Pourquoi le fioul et le gaz sont interdits au Danemark

Dernière modification :

Drapeau-du-Danemark-portail-picbleu.jpg
Si la croissance avait continué de grimper, les pays membres de l’OPEP (Organisation des pays exportateurs de pétrole) n’augmentant pas leurs quotas de 900000 barils d'or noir par jour (b/j), l’IEA (Agence internationale de l'énergie) prévoyait que les pays industrialisés devraient faire face à une pénurie de pétrole.

Sommaire

  1. Une croissance à l'arrêt
  2. Le fioul et le gaz sont désormais interdits
  3. Les raisons d'un tel changement
  4. Le développement de l'énergie verte

1. Une croissance à l'arrêt

La conjoncture a changé et la croissance est à l'arrêt.

La Chine à elle seule consomme 6,8 millions de barils par jour (b/j), la tendance est à la stagnation, car en voulant compenser le manque de demande occidentale, elle a laissé gonfler depuis 2009 une bulle de crédit qui menace la pérennité de sa croissance.

L’Arabie Saoudite autoconsomme la moitié de sa production pour assurer principalement la production de froid pour ses bâtiments et pour ses véhicules.

Le pétrole est une énergie fossile très utilisée aujourd'hui dans le monde qui pose deux problèmes principaux :

  • le premier est que sa rareté va créer des tensions géopolitiques dans le monde (la guerre d'Irak en a été un exemple).
  • le second problème est lié à sa combustion qui engendre des émissions de CO2 très élevées contribuant fortement au réchauffement climatique.

2. Le fioul et le gaz sont désormais interdits

Depuis 2012, le Danemark a débloqué une enveloppe de 42 millions de couronnes (5,6 M€) sur trois ans (de 2012 à 2015) afin de financer le démontage des chaudières à gaz ou au fioul.

Ce pays a voté une loi qui interdit les systèmes de chauffage au gaz naturel ou au fioul. Depuis le 1er janvier 2013, ces deux énergies sont interdites dans les nouvelles constructions qui seront connectées aux réseaux collectifs de chauffage urbain.

Depuis le début de l'année 2016, les chaudières au fioul doivent être remplacées par d’autres sources de chauffage hors électricité. Le chauffage électrique est déjà interdit depuis plusieurs années pour toutes les habitations connectées aux réseaux de chauffage urbains.

3. Les raisons d'un tel changement

Les énergéticiens ne peuvent donc proposer que des énergies renouvelables. Pour cette raison, le Danemark est le pays dans lequel le chauffage solaire thermique est le plus développé.

Le gouvernement danois a également créé un fonds doté de 3,75 milliards de couronnes (670 M€) pour aider le financement de la transition vers les énergies renouvelables dans l’industrie. 25 millions de couronnes seront débloquées afin de concevoir des prototypes générateurs d'électricité à partir des vagues.

Quelles sont les raisons qui ont amené le Danemark à prendre ces initiatives ?

Même si il s'agit d'un petit pays de 5 millions d’habitants, il possède toutefois une empreinte carbone par habitant parmi les plus élevées de l’Union européenne. Il a donc été contraint de prendre des mesures importantes.

4. Le développement de l'énergie verte

Un développement important de l'énergie éolienne correspondant à la consommation annuelle de 1,5 million de ménages est programmé.

En 2020, l'électricité éolienne représentera environ 50 % de la consommation d'électricité danoise (25 % à l'heure actuelle), les centrales thermiques fonctionnent également au charbon. Les subventions pour les éoliennes seront réduites et remplacées par un plafond sur la fourchette la plus haute des prix de l'électricité afin d'éviter une surcompensation.

Les prochains programmes (prévus pour avant 2020) :

  •  600 MW de capacité éolienne offshore devraient être développés à Kriegers Flak et 400 MW à Horns Rev.
  •  500 MW de capacité éolienne offshore devraient être installés à proximité des côtes.
  •  1800 MW de capacité éolienne terrestres devraient être installés.
Commentaires
Il n'y a pas encore de commentaire pour cette page.
Commenter cette page