Normes de remblaiement de tuyauteries gaz naturel ou propane

Voir les articles de même catégorie Gaz en citerne normes

Cet article traite de la conformité du remblaiement des tuyauteries enterrées de gaz naturel ou de gaz propane en citerne. Les normes de profondeur de pose dans une même fouille sont de plusieurs types de canalisations et véhiculent des fluides différents.

  1. Les profondeurs requises
  2. Normes enfouissement tuyauteries
  3. Conditions générales d'installation
  4. L'installation d'une tuyauterie de gaz

Normes d'enfouissement & remblayage

Il existe des couleurs conventionnelles ainsi que des dispositifs de signalisation pour les normes d'enfouissement des canalisations, des gaines d'eau potable, du gaz combustibles ou hydrocarbures, d'assainissement, des réseaux électriques ou des fourreaux de télécommunications.

Les profondeurs requises

Ci-dessous, il s'agit d'une pose dans une même fouille de plusieurs types de canalisations véhiculant des fluides différents. Schéma Picbleu.
Note : Le niveau G doit être toujours supérieur au niveau E (d'après cahier des charges D.T.U art 3412).

Normes enfouissement tuyauteries

Les profondeurs normales de pose des tuyauteries enterrées sont définies par une norme.

La distance entre la génératrice supérieure des canalisations neuves de gaz (branchements et accessoires de réseau non compris) et la surface définitive du sol doit être conforme aux règlements en vigueur.

En référence à la norme NF P 98-331

« Chaussées et dépendances – tranchées : ouverture, remblayage, réfection », cette profondeur respecte, en cas de pose en tranchée ouverte, la couverture minimale ci-dessous :

  • 0,80 m pour les canalisations exploitées à une pression supérieure à 4 bar, quel que soit l’emplacement.
  • 0,80 m pour les canalisations exploitées à une pression inférieure ou égale à 4 bars et posées sous chaussée ou zone de stationnement existante.
  • 0,60 m pour des canalisations exploitées à une pression inférieure ou égale à 4 bar et posées sous trottoir, accotement, ou à d’autres emplacements (espaces privatifs, chemins vicinaux…).

Conditions générales pose tuyaux enterrés

Arrêté du 23 février 2018 relatif aux règles techniques et de sécurité applicables aux installations de gaz combustible des bâtiments d'habitation individuelle ou collective.

Les normes d'installation des tuyauteries enterrées précisent que:

  • la gaine contenant le tuyau doit se situer entre 0.40 et 0.50 m du niveau du sol,
  • Le fond de fouille doit être épierré et stable,
  • La gaine doit être remblayée avec un matériau inerte (sable),
  • Un grillage avertisseur de couleur jaune pour le gaz doit être placé à 0.20 m au dessus de la gaine.

Conditions générales d'installation des tuyauteries enterrées.Schéma Picbleu.

L'installation d'une tuyauterie de gaz naturel

  • Depuis le compteur gaz situé en limite de propriété, il vous faut creuser une tranchée de 50 cm de profondeur puis placer le tuyau Plymouth spécial gaz (liseré jaune) sur une couche de 20 cm de sable et combler, puis positionner un grillage avertisseur jaune pour le gaz.
  • Attention, le tuyau PEHD étant sensible aux UV, il ne doit pas être visible et doit être protégé de la lumière pour éviter sa détérioration.
  • Concernant les canalisations de gaz enterrés, le repérage est fait à l'aide d'un dispositif avertisseur (grillage en plastique jaune) placé à 20 cm au-dessus de la tuyauterie, comme indiqué dans la NF DTU 61.1 - Partie 2 art. 5.3.2.1.4.5.
  • Installer un coffret de coupure (robinet arrêt gaz naturel), installer tous les tuyaux de cuivre véhiculant le gaz jusqu'à la chaudière et gazinière dans un diamètre suffisant (20-22 mm).
  • Un certificat de conformité doit être délivré par le chauffagiste PGN (installateur agrée gaz naturel).

Compteur gaz haute pression. Photo Picbleu


Vous avez une question?


Recherche de mots clefs dans les articles

889 articles

Principaux types de gaz à effet de serre et réchauffement climatique

L'effet de serre est dû aux gaz qui absorbent une partie des rayons solaires en les redistribuant sous la forme de radiations qui rencontrent d’autres molécules de gaz, répétant ainsi le processus et créant l'effet de serre, d'où une augmentation de la chaleur. 

Convertir le fioul domestique Règles de conversion

Le calcul des équivalences litres fioul/tonnes repose sur des règles de conversion standardisées : 1 litre de fioul = 10 kWh.  Il est possible de passer du kilo à la tonne, puis au kilowattheure. Équivalences litre/tonne : les règles de conversion. Un mètre cube est équivalent à 1000 litres. A une température de 15°C, la masse volumique du fioul est comprise entre 0,830 et 0,880 kilogrammes par litre.​

La France voulait réduire le nucléaire dans le bouquet énergétique

La France voulait réduire la part du nucléaire dans son bouquet énergétique et fermait la porte à l'exploitation des gaz de schiste sur son sol et souhaitait vendre à la Pologne des réacteurs atomiques, tandis que le géant français Total énergies y cherchait du gaz de schiste. Source AFP.

Vente et pose cheminée foyer Turbofonte gaz Gouesnou 29 Finistère

Vente et installation de cheminées inserts foyers et poêles à gaz de la marque Turbofonte. Un showroom Chaleur bois de 200 m2 situé 19 boulevard Gabriel Lippmann 29850 Gouesnou dans le Finistère (29) permet de découvrir une grande quantité de modèles à gaz.

Centrales atomiques dans le monde Bilan nucléaire mondial

Le bilan nucléaire mondial est édifiant. Le parc nucléaire civil dans le monde comptait en 2021 444 tranches nucléaires dans 32 pays. Chiffres de l'Agence internationale de l'énergie atomique. À l'heure actuelle, 57 installations sont en cours de construction et 101 centrales nucléaires sont encore prévues. La Chine avait déclaré 31 projets de construction.

Centrales nucléaires en France Conflit entre sécurité et profit

Hubert Reeves donnait une interview au journal « La Vie », le 24 mars 2011 où il déclarait « ce conflit entre la sécurité et le profit est pour moi une des raisons pour laquelle je pense que le nucléaire est une activité trop dangereuse pour être confiée aux « humains trop humains ». 

Facteurs modifiant le rendement des chaudières de chauffage

​Le rendement d'une chaudière bois fioul ou gaz est le rapport entre le combustible consommé et l'énergie produite. Plus le chiffre du rendement est élevé et plus les économies seront importantes. Cet indicateur est essentiel pour le choix d'un appareil de chauffage. Le rendement des chaudières de chauffage est exprimé en PCI (Pouvoir Calorifique Inférieur).

Cheminée insert gaz naturel propane Avantages inconvénients

Une cheminée à gaz chauffe efficacement sans odeur sans fumée et donne l’ambiance d'une cheminée traditionnelle sans les contraintes liées à l’utilisation du bois bûche. Quels sont les avantages et inconvénients des cheminées à gaz naturel ou gaz propane ? Cet article détaille tout ce qu'il faut savoir. 

Charger plus d'articles