Tableau comparatif isolants thermiques Obtenir résistance R7

Dernière modification :

Pour obtenir un crédit d'impôt il faut que le R soit égal à 7 mais il est bien préférable d'obtenir un R= 10. En effet, si le transport et la main d'oeuvre sont les postes les plus coûteux dans le chantier le fait de mettre quelques centimètres de plus d'isolant ne fera que peu varier le montant final.

 

  1. Important : le déphasage
  2. Tableau comparatif isolants
  3. Les critères de performances
  4. La construction traditionnelle
  5. La construction écologique
  6. Des ressources limitées

 

Mur isolant naturel maison ossature bois -Picbleu -.

 

1. Important : le déphasage

Le plus simple à comprendre : le but de l'isolation est de freiner la chaleur issue d'un chauffage ou provenant de l'extérieur. Le déphasage est le temps que met la chaleur pour traverser un isolant, plus le nombre d'heures est élevé et plus les performances sont bonnes.

Tout le monde sait que les ressources naturelles de l'environnement ne sont pas inépuisables, toutes les énergies sont limitées dans un monde fini. Il est donc impératif d'utiliser des matériaux sains et naturels qui sont généralement utilisés dans la construction de maisons écologiques. Certains matériaux naturels proviennent de sources qui ne produisent que très peu de déchets, n'entrainent pas de pollution environnementale lors de leur fabrication et de leur recyclage.

L'habitat de demain sera élaboré avec tous ces matériaux et ces produits vertueux.

 

2. Tableau comparatif des isolants

Tableau du type de matériau thermique, isolant écologique, conductivité thermique, épaisseur en cm minimale pour obtenir une isolation correcte R=7, coût par m² pour obtenir cette performance énergétique nécessaire pour obtenir un coefficient R égal à 7, ce qui représente une très bonne isolation.

Plus la valeur R d'un isolant est élevée, plus le matériau est isolant. Toutefois, il ne faut pas se focaliser sur ce seul critère, car d'autres facteurs interviennent pour le confort d'un logement. Le matériau doit être idéalement sain (pas de pétrochimie), respirant (laisser passer la vapeur d'eau), insonorisant et surtout bien mis en oeuvre dans les règles de l'art. Un matériau mal posé peut perdre 80 % de ses qualités intrinsèques.

 

Isolant
Conductivité thermique
épaisseur mini conseillée
Prix € TTC/m 2
confort été obtenu
Déphasage 
Fibre de bois panneaux semi rigides
0.036
28,0 cm
39
18/20
11 heures
Fibre de bois panneaux rigides
0.038
20.0 cm
52
20/20
15 heures
Laine de textile
0.051
25,9 cm
12
18/20
10 heures
Ouate de cellulose
panneaux souples
0.042
27,3 cm
54
18/20
12 heures
Ouate de cellulose vrac 60 kg/m2
0.043
27,3 cm
40
18/20
10 heures
Laine de mouton
0.040
28,0 cm
34
17/20
10 heures
Laine de lin
0.039
27,3 cm
41
14/20
9 heures
Laine de chanvre en rouleau
0.042
29,54 cm
44
11/20
8 heures
Plumes de canards
0.041
28,7 cm
58
15/20
8 heures
Verre cellulaire
0.046
32,2 cm
33
13/20
6 heures
Polystyrène extrudé
0.032
22,4 cm
45
10/20
6 heures
Polystyrène expansé
0.034
23,8 cm
24
9/20
6 heures
Polyuréthane
0.025
17,5 cm
53
9/20
6 heures
Laine de roche en rouleau
0.039
25,9 cm
13
8/20
6 heures
Laine verre en rouleau
0.039
25,2 cm
8
8/20
6 heures

 

 

3. Les 4 critères de performances

Pour comparer les matériaux isolants thermiques entre eux et choisir le meilleur, il suffit de vérifier 4 critères de performances sur les spécifications de chaque produit isolant :

1- La résistance thermique R en m²K/W (Plus la résistance thermique (notée R) est élevée, meilleures sont les performances thermiques).
2- La conductivité thermique ou lambda en W/(m.K). Plus la valeur lambda λ (la facilité d'un matériau à laisser passer la chaleur) est faible et plus le matériau est isolant.
3- La réaction au feu (classement Euroclasses de A1 à F)
4- Le coefficient de résistance à la diffusion de vapeur d'eau 

1- La résistance thermique

Pour choisir un produit isolant ou d’isolation, il suffit de lire la résistance thermique R qui figure sur l’étiquette du produit. Plus le chiffre derrière le R est élevé et plus le produit est isolant. Plus l'épaisseur d'un matériau isolant est importante et plus son coefficient de conductivité (lambda) est faible plus sa résistance thermique sera élevée.

2- La conductivité thermique

La conductivité thermique lambda (λ ) est la quantité de chaleur W/m.K pouvant traverser un matériau en un temps donné. Plus cette valeur (λ ) sera faible et plus le matériau, à épaisseur égale, sera isolant. Les matériaux isolants ont des λ < 0,060 W/mK.

Plus la conductivité thermique sera faible, plus le coefficient R sera important et plus le produit sera isolant et performant.

3- La réaction au feu (classement Euroclasses de A1 à F)

En France, le classement composé de 6 catégories qui définissait la réaction au feu des matériaux :

M0 « incombustibles »
M1 « non inflammables »
M2 « difficilement inflammables »
M3 « moyennement inflammables »
M4 " facilement inflammables »
M5 « très facilement inflammables »

a été remplacé suivant l’arrêté du 21 novembre 2002 relatif à la réaction au feu des produits de construction et d’aménagement paru au Journal Officiel du 31 décembre 2002 qui a abrogé l’arrêté de réaction au feu du 30 juin 1983 et mis en application le classement européen des Euroclasses.

Un matériau est classé M0 s’il répond aux conditions suivantes :

  •  pas d’inflammation effective à l’essai par rayonnement.
  •  il répond aux conditions du classement M1 au brûleur électrique. 
  •  son pouvoir calorifique supérieur (PCS) est inférieur ou égal à 2,5 MJ/kg (600 Kcal/kg).

Classes A1, A1FL, A2 et A2FL pour les produits peu ou pas combustibles
Classe B ou BFL : pour les produits combustibles dont la contribution au « flash ouvert » est très
limitée
Classe C ou CFL pour les produits dont la contribution au flash over est limitée
Classe D ou DFL pour ceux dont la contribution au flash over est significative
Les classes E, EFL, F et FFL sont réservées aux produits combustibles dont la contribution à l'embrasement généralisé est très importante.

4- Le coefficient de résistance à la diffusion de vapeur d'eau 

Les lettres sd désignent le facteur de diffusion de la vapeur d'eau ou le coefficient de résistance à la diffusion de vapeur d'eau. Ce coefficient de diffusion de la vapeur d'eau désigné par la lettre grecque µ (mu)détermine la perméabilité d'un matériau à la vapeur d'eau. Plus le coefficient µ est élevé et plus la résistance est grande. Une valeur sd inférieure à 10 correspond à une bonne diffusion de la vapeur d'eau.

Les matériaux isolants écologiques offrent un bénéfice capital sur les isolants minéraux ou synthétiques : leur perméabilité à la vapeur d'eau permet aux parois de rester respirantes tout en évitant les risques de condensation en assurant une bonne étanchéité à l'air.

Les matériaux offrant le plus de perméabilité sont les produits dérivés du bois, la laine de bois, la laine végétale et animale, la terre cuite, la chaux, le plâtre, la ouate de cellulose, etc.

 

4. La construction traditionnelle

Différents types de matériaux constructifs, isolation répartie, isolants écologiques, produits sains, conductivité thermique. Trouver l'épaisseur en cm minimale pour obtenir une isolation correcte R=7, coût par m² pour obtenir cette performance énergétique nécessaire pour obtenir un coefficient R égal à 7, ce qui représente une très bonne isolation.

Guide isolation matériaux écologiques maison traditionnelle Picbleu 

 

5. La construction écologique

La brique de terre crue ou le bois sont utilisés dans la construction écologique depuis toujours, mais ont failli disparaître lors de la construction de masse qui a privilégié les produits issus de la pétrochimie à un moment où le pétrole était roi (or noir).

 Guide isolation matériaux écologiques maison écologique Picbleu

 

6. Des ressources limitées

Les ressources naturelles de l'environnement ne sont pas inépuisables.

Tout le monde sait que les ressources naturelles de l'environnement ne sont pas inépuisables, toutes les énergies sont limitées dans un monde fini.

Il est donc impératif d'utiliser des matériaux sains et naturels qui sont généralement utilisés dans la construction de maisons écologiques. Certains matériaux naturels proviennent de sources qui ne produisent que très peu de déchets, n'entrainent pas de pollution environnementale lors de leur fabrication et de leur recyclage.

L'habitat de demain sera élaboré avec tous ces matériaux et ces produits vertueux.

 

Guide isolants écologiques maison écologique Picbleu 

 

7. L'isolation par l'extérieur

 

 Guide isolation par l'extérieur ITE Picbleu

Commentaires
Il n'y a pas encore de commentaire pour cette page.
Commenter cette page

Tous les articles

Actualités

Dossiers

Conseils

Trucs et Astuces

Normes