette page
Veuillez vous créer un compte ou vous connecter pour participer à la discussion